Recherche avancée       Liste groupes



      
NEO METAL  |  STUDIO

Commentaires (7)
Lexique neo metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Slaves On Dope
- Style + Membre : Devil Driver

COAL CHAMBER - Chamber Music (1999)
Par VOLTHORD le 13 Août 2004          Consultée 2254 fois
Coal Chamber c’est un peu comme une explosion, ça pète d’un coup sans prévenir en s’imposant direct avec un neo metal bourrin et original (« Coal Chamber »), ça fait encore un peu de bruit un moment (« Chamber Music »), on en reparle un peu après (« Dark Days ») et puis on finit par ramasser les débris (« Giving the devil his due »).
« Chamber Music » est l’album de transition entre le surprenant et innovant album éponyme et la grosse déception que sera « Dark Days ».
En plein essoufflement dans leurs efforts musicaux (il leur en faut pas beaucoup !), La seconde offrande des américains s’avère déjà bien moins ambitieuse que sa précédente. Car même si « Chamber Music » n’est pas vraiment moins bon que « Coal Chamber », il reste bien trop proche de ce dernier, avec l’effet de surprise en moins…

Sur ces 16 morceaux, Coal Chamber fait ni plus ni moins que du Coal Chamber, c’est à dire une musique minimaliste agressive ou plus posée avec une petite touche de psychédélisme (qui aurait largement mérité plus d’attention). Les riffs sont, comme à l’habitude d’une simplicité navrante, appelons d’ailleurs ça des « débuts de riffs », un peu comme si, quand ils composaient, ils n’arrivaient pas clairement à concrétiser leur idée de départ (qui elle, n’est pas mauvaise).
Cà vaut pour les riffs, mais aussi pour tout le reste, chaque morceau se suffit à lui-même, idem pour les textes répétitifs de chez répétitif. Seul «My mercy» sort du lot, où Dez chante en duo avec Rayna (qui, au passage a une très belle voix) sur un fond de clavier atmosphérique. Ce morceau à lui tout seul aurait pu faire renaître Coal Chamber si une fois de plus l’idée avait été plus amplement développée. On regrettera aussi que « Shock the monkey » en compagnie d’un certains Ozzy Osbourne n’aille pas plus loin qu’une mélodie gentillette et stéréotypé… bref les morceaux se suivent et se ressemblent, et seul le talent de Dez Fafara demeure THE atout du cd.

Je ne l’aurais jamais assez dit, ce type a une voix excellente ! Capable de jongler avec des hurlements rauques proches du death, un chant clair parfait et une voix nasillarde tordue limite psychotique. Sa performance sur Chamber Music est de loin ma favorite (pour le moment) et je ne peux que vous conseiller cet album pour découvrir l’éminent vocaliste.

Avec « Chamber Music », Coal Chamber s’enterre tout seul. Dans l’ensemble ce second opus n’arrive décidément pas à la cheville de Dez Fafara…
C’est pas catastrophique, mais bien peu convaincant…




Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Dez Fafara (chant)
- Meegs Rascon (guitare,chant,claviers)
- Rayna Foss-rose (basse)
- Mike "bug" Cox (batterie)


1. Mist
2. Tragedy
3. El Cu Cuy
4. Untrue
5. Tyler's Song
6. What's In Your Mind ?
7. Not Living
8. Shock The Monkey
9. Burgundy
10. Entwined
11. Feed My Dreams
12. My Mercy
13. No Home
14. Shari Vegas
15. Notion
16. Anything But You



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod