Recherche avancée       Liste groupes



      
SPEED METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Lexique speed metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


DIVINEFIRE - Hero (2005)
Par BAST le 2 Mars 2006          Consultée 2818 fois
Les Suédois de DIVINEFIRE, après l’excellente surprise que constitua « Glory Thy Name », reviennent avec un second opus au style inchangé. Normal, à quoi bon faire évoluer un style dont on a souligné l’originalité, il y a tout juste un an.

« Hero » navigue donc toujours dans ce heavy (la rythmique), aux influences tantôt AOR (le chant), tantôt black (le clavier à la LIMBONIC ART), tantôt néo-classiques (les soli à la MALMSTEEN). Un style qu’on aurait cru improbable avant que « Glory Thy Name » impose ce curieux mélange des genres. Des genres qui émanent des projets ou groupes d’origine des membres de DIVINEFIRE, particulièrement NARNIA, CANDLEMASS ou encore SAVIOUR MACHINE.

Après une intro au clavier typiquement black, « Hero » s’emballe rapidement avec le très speed « Secret Weapon ». Un morceau orchestral dynamique et entraînant, doté d’un refrain simple mais efficace. Puis l’on a droit au titre éponyme « Divinefire », très AOR dans l’esprit, avec toutefois des incursions régulières dans la scène extrême (l’intro, la rythmique à la CHILDREN OF BODOM).

Le titre « Hero » reprend la même recette tandis que « United As One », en dépit d’une intro bien lourde, se mue rapidement en une superbe ballade où le chant de Christian Rivel fait des merveilles. « Leaving The Shadows Behind » est le titre le plus néo-classique de l’album ; on pense souvent à IRON MASK, l’option heavy en plus.

L’excellent « New Beginning » tient par la suite en haleine, porté par un refrain épique à souhait et un rythme lourd et enlevé. L’album se clôt sur un superbe instrumental aussi technique que passionnant. La chose est suffisamment rare pour être soulignée.

On notera enfin une reprise du « Show Must Go On » de QUEEN, avec un duo au chant, Christain Rivel se faisant épaulé pour les parties plus puissantes par Maria Radsten.

J’en profite d’ailleurs pour signaler qu’en dépit d’une voix douce et touchante, Christian Ridel manque parfois de coffre et sur certains titres, on eût aimé plus de puissance, notamment pour accompagner les passages lourds ou incisifs.

Ce bémol mis à part, « Hero » détient les mêmes qualités que « Glory Thy Name » et contentera sans aucun souci les fans du groupe. La production est explosive, avec des guitares tranchantes et des orchestrations parfaitement appuyées.

DIVINEFIRE tient une recette en or : la garantie pour les lassés de la scène heavy de s’engouffrer dans un univers musical très personnel. On attend maintenant un troisième album plus marqué en terme d’évolution, l’inspiration constatée à deux reprises de DIVINEFIRE démontre que le groupe en a largement les capacités.

Note : 3,5 / 5




Marquez et partagez




 
   BAST

 
  N/A



- Jani Stefanovic (guitare, batterie, clavier)
- Christian Rivel (chant)
- Andreas Olsson (basse)


1. Resurrection
2. Secret Weapon
3. Divinefire
4. Hero
5. United As One
6. Leaving The Shadows Behind
7. Open Your Eyes
8. New Beginning
9. Cryptic Passages (bonustrack Pour L'europe)
10. The Show Must Go On



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod