Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Leash Law
- Membre : Metalium, Ez Livin', Waken Eyes, Mike Lepond's Silent Assassins , Symphony X, Hades [us]
- Style + Membre : Destiny's End, Frost
 

 Myspace (210)

SEVEN WITCHES - Year Of The Witch (2004)
Par FREDOUILLE le 23 Octobre 2004          Consultée 2761 fois

"Passage to the other side" sorti en 2003, était un putain d'album de heavy metal. Petite bombe à fragmentation (j'ai déjà lu ça quelque part!), ce petit joyau de heavy metal est encore bien présent dans mon esprit. Pour l'occasion, Jack Frost s'était entouré d'un line-up de qualité avec James Rivera au chant (en lieu et place d'un certain Wade black), petit par la taille mais très grand par la voix. Joey Vera et Brian craig complétaient alors le groupe. "Passage to the other side" fut donc un album irrésistible. Les titres proposés sur cet album sont en tout point excellents et vraisemblablement taillés pour la scène : pour preuve la belle prestation du groupe au Graspop 2004.

Néanmoins, SEVEN WITCHES est un groupe assez instable puisque le line-up change régulièrement. Et encore une fois, pour ce nouvel album "Year of the witch" n'échappe pas à la règle. James Rivera occupe toujours le role de chanteur, pas d'inquiétude là-dessus. C'est au niveau de la basse et de la batterie que les donnes ont été modifiées.
Pour cet album, SEVEN WITCHES a fait appel à un batteur de session (Craig Anderson) et à Dennis Hayes (déjà présent au graspop) pour le poste de bassiste en lieu et place de Joey Vera. Joey Vera a semble-t-il quitté le poste de bassiste mais reste relativement proche du groupe puisqu'il a composé avec Jack Frost la majorité des compositions de ce "Year of the witch". Quant à James Rivera, il s'est occupé des paroles.

Coté musical, et bien on reprend là où "Passage to the other side" nous avait laissés. Un "Metal asylum" dévastateur débute l'album pied au plancher et on retrouve avec grand plaisir les riffs heavy metaaaallll! de Sieur Frost! La rythmique est terrible ; l'ensemble associé à la voix parfaitement aigue et modulée de James Rivera fait que l'on se retrouve en face d'un petit brulôt de heavy metal.
"Year of the witch" est dans la meme lignée (riffs tranchants, rythmique époustouflante), et le heavy metal de SEVEN WITCHES est un véritable régal pour nos petits conduits auditifs. Jack est également un excellent guitariste et nous fait montre d'excellents soli dévastateurs.
"Fires below" utilise la meme recette, et putain que c'est bon!!! Le début de ce "Year of the witch" est tonitruant! Le tempo de chacun des titres est ultra soutenu, et les envolées guitaristiques sont somptueuses. Pas de doute SEVEN WITCHES nous fait pénétrer dans la voute celeste du heavy metal!!!! Un régal!

L'album se poursuit avec un "Cries of the living" tout aussi excellent. "If you were god" est une reprise (de qui???). La musique est en tout cas signée Ellefson et Schunk. Cela vous parle-t-il? toujours est-il que ce titre beaucoup plus rock et agrémenté d'un refrain quasi pop interrompt quelque peu l'élan dynamique de l'album. D'autant plus, que le titre suivant "can't find my way" est un titre plutot calme, tout en nuance mais finalement assez réussi.

La suite de l'album s'intitule JACOB et s'articule en 8 actes. Sur ces 8 actes, on pourra comptabiliser seulement 3 titres et demi puisque le reste constitue des intermèdes "ambient" pour la plupart dispensables! Je pense notamment à "Whispers", "Jacob speaks" (durée : 4 secondes) ou à "Dream or reality" (durée : 20 secondes). Fort heureusement, ce JACOB entrecoupé, possède quelques titres haut de gamme tels que "Voice of Jacob", "Haunting dreams" ou encore l'excellent "The prophet is you".
On pourra également noter les intermèdes musicaux plutot calmes "Mirror to me" avec ces quelques distorsions de guitare et le magnifique "Circles" et ses subtilités mélodiques (James Rivera y est impressionnant et montre qu'il n'est pas qu'un hurleur). L'ambiance de ces intermèdes renforcent le coté plutot sombre de JACOB.

Ce nouvel album de SEVEN WITCHES, bien que je le trouve en deça de son prédecesseur "Passage to the other side", reste néanmoins un opus de heavy metal d'excellente facture, faute d'etre original. L'ensemble est bien mis en place et pas grand chose n'est à jeter (hormis quelques passages dans JACOB). Ce "Year of the witch" est un album bien foutu que tout fan de heavy metal se doit de posséder.

Morceaux préférés : "Metal asylum", "Year of the witch", "The prophet is you".

Note : 3.5/5

A lire aussi en HEAVY METAL par FREDOUILLE :


RIOT
Thundersteel (1988)
Tip top niveau !




RIOT
The Privilege Of Power (1990)
Heavy speed metal


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- James Rivera (chant)
- Dennis Hayes (basse)
- Jack Frost (guitares)
- Craig Anderson (batterie)


1. Metal Asylum
2. Year Of The Witch
3. Fires Below
4. Cries Of The Living
5. If You Were God
6. Can't Find My Way
7. Act.1 Whispers
8. Act.2 Voice Of Jacob
9. Act.3 Mirror To Me
10. Act.4 Haunting Dreams
11. Act.5 Jacob Speaks
12. Act.6 Circles
13. Act.7 The Prophet Is You
14. Act.8 Dream Or Reality



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod