Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY/DEATH  |  STUDIO

Commentaires (4)
Questions / Réponses (2 / 11)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Mutiny Within, Wintersun, Scar Symmetry, Empyrios, In Flames

RAINTIME - Tales From Sadness (2005)
Par RAINMAKER le 11 Août 2005          Consultée 3873 fois
STRATOVARIUS a influencé de très nombreux groupes de métal, vous le savez tous. Maintenant, si je vous disais qu’ils ont influencé un groupe de Heavy/Death, est-ce que vous me croiriez ?

Et bien oui, RAINTIME, formation italienne, nous livre ici son premier album, sorte d’hybride de STRATOVARIUS et d’IN FLAMES. Pour éviter de les réduire à leurs modèles, je vais éviter de les y comparer.
Le groupe lui-même est composé de Luca Michael Martina (guitare), Claudio Coassin (chant et claviers), Matteo Di Bon (guitares), Michele Colussi (basse) et Enrico Fabris (batterie) ; tous sont italiens et officient dans une sorte de Heavy Metal accompagné de blast beats et de riffs Death.

La première chanson de l’album est très rentre-dedans avec des musiciens qui nous montrent d’entrée leur aptitude à manier leurs armes. Le chanteur chante principalement avec une voix claire, mais se met parfois à hurler avec une voix Black, mais pas poussée à l’extrême. Le clavier, la basse et la guitare sont mixés à la même intensité, aucun n’est vraiment privilégié, mais tous sont parfaitement audibles, d’ailleurs la production est d’une très grande qualité !
Les morceaux se succèdent les uns les autres sans laisser le moindre moment de répit à nos oreilles, jusqu’à ce qu’arrive le grand moment de l’album : "The Experiment". Ce morceau est magnifique, il alterne des breaks, un refrain où Claudio assure comme une bête, quelques solos et quelques éléments électroniques, voire même de paroles chantées avec une sorte de hurlement cadencé, comme du rap… Aie aie aie !! Noooon, ça rend très bien !
La suite continue toujours aussi bien, l’alternance des passages Death et Heavy qui ne coicident pas toujours avec leurs voix respectives… Voilà un élément intéressant de certains morceaux, on retrouve les voix Death sur des passages Heavy et inversément, cela amène de la fraîcheur à l’ensemble. "Denied Recollection" contient un excellent solo de clavier et de guitare, "Chains Of Sadness" est en quelque sorte la ballade de l’album, dommage que l’intro et la fin soient si énervantes (et non, j’aime pas ces bruits de cloche !).

On vient ensuite au morceau préféré par le groupe("Using The Light Forever"), le plus important d’après une interview du chanteur. C’est le point central du « concept » de l’album, les paroles deviennent positives… et la musique suit le mouvement ! La basse se fait plus discrète, la voix plus douce, les claviers prennent de l’importance, les riffs Death disparaissent. Le soleil brille, la musique est toujours puissante, mais on se sent moins oppressé, moins martelé, on respire, on sent arriver la fin, un peu comme un soulagement, et c’est là que l’on est encore surpris, il y a une autre chanson, une dernière. Elle déboule un peu comme un dernier assaut, inattendue, son calme au début ne laisse rien présager et le rythme s’accélère, la guitare se fait plus agressive, les growls reviennent. L’album se termine alors sur quelques ohoohoooh, laissant en nous une énergie cachée, une envie certaine et pressante de rappuyer sur play, comme quelques 40 minutes plus tôt.

En bref, RAINTIME frappe ici très fort avec son premier album, mélangeant un peu toutes les sortes de métal avec une classe et un brio remarquabes. Tout est mené de main de maître. Un groupe prometteur à suivre de près ! A découvrir sans faute pour toute personne cherchant quelque chose de rafraîchissant!




Marquez et partagez




 
   RAINMAKER

 
   JEFF KANJI

 
   (2 chroniques)



- Luca Michael Martina (guitare)
- Claudio Coassin (chant/claviers)
- Matteo Di Bon (guitare)
- Michele Colussi (basse)
- Enrico Fabris (batterie)


1. Moot-lie
2. Faithland
3. Creation
4. The Experiment
5. Denied Recollection
6. Chains Of Sadness
7. Using The Light Forever
8. Daily Execution/paradox Defeat



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod