Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL SYMPHONIQUE  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Nightwish
- Style + Membre : Ensiferum

MIDWINTER - Fountain Of Youth (2004)
Par FREDOUILLE le 4 Septembre 2004          Consultée 2904 fois

Pour tous ceux et toutes celles qui ne se sont pas assez rassasiés avec le dernier album de NIGHTWISH ("Once"), je vous propose de découvrir ce tout nouveau jeune groupe : MIDWINTER. Tout droit débarqué de Loire Atlantique (Nantes), MIDWINTER est un groupe fondé par les frères Chauty et construit autour d'une passion commune, à savoir le metal symphonique.

"Fountain of youth" est le tout premier album du groupe et force est de constater que ce dernier est fortement inspiré de NIGHTWISH, tant les ressemblances sont évidentes. En effet, le groupe possède en son sein une vocaliste lyrique, type opéra, Astrid qui rappelle incontestablement Tarja. La voix d'Astrid est encore loin d'atteindre le niveau vocal de Tarja (son chant est moins modulé, moins puissant également et oscille davantage dans les aigus voire suraigus : sur "Time waves" par exemple, ce qui peut parfois irriter légèrement nos oreilles). En dépit de cela, Astrid possède déjà un beau potentiel qui ne demande certainement qu'à progresser.

Pour ce premier album, MIDWINTER s'est adjoint les services de Pierre Emmanuel Pelisson (HEAVENLY, SUXEED) au niveau de la production. Le résultat est très satisfaisant : le son est soigné, clair et légèrement cristallin. J'émettrai juste une petite réserve quant au son de la guitare, laquelle n'est pas assez mise en valeur (manque légèrement de puissance).

Parlons maintenant du contenu de l'album : L'ensemble se tient plutôt bien et possède déjà une belle homogénéité pour un premier album.
Après une sombre introduction et plutôt réussie "Immersion", nous avons droit à un excellent titre (peut-être celui qui se rapproche le plus de NIGHTWISH sur cet album), véritable hymne en puissance. Ce morceau résume parfaitement l'ensemble de l'album : MIDWINTER passe en revue tous les ingrédients qui ont fait ou font encore le succès de NIGHTWISH : Riffs incisifs, breaks efficaces, soli mélodiques, clavier et chœurs venant étoffer l'ensemble. Enfin, MIDWINTER utilise également et ce, avec discernement, une voix mâle gutturale qui flirte bon le death metal. D'ailleurs, contrairement à NIGHTWISH, MIDWINTER utilise davantage ce genre de chant ("Ad nauseam") sur l'album.

"Time Waves" s'assoit sur des riffs speedés (un peu à la STRATOVARIUS) et s'avère beaucoup plus mélancolique que le 1er titre de par ses lignes de claviers. Sur ce morceau, ASTRID ne module malheureusement pas assez sa voix, ce qui est dommage, car musicalement, ce titre est plutôt bien construit.
"The book of lamentations" est un titre qui met davantage en valeur la voix d'Astrid, laquelle s'intègre cette fois parfaitement, par rapport au style du morceau. Ce dernier est d'ailleurs agrémenté d'une voix masculine gutturale et lui donne un coté assez dark. Encore une fois, les soli de guitare sont très mélodiques et parfaitement exécutés.

Etrangement, "Cradlesong" est un titre qui lorgne davantage vers le heavy gothique et constitue une sorte de mélange entre MOONSPELL (claviers malsains, voix masculine écorchée) et SENTENCED (sonorité des guitares). L'ensemble reste néanmoins très mélodique et Astrid s'exprime pleinement sur ce titre.
"Last Breath" est un morceau très calme dans la plus pure tradition "Nightwishienne", sur lequel la chanteuse se met sensiblement en valeur.
La mélancolie est à l'honneur sur "White coffin" grâce notamment à une introduction au clavier très réussie. Mais cette introduction laisse bientôt place à des riffs speedés plutôt incisifs. On pourra également noter l'avalanche de notes au niveau des soli guitare et clavier. Ce titre constitue pour moi l'un des meilleurs de l'album.

On pourra également retenir la magnifique partie de claviers sur "The fall of my realm" véritable délice mélancolique. Enfin, on retiendra le très atmosphérique et quasi celtique « Eternal » où, tour à tour, la voix d'Astrid répond avec brio à une voix claire masculine, le tout soutenu par un clavier aux sonorités de harpe.

Vous l'aurez compris, MIDWINTER passe quasiment en revue l'étendue du style "Nightwishien", serai-je tenté de dire. C'est pourquoi, MIDWINTER pourra dans un premier temps s'apparenter à un clone de NIGHTWISH ou à du sous NIGHTWISH. Néanmoins, il ne faut pas oublier que ce groupe est très jeune et n'en est qu'à son premier album. De ce fait, il ne faut pas être trop sévère.
Le groupe montre déjà sur ce "Fountain of youth", album plaisant, de sérieuses dispositions et un sacré potentiel.
Ce premier album constitue une magistrale entrée en matière pour ces jeunes Nantais. Cela promet certainement un bel avenir. A MIDWINTER de s'affirmer et de s'extirper petit à petit du style de NIGHTWISH, dont il pourrait certainement souffrir dans le futur !

MIDWINTER ou la réponse française parfaite à NIGHTWISH ???

Morceaux préférés : "Fountain of youth", "Eternal", "White coffin".

A lire aussi en METAL SYMPHONIQUE par FREDOUILLE :


KERION
Holy Creatures Quest (2008)
Pour les fans de Rhapsody ou de Fairyland!




EPICA
We Will Take You With Us / 2 Meter Sessies (2004)
Pour les collectionneurs avant tout!


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Luc Chauty (guitare, vocaux)
- Manu Chauty (basse, chant)
- Pierre Chauty (clavier)
- Christophe Suquet (batterie)
- Astrid Delaunay (chant)


1. Immersion
2. Fountain Of Youth
3. Time Waves
4. The Book Of Lamentations
5. Cradlesong
6. Last Breath
7. White Coffin
8. The Fall Of My Realm
9. Ad Nauseam (a Wanderer's Epitaph)
10. Eternal



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod