Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  STUDIO

Commentaires (4)
Questions / Réponses (1 / 2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Dream Theater

Jordan RUDESS - Rhythm Of Time (2004)
Par SPHERIAN le 30 Mai 2006          Consultée 4780 fois

Qui a oooooosé dire que le génie musical de Jordan Rudess n’était pas exploité d’un iota dans Dream Theater ? Qui se permet de proférer de telles immondices, véritables hérésies qui mériteraient qu’on fasse subir à son orateur les tortures les plus cruelles jamais inventées (l’écoute ininterrompue de la discographie de Corbier et j’en passe) et qu’on file sa dépouille à un groupe de pingouins manchots carnivores ? QUI ?
.....et bien MOI ! et j’assume même a 200% !

En effet, depuis l’intégration de Rudess dans Dream Theater, on a eu droit à beaucoup de très belles parties de clavier. En effet, son apport dans DT n’est pas négligeable et ses prestations live sont parfaites. C’est souvent le chauve saint homme que je me prend à regarder intensément lors des shows de DT. Son charisme et sa facilité déconcertante pour jouer les parties les plus complexes font de lui un véritable aimant oculaire. Pourtant, je pense qu’une infime partie de ses capacités sont exploitées dans DT en partie à cause de la main mise de la paire Portnoy/Petrucci sur la composition, les arrangements et la direction musicale. Bien que respectant entièrement ceci (et Rudess lui même ne s’en plaint pas !), je me prends quelques fois a rêver de ce que serait DT (un de mes groupes fétiches quand même !) avec la contribution poussée de Jordan. Mais jetez donc une oreille sur sa discographie bon sang !!! Du premier album en solo « Listen » à « Feeding the wheel » en passant par Liquid Tension Experiment et Rudess/Morgenstein project, il y a peu de doutes à avoir...l’homme que l’on sait déjà virtuose est un génie !

Et quand le génie s’enferme dans son petit studio à la maison pendant 2 semaines pour composer comme un fou entre deux tournées/albums de DT, ça fait très mal ! J’en ai encore les joues toutes gonflées. Ce « Rythm of time » est tout simplement comme son créateur... génial. Alors attention... Voici l’exercice périlleux de la chronique : définir le style de musique joué en solo par Rudess. Et bien NON , je ne le ferai pas, de peur d’avoir à me confronter à 250 commentaires de lecteurs me reprochant de ne pas avoir cité untel ou untel en influence sur cet album. Sachez simplement que la musique jouée est extrêmement riche, bourrée de surprises diverses (« Insectamongus » qui commence comme une petite ritournelle que l’on pourrait imaginer dans un cirque pour se développer magistralement en prog puis jazz puis re-prog puis heavy...mooon dieu !) et bien sur techniquement parfaite. Outre les compositions de Rudess, beaucoup d’artistes se sont investis dans l’enregistrement de cet album et ont composé leur partie(s) eux même. Pour n’en citer que quelques un et allécher le lecteur, sachez qu’on retrouve : Joe Satriani, Steve Morse, Greg Howe, Vinnie Moore aux guitares, le grand Rod Morgenstein à la batterie, Kip Winger et bien d’autres.

La musique n’a ici rien à envier à n’importe quel album de Dream Theater. On est un peu obligé de comparer car le style pratiqué est quand même très proche même si Rudess ne fait pas autant intervenir les guitares. Les pièces maîtresses s’enchaînent et je ne vais pas me lancer dans un descriptif complet mais je retiens juste les 10 minutes d’ « Insectamongus» qui peut faire tourner la tête ! Une partie de big band côtoie un solo de Satriani ? no problemo ! « Beyond Tomorrow » ? Commence comme une superbe ballade (Kip Winger au chant y fait des miracles) puis les tiroirs s’ouvrent et on va tranquillement passer successivement à une partie asymétrique très technique, revenir au thème principal de piano, enchaîner sur un solo Wakemanien, ralentir le tout en y posant une ambiance electro et rembrayer sur une partie heavy bourrée de guitares et soli inventifs. Et hop..encore 10 minutes de passées ! Attention, avec un album comme ça, les journées défilent de 10 minutes en 10 minutes !

Un véritable chef d’oeuvre d’ambiances, de finesse, de classe et d’intelligence. Voila ce qu’est ce « Rythm of time ». N’importe quel fan de DT des premiers jours DOIT se jeter sur cette galette comme ceux de LTE, de prog en général, de Nana Mouskouri et même de Corbier cité plus haut !!!

...et entre nous, si vous n’avez que 15 euros dans votre besace et hésitez entre un certain Octavarium ou ce Rythme du temps .... ;-)

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par SPHERIAN :


Jordan RUDESS
Listen (1993)
Premier album solo du futur clavier de dt




MARILLION
Misplaced Childhood (1985)
Album cultissime de rock progressif


Marquez et partagez




 
   SPHERIAN

 
  N/A



Non disponible


- Rythm Of Time
1. Time Crunch
2. Screaming Head
3. Insectsamongus
4. Beyond Tomorrow
5. Bar Hopping With Mr. Picky
6. What Four
7. Ra
8. Tear Before The Rain



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod