Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL ATMOSPHERIQUE  |  STUDIO

Commentaires (3)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Ahab

MIDNATTSOL - Where Twilght Dwells (2005)
Par VOLTHORD le 2 Mars 2005          Consultée 3183 fois

Tiens, un nouvel album de « metal à voix féminine », en plus avec le petit détail « Folk » qui tue, et, comme Napalm Records se vante de le préciser « Avec la sœur de Liv Kristine »…

En voilà une belle promotion pour vendre un disque vous ne trouvez pas ? Voilà qu’on met en avant la parenté toute relative et bien peu indicative d’une chanteuse pour faire de la promo ? Hum pas bien…

Cependant, avec un si bel artwork (et de si charmantes demoiselles), ça donne envie de mettre la main au porte-monnaie sans même attendre la chronique (toute relative également, il faut bien le dire) de notre génial webzine non ?
La curiosité se limite malheureusement aux vains artifices que sont l’étiquette et la pochette, et cette dernière s’arrête tout net après avoir appréhendé ce « Where The Twilight Dwells ».
Autant vous le dire tout de suite, Midnattsol n’est pas la surprise attendue.

La musique que développe les Norvégiens mélange le métal romantico-atmosphérique et le metal épique aux touches heavy, à la croisée entre Nightwish (période Angel Falls First et Oceanborn), Leaves Eyes (indéniable concernant la voix et par ce côté métal à l’eau de rose), Battlelore pour certains passages épiques, et on peut ajouter quelques influences folk à la Hagalaz Runedance (comparaison un peu osée) et le tour est joué !
Pas très savant, mais alléchant en tout cas.

Malheureusement jamais Midnattsol n’atteint le niveau des quatre groupes cités précédemment, jamais aussi prenant, jamais aussi beau et envoûtant. Il s'inscrit dans une masse de groupe tentants tant bien que mal de se tailler une identité, mais avec un niveau relativement bas pour paraître entreprenant. Les claviers se veulent enchanteurs, le chant se veut beau et émouvant, les rythmes et les guitares essaient tant bien que mal de nous lancer dans une aventure digne de ce nom (mais quel nom?), les passages calmes et les ballades tentent de nous reposer un peu et de « Folkiser » le tout…mais la sauce ne prend pas, ou plutôt prend très faiblement.
A noter que ce n’est que les guitares acoustiques et quelques claviers pas franchement pertinents (avec une lueur de guimbarde par instants) qui servent de piédestal aux soi-disant côté folk. Autant dire que des groupes tels Estatic Fear, Nightwish et bien d’autres ont déjà fait mieux dans le croisement metal gothique et musiques traditionnelles, et que les essais de Midnattsol s’avèrent être plutôt faibles. Je pourrais en dire tout autant de la voix de Carmen Elise Espanaes, typé "diva-poupée" qui n’apporte rien au genre et se contente d'imiter sa soeurette sans chercher à se démarquer. Je lui trouve même une platitude presque énervante, et comme l’album dure plus d’une heure, aller jusqu’au bout n’est pas toujours facile.

Quelques morceaux par-ci par-là tels « Lament », « The Haunted » (entraînant !) ou « Desolation » montrent que tout de même le groupe a ses réserves niveau potentiel, et il faut bien le dire aussi, l’album dans son ensemble n’est pas déplaisant bien qu'il utilise des procédés déjà ressassés maintes fois et une « forme » trop plate pour créer l’émotion (à long terme).

Les premières écoutes furent agréables, mais au bout d’une dizaine, je me tourne les pouces. Cette nouvelle formation n’entrera pas comme ça dans la cour des grands, faute de ne pas encore être apte à se hisser à un niveau correct (la faute à un label qui y a vu ses intérêts personnels???), elle peut encore nous réserver de bonne surprise pour la suite…

A lire aussi en METAL ATMOSPHERIQUE par VOLTHORD :


LYR DROWNING
The Orchestral March (2005)
Métal atmosphérique influencé black/death...extra




BATTLELORE
Doombound (2011)
L'idéal entre Metal gothique et épique


Marquez et partagez



Par VOLTHORD




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Carmen Elise Espanaes (chant)
- Daniel Fischer (claviers)
- Chris Merzinsky (batterie)
- Christian Hector (guitare)
- Birgit Öllbrunner (basse)
- Daniel Droste (guitare)


1. Another Return
2. Lament
3. Unpayable Silence
4. Haunted
5. Desolation
6. Enlightenment
7. Tärefall
8. Infinite Fairytale
9. Pa Leting
10. Dancing With The Midnight Sun
11. Tapt Av Hap



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod