Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


BLACK MAJESTY - Silent Company (2005)
Par JEREMY le 15 Juin 2006          Consultée 4042 fois

Après un premier album remarqué et encensé par la presse de l’hémisphère sud, les australiens de Black Majesty reviennent avec un Silent Company qui, il faut bien l’admettre tient toutes ses promesses. Fans des Iron Maiden, Judas Priest, Helloween, mais aussi plus récemment des Blind Guardian, Queensryche et Dream Theater, on retrouve chez Black Majesty un condensé de toutes ces illustres influences pour un album qui ne va évidemment pas révolutionner le genre, mais permettra à celui qui l’écoute de passer un fort bon moment.

On appréciera pour une fois le choix de ne pas mettre d’intro d’une minute trente et qui ne sert absolument à rien. Black Majesty préfère rentrer directement dans le vif du sujet et attaque avec un « Dragon Reborn » puissant et racé, avec un refrain à la Galloglass. Un morceau sympa, sans plus, mais qui n’est absolument pas représentatif du reste de l’album, largement supérieur qualitativement. Comme je le disais, les influences sont nombreuses et variées (heavy, speed et progressif), ce qui permet au groupe de se renouveler à chaque morceau. Un « Dragon Reborn » maidennien, un « Silent Company » qui aurait sans problème trouvé sa place sur un certain « A Night At The Opera », un « Six Ribbons » (reprise de John English) aux relents atmosphèriques qui peut faire penser à du Queensryche par endroit, etc… Et contrairement à ce qu’un tel ecclectisme pourrait faire croire, l’album est vraiment homogène, les titres s’enchaînent dans une totale cohérence.

On appréciera également la capacité qu’à le groupe – ou que n’a pas, c’est selon – à ne pas accrocher dès la première écoute. Je vous avoue que je commençais à en avoir sacrément marre des groupes de heavy « easy-listening », vite écouté, vite apprécié, vite oublié. Black Majesty oblige ses auditeurs à tendre l’oreille, à rappuyer sur « play » une fois le disque fini. Black Majesty fait travailler l’esprit et l’imagination de celui qui l’écoute. Un peu à la manière du dadaïsme en peinture, Black Majesty se laisse écouter facilement par tout le monde, mais il y a une seconde façon d’approcher leur musique. Quelque chose de plus profond, de plus fouillé, que l’on retrouve chez très peu d’autres groupes de heavy. On peut en apprecier uniquement les riffs, les refrains et les soli, mais on passerait à côté des subtilités de claviers ou de guitare, de tout un tas de petit breaks qui donnent une valeur réelle à la musique et qui évitent l’ennui après seulement deux écoutes. Il ne faut pas craindre d’appuyer encore et encore sur « play » pour apprécier toutes les subtilités de morceaux comme « Firestorm », « New Horizons », ou « A Better Way To Die », aux ponts progressifs sublimes.

Bien sûr on retrouve les clichés inhérents au genre, à savoir des solis en tapping tout basique (enfin faut déjà le maîtriser, le tapping !), des refrains puissants, et une pochette qui fleure bon le concept heroic-fantasy. Mais pour qui aime les groupes cités en introduction, Black Majesty est une valeur sûre ! J’attends avec une sincère impatience leur troisième album qui va permettre de situer avec plus de précision la cours dans laquelle joue le groupe, mais pour l’instant ce qui est certain, c’est que « Silent Company » est un disque terrible !

A lire aussi en HEAVY METAL par JEREMY :


DUNGEON
One Step Beyond (2005)
L'album de heavy/power de ce début d'année !!

(+ 1 kro-express)



ELEGY
State Of Mind (1997)
Du Heavy/Hard/Prog sympa, frais et original.


Marquez et partagez




 
   JEREMY

 
  N/A



Non disponible


1. Dragon Reborn
2. Silent Company
3. Six Ribbons (reprise John English)
4. Firestorm
5. New Horizons
6. Darkened Room
7. Visionary
8. Never Surrender
9. A Better Way To Die



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod