Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

2002 Echobrain
2004 Glean
 

- Membre : Metallica, Flotsam And Jetsam

ECHOBRAIN - Glean (2004)
Par METAL le 12 Octobre 2004          Consultée 3430 fois

Pour être honnête, Echobrain ne doit mon intérêt qu’à la présence sur leur premier album de Jason Newsted. Mais premier petit problème sur Glean, l’ancien bassiste de Metallica n’apparaît plus ici qu’en tant que Executive Producer. En effet, la place de bassiste est revenue à Adam Dokin qui n’est autre que le frère de Dylan, le chanteur du groupe.

Cela pourrait être anecdotique mais en fait ça change pas mal de choses.
Fini le regard et surtout l’oreille pleine de tendresse où l’on excuse tout, car Echobrain devient un groupe parmi tant d’autres et là on ne pardonne plus rien.

Autant le premier album éponyme du groupe avait de quoi séduire avec son coté pop country rock avec une infime pincée de Prog, autant Glean penche plus vers du rock tinté d’un trip 70’ avec forte tendance hallucinogène due a de trop fortes absorptions de drogue (on y reviendra …)

Pourtant cela ne démarre pas si mal avec un "Jellyneck" fort sympathique dans la veine du premier album, à savoir donc un tempo pas trop rapide des guitares calmes à résonances un peu country rock avant d’accélérer un peu le tempo pour le refrain, tout en gardant une atmosphère assez pop.
Il est suivi de "Knock’em Out" qui démarre par une guitare acoustique du plus bel effet et un chant lent qui s’accorde ici à merveille à la rythmique du titre… Bref, y’a pire comme entame.

Mais après, pardonnez-moi l’expression mais ça part limite en couille.
Pas que la suite soit vraiment mauvaise (quoi que), mais le gros défaut de l’album c’est qu’il ne décolle vraiment jamais.
Le chant de Dylan Dokin y est même assez agaçant : on dirait qu’il chante parfois avec du coton dans la bouche ou bien qu’il sort du dentiste tant il ne nous délivre aucune émotion). Et la structure des titres , quant à elle, est un peu à l’image de la pochette : très brouillonne. Bref sur les 2 premiers titres ça passe encore mais plus on avance dans l’écoute plus on décroche car ça manque tout simplement de pêche et de titres accrocheurs.

Un morceau comme "Heroic Dose", par exemple, n’a aucune âme et ne va nulle part et même si je ne me suis pas penché sur les paroles, on pourrait croire qu’effectivement, avant de jouer cette chanson, les membres du groupe on pris une dose héroïque de cocaïne et dorment littéralement sur leurs instruments … et nous, pendant ce temps là, on s’emmerde :/

Tiens prenons le titre suivant : "Out of Reach" où l’on a un peu plus de punch niveau musique mais où encore une fois le chant manque tellement d’entrain qu’on l’impression de se trouver dans une pièce enfumée où comâte une cinquantaine de personnes complètement shootées à l’opium… Tiens, d’ailleurs, la pochette ressemble un peu à ça si on y regarde de plus près.

Et comme si cela ne suffisait pas, il nous refont le coup en fin d’album de la chanson cachée après un vide de 2:30 sur la piste 12 …
Comme si avoir 13 chansons sur un CD allait porter malheur …
En plus le titre est aussi chiant que le reste de l’album (voir même pire).

Bref pour récapituler un peu l’affaire, Glean souffre d’un chant trop mou et de morceaux pas forcement bien structurés avec pas mal d’effets sonores très discutables et des claviers pas forcement utile non plus.
A mon avis, Echobrain a cherché à faire trop compliqué et s’est embarqué dans un trip étrange qui ne pouvait que les emmener droit dans le mur.
J’essaie en général de trouver des points positifs mais là, j’ai beaucoup de mal car je n’ai tout simplement pas aimé l’album ... et même si Jason Newsted avait joué dessus, mon avis n’aurait sûrement pas changer tant l’écoute des 12 titres (enfin 13 …) me paraît interminable et désagréable.

Une très grosse déception…

A lire aussi en DIVERS :


MAJESTIC VANGUARD
Beyond The Moon (2005)
Une nouvelle bombe de chez rivel records!




PIN-UP WENT DOWN
2unlimited (2008)
melting-pot fun et zarbi.


Marquez et partagez




 
   METAL

 
  N/A



- Dylan Donkin (chant, guitare)
- Brian Sagrafena (batterie)
- Adam Donkin (basse)
- Andrew Gomez (guitare, clavier)


1. Jellyneck
2. Knock 'em Out
3. You're Sold
4. Heroic Dose
5. Out Of Reach
6. Seven Seconds
7. Arsenic Of Love
8. Beat As We Go
9. Modern Science
10. Hardheaded Woman
11. Nowhere Too Long
12. Nobody



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod