Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Raise Hell
- Membre : Inmoria
- Style + Membre : Lefay
 

 Site Officiel (723)

MORGANA LEFAY - Sanctified (1995)
Par FREDOUILLE le 22 Novembre 2004          Consultée 3429 fois

Voici une chronique qui va certainement faire plaisir à un de nos chers lecteurs : j'ai nommé TED qui, de par ses commentaires, passe pour un inconditionnel fan de MORGANA LEFAY. -)

De plus, "Sanctified" est à priori son album préféré. Pour ma part, il n'en est rien puisque je considère "Maleficium" comme le chef-d’œuvre du groupe.
Néanmoins, "Sanctified" possède une force inexplicable qui nous entraîne inexorablement au plus profond des abîmes de MORGANA LEFAY !!! Atmosphère, Atmosphère !

Et pourtant, "Sanctified" débute étrangement par "Out in the silence", un morceau sur lequel je n'accroche pas vraiment et qui dénote par rapport au reste de l'album. Est-ce du à la basse trop en avant ou au style du morceau, tout simplement, qui ne ressemble pas vraiment à ce que MORGANA LEFAY nous avait habitués jusqu'ici ?

Pour ma part, "Sanctified" débute donc par "Time is god", un morceau typique de MORGANA LEFAY. Introduction sombre à la basse (un petit régal) qui s'ensuit de riffs comme d'habitude pesants et de rythmiques plombées. Charles rytkonen chante comme à l'accoutumée : excellemment !!!! Un break assassin, dont seul MORGANA LEFAY en a le secret, vient nous porter un coup en pleine figure tant c'est excellent. Admirable !
"To Isengard" est un morceau plus traditionnel mais qui reste bien entendu dans l'esprit MORGANA LEFAY : pesant, sombre, lancinant. Des chœurs guerriers viennent soutenir l'ensemble.

Le morceau suivant "Why?" est un morceau triste (forcément il est dédicacé à un enfant, Jens Roos, décédé à l'age de 8 ans). Ce titre me donne le frisson tellement l'ambiance y est sombre avec ses mélodies acoustiques d'une volupté inégalable. Le chant de Charles Rytkonen (en voix claire cette fois - c'est si rare pour être souligné), vous prend aux tripes comme c'est pas permis !!! Le morceau nuancé et tout en ambiance se termine de façon plus énergique, laissant Charles hurler ses lamentations, sous fond de cloches !!! Terrifiant !

L'album se poursuit par des morceaux toujours plus ahurissants les uns que les autres ; et ça commence par l'excellentissime "Mad messiah" sur lequel charles prend des intonations vocales si particulières, limite plaintives. Coté musique, des riffs lourds, une rythmique plombée et saccadée, soli mélodiques et break intelligemment exécuté. Ambiance toujours aussi pesante!
"Another dawn" est un morceau toujours aussi lourd et joué tout en subtilité : ambiance et agressivité forment une parfaite union. Les riffs sont lourds de chez lourds et, encore une fois, nous avons droit à un break magnifique, point sur lequel MORGANA LEFAY excelle indéniablement.
On pourra retenir le très bon "The court of the crimson king", morceau plus rapide qui peut rappeler par moments un morceau comme "Dying evolution" (sur "The secret doctrine").
Que dire également de ce que je considère comme la pièce maîtresse de l'album : "Sorrow calls" et ses 8 grosses minutes ? A travers ce morceau, MORGANA LEFAY nous démontre tout le savoir faire du groupe : intro acoustique avec une mélodie qui vous prend encore une fois aux tripes, ambiance pesante, chant plaintif de Charles Rytkonen. Le morceau monte lentement mais sûrement en puissance et les riffs se montrent de plus en plus agressifs. Les soli guitaristiques sont parfaitement exécutés et de surcroît sont d'une fluidité imparable. Entre intermède acoustique et accélérations rythmiques flamboyantes, MORGANA LEFAY passe en revue tout son talent et ses qualités. Si vous souhaitez découvrir le groupe, essayez ce morceau, il vous donnera une petite idée du potentiel du groupe Suèdois.
Pour terminer, je retiendrai également le très puissant et rapide "Shadows of god", intelligent d'agressivité et de composition, et la terrifiante et malsaine ambiance concluant l'album "Gil-Gad (The sanctified)" (eh oui "Sanctified" ne déroge pas à la règle !).

Vous l'aurez compris, avec "Sanctified", MORGANA LEFAY pose une pierre de plus à son édifice. Ce "Sanctified" est d'une qualité rare et est un poil supérieur à son prédécesseur. Le combo Suèdois affirme de plus en plus sa personnalité en composant des morceaux plus personnels. Cette orientation s'affirmera encore plus avec "Maleficium".

MORGANA LEFAY est un groupe unique !!! A découvrir de toute urgence !

Morceaux préférés : "Why?", "Time is god", "Sorrow calls".

PS : en ghost track nous avons le privilège d'écouter une reprise complètement déjantée et écourtée de DEPECHE MODE "Just can't get enough" et à un morceau reggae metal (reprise que je ne connais pas). Enfin, ça c'est pour le délire !!!

A lire aussi en HEAVY METAL par FREDOUILLE :


DEARLY BEHEADED
Temptation (1996)
Heavy power thrash

(+ 1 kro-express)



MYSTIC PROPHECY
War Brigade (2016)
Dans la lignée de "Killhammer"! Tradition oblige !


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Charles Rytkonen (chant)
- Jonas Soderlind (batterie)
- Joakim Heder (basse)
- Tony Eriksson (guitare)
- Daniel Persson (guitare)


1. Out In The Silence
2. Time Is God
3. To Isengard
4. Why?
5. Mad Messiah
6. Another Dawn
7. In The Court Of The Crimson King
8. Sorrow Calls
9. Where Insanity Rules
10. Shadows Of God
11. Gil-gad (the Sanctified)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod