Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL INSTRUMENTAL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Symphony X

Michael ROMEO - The Dark Chapter (1998)
Par NAUSICA75 le 24 Février 2006          Consultée 3662 fois

Bénéficiant au milieu des années 90 de la soudaine (et méritée) notoriété du groupe Symphony X, son guitariste en chef, Michael Romeo (ex-Gemini, Phantom's Opera), nous sort sa démo entièrement enregistré chez lui (en 1994), en guise d'album solo - entièrement instrumental. Rappelons que le groupe Symphony X est avant tout la "chose" de Michael Romeo. C'est suite à la publication de cette démo instrumentale qu'un label japonais lui proposa l'enregistrement d'un album. La seule condition était de monter un groupe au complet !

Il réalise de plus la prouesse de jouer toutes les parties de guitare (normal me direz-vous) mais aussi la basse, les claviers et la batterie (programmée et ça s'entend). 45mn (et 9 titres) de délires guitaristes, de plans neo-classiques, de hard progressif, tout cela interprété par la maestria de ce guitariste, que quelques uns ont élevé au rang de nouveau Malmsteen des années 2000 ...

Les ambiances, bien que moyennement variées d'un titre sur l'autre, parviennent le plus souvent à capter l'attention de l'auditeur. Romeo, sûr de son art, multiplie les prouesses techniques sans jamais sombrer dans le nihilisme musical. Au contraire, l'une des grandes qualités de cet album est cet aspect homogène duquel se distinguent cependant certains morceaux, comme le labyrinthique "Mask of the Red Death" et ses breaks audacieux, ou le semi-palindromique "Sevil Alucard" (et ses riffs monstrueux) où s'opère cette salvatrice alchimie guitare/clavier tant recherchée.

Une mention spéciale pour les deux morceaux "MJR#13" et "Paganini - Concerto un B minor" où le jeu de Romeo se fait doux, plus calme et nous propose une version inédite d'un concerto de Paganini sauce métal (avec la participation de Pinella aux claviers) des plus réussis.

"The Dark Chapter" ne possède pas beaucoup de défauts, sinon celui de s'adresser principalement à un public de musiciens, qui pourront ainsi tenter de subtiliser deux ou trois "plans" à maître Romeo. Ces audacieux peuvent aussi se procurer la vidéo de Michael, enfin disponible en France, où sont proposés quelques-uns de ses soli les plus fameux.

A lire aussi en METAL INSTRUMENTAL par NAUSICA75 :


BUCKETHEAD
Electric Tears (2002)
Un album avec une rare émotion ...




Jason BECKER
Perpetual Burn (1988)
Un phénomène !!!


Marquez et partagez




 
   NAUSICA75

 
  N/A



- Michael Romeo (guitars, bass, keyboards, drum)


1. Carpathia
2. Cask Of Amontillado
3. Psychotic Episode
4. Masque Of The Red Death
5. Sevil Alucard
6. The Premature Burial
7. Mjr#13
8. Paganini - Concerto In B Minor
9. Noit At Ever



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod