Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


TROUBLE TRIBE - Trouble Tribe (1990)
Par THE MARGINAL le 25 Mai 2006          Consultée 1658 fois

Trouble Tribe a fait partie de ces très nombreux groupes de Hard US qui sont arrivés sur le marché avec un premier album sous le bras en 1990. Signé chez Chrysalis, ce quartette americain doit faire face à une concurrence de plus en plus nombreuse et de plus en plus impitoyable, et son premier album éponyme est un bon moyen de faire plus ample connaissance avec lui.

Pas de surprise avec cet opus: celui-çi lorgne ouvertement du côté des sphères du hard rock americain et les premiers titres "Tattoo" et "Here comes trouble", bien que pas déplaisants, sont très communs et ne provoquent pas d'enthousiasme exacerbé.

C'est à partir du 3ème titre que l'album prend son véritable envol: "Gimme something sweet", groovy et swinguant, a ce petit côté entrainant et donne envie de taper du pied. Chaque instrument(surtout la basse) est mis en avant comme il se doit et quelques cuivres viennent se greffer sur ce titre. Par la suite, Trouble Tribee propose quelques titres suffisamment convaincants(pour les fans de Hard US, en particulier) comme le big-rock "Back to the well", "Boys nite out" qui n'a rien à voir avec le futur classique du même nom de Southgang et se rapproche davantage de ces titres hard/pop qui faisaient fureur à l'époque, mais avec un final explosif en plus pour relever le tout, le punchy "Red light zone", l'accrocheur "One by one", un véritable hymne hard mélodique en puissance, l'instrumental "F's nightmare", court mais corrosif, déchainé. Comme autre bonne surprise, on relève la présence d'une bonen présence d'une bonne reprise des Beatles "Dear prudence", avec l'alternance des guitares acoustiques et électriques.

Pour completer cet album, on y retrouve la traditionnelle ballade "In the end", sans envergure et un peu téléphonée dans sa construction, ou encore un anecdotique interlude tribal "Tribal beast", qui porte bien son nom.

Finalement, cet album éponyme de Trouble Tribe est plutôt plaisant, propose quelques moments d'écoutes sympas, mais n'atteint pas pour autant des sommets. Ce disque, comme beaucoup d'autres dans le Hard US, comporte son lot de bonnes chansons, de mélodies agréables, mais il lui manquait certaines choses à l'époque: un soupçon de chance pour marcher, puis surtout une bonne dose de magie et un peu d'originalité pour s'élever au-dessus de la mêlée et espérer tutoyer les meilleurs du genre. Cet album de Trouble Tribe devrait plaire en priorité aux fans de Hard US.

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


GREAT WHITE
Shot In The Dark (1986)
Hard rock




KROKUS
Hellraiser (2006)
Toujours aussi pêchus, les papys de KROKUS


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Jimmy Driscoll (chant)
- Adam Wacht (guitare)
- Eric Klaastad (basse)
- Steve Durrell (batterie)


1. Tattoo
2. Here Comes Trouble
3. Gimme Something Sweet
4. In The End
5. Back To The Well
6. Boys Nite Out
7. Tribal Beast
8. Red Light Zone
9. (angel With A) Devil's Kiss
10. Dear Prudence
11. One By One
12. Cold Heart
13. F's Nightmare



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod