Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD/POP  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

 Cheaptrick.com (265)

CHEAP TRICK - In Color (1977)
Par THE MARGINAL le 7 Septembre 2005          Consultée 2798 fois
Second album de Cheap Trick, "In color" permet au quartette americain de franchir une étape supplémentaire dans sa carrière. L'album précédent avait reçu de bonnes critiques, mais le public avait un sentiment mitigé vis-à-vis de Cheap Trick: trop hard pour les fans de pop, trop soft pour les fans de hard rock pur et dur...

"In color" va-t-il aider Cheap Trick à être davantage estimé par le public ? En tout cas, la production de cet album permet à chaque instrument d'être perçu clairement et chaque titre permet de montrer ce que Cheap Trick est capable de faire.

"Hello there", direct et incisif, rocke méchamment et fait nettement l'apologie de la spontanéité. "Big eyes" est un mid-tempo hard rock typique de ce qui se faisait dans les 70's et on remarque que les choeurs légers sur le refrain contrastent avec les couplets plus furibards. "Downed", plus léger, lorgne davantage vers la pop, ou plutôt la power-pop, avec quelques mélodies planantes ici et là. "I want you to want me" permet à Cheap Trick de mieux faire ressortir son penchant pour les Beatles et apparait comme un des thèmes forts de l'album gràce à ses mélodies axées sur le swing et au solo de piano qui remplace le solo de guitare habituel. "You're all talk" est un titre bien différent parce que plus groovy et plus orienté début 70's(on note pas mal d'effets dans les guitares).

La suite de l'album ? "Oh Caroline" est l'archétype de la chanson hard/pop avec les vocaux et les choeurs légers qui contrastent avec les guitares plus rudes. Dans le style, c'est très bien fait et on y reconnait même des influences glam. "Clock strikes ten" révèle de brillante manière la facette plus résolument rock n'roll de Cheap Trick et il y a fort à parier que les fans de Chuck Berry et Little Richard y trouveraient leur compte sur ce coup. "Southern girls", remarquablement arrangé, est un des classiques en puissance du quartette américain: il faut dire que ce titre, aux fortes consonances "Beatlesques", est bourré de classe avec sa progression crescendo, ses claps-hands, ses riffs de guitare bien trouvés et ses notes de piano. "Come on, come on" est également un superbe classique orienté glam-rock avec ses choeurs legers et ses "Yeah, yeah" qu'on retient facielement ancrés dans la tête. Enfin, "So good to see you", de facture plus classique,cloture l'album.

Ce deuxième album de Cheap Trick, diversifié à souhait, est une belle réussite et a permis au quartette americain de franchir un pallier supplémentaire dans sa carrière. Si "In color" n'est pas forcément le meilleur album de Cheap Trick(voilà un débaut qui prète à discussion), il est devenu avec le temps un classique et même une influence majeure pour bon nombre de groupes apparus 10, voire 20 ans après(certains le citent même comme la source de la musique power-pop). Enfin, les membres de Mötley Crüe ont dû s'inspirer de cette pochette pour la conceptualisation de l'artwork de "Girls, girls, girls" (comparez un peu les 2 pochettes)...




Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Robin Zander (chant, guitare)
- Rick Nielsen (guitare)
- Tom Petersson (basse)
- Bun E.carlos (batterie)


1. Hello There
2. Big Eyes
3. Downed
4. I Want You To Want Me
5. You're All Talk
6. Oh Caroline
7. Clock Strikes Ten
8. Southern Girls
9. Come On, Come On
10. So Good To See You



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod