Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD / POP  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1977 Cheap Trick
  In Color
  In Color
1978 Heaven Tonight
  At Budokan
1979 Dream Police
1980 Found All The Parts
  All Shook Up
1982 One On One
1983 Next Position Please
1985 Standing On The Edge
1986 The Doctor
1988 Lap Of Luxury
1990 Busted
1994 Woke Up With A Monste...
1997 Cheap Trick ('97)
2003 Special One
2006 Rockford
2009 The Latest
  Sgt. Pepper Live
2016 Bang Zoom Crazy... He...
2017 We're All Alright!
  Christmas Christmas
 

 Cheaptrick.com (494)

CHEAP TRICK - All Shook Up (1980)
Par LATIMUS le 26 Avril 2006          Consultée 3498 fois

Pratiquant une sorte de mélange de Pop et de Hard sans pour autant trop tomber dans la soupe Hard FM, Cheap Trick est également connu pour être influencé par les Beatles et ne pas s’en cacher. Le groupe se distingue aussi par la personnalité de ses musiciens. Deux playboys (Robin Zander et Tom Petersson), qui font craquer les minettes, cohabitent avec deux zigotos rigolos au look farfelu : le déjanté Rick Nielsen, ses centaines de guitares, ses casquettes, ses fringues zarbi... et Bun E. Carlos, un moustachu qui a l’air de tout sauf d’un batteur de Hard-Rock ! N’empêche que cette formule a porté ses fruits, particulièrement aux USA et au Japon, où fut enregistré le fameux album live à succès « At Budokan », sorti en 1979.

Pour "All Shook Up" (1980), Cheap Trick s’est assuré les services de rien moins que... George Martin, le célèbre producteur des Beatles ! CQFD. Côté son, donc, rien à redire, le sorcier des Fab Four a fait du bon boulot. Dès le premier titre, l’excellent « Stop This Game », la puissance du son, la justesse des arrangements font mouche. Le nerveux et entraînant « Just Got Back » prend la relève. Puis l’amusant « Baby Loves To Rock » dépote bien. Les deux titres suivants, « Can’t Stop It But I’m Gonna Try » et « World’s Greatest Lover », plus mélodiques, valent également le détour. Mais après, curieusement, les choses se gâtent... On tombe un peu dans le n’importe quoi. Certes, Cheap Trick est un groupe gag qui aime bien surprendre son monde, mais la qualité de titres à l’intitulé déjà bien délirant comme « High Priest Of Rhythmic Noise » (et son horripilante voix de synthèse/de robot à deux balles), l'ennuyeux « I Love You Honey But I Hate Your Friends » ou le dispensable « Go For The Throat (Use Your Own Imagination) » reste à démontrer. "Love Comes A-Tumblin' Down" sauve cependant un peu la mise. Quant au dernier morceau, « Who’D King », avec ses percussions africaines, ses choeurs de guerriers Zoulou et son absence de guitares, s'il s'avère amusant lors des trois premières écoutes, il finit par lasser à plus long terme...

Heureusement, le chant de Robin Zander est dans l'ensemble de grande qualité. Le bougre s’égosille mais toujours avec justesse. Un sacré gosier ! Mais si les guitares de Rick Nielsen se montrent incisives, ses solos manquent d'originalité.

Verdict : 3/5, pour un album trop inégal. Les 5 premiers titres sont bons voire excellents, mais les 5 suivants donnent un peu dans le n’importe quoi pour amuser la galerie, à la limite du remplissage. La production de George Martin ne fait pas tout. Cheap Trick a fait mieux avant ce « All Shook Up » et fera mieux après. Un album pas totalement indispensable, donc. Même si, l’intro de « Stop This Game », à fond sur la chaîne, ça le fait grave !

A lire aussi en HARD ROCK par LATIMUS :


GIRLSCHOOL
Screaming Blue Murder (1982)
Les filles franchissent le cap du 3e album




ELECTRIC SUN
Fire Wind (1981)
Un second album qui plane très haut


Marquez et partagez




 
   LATIMUS

 
  N/A



- Robin Zander (chant)
- Rick Nielsen (guitares, piano)
- Tom Petersson (basse)
- Bun E. Carlos (batterie)


1. Stop This Game
2. Just Got Back
3. Baby Loves To Rock
4. Can't Stop It But I'm Gonna Try
5. World's Greatest Lover
6. High Priest Of Rhythmic Noise
7. Love Comes A-tumblin' Down
8. I Love You Honey But I Hate Your Friends
9. Go For The Throat (use Your Own Imagination)
10. Who D' King



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod