Recherche avancée       Liste groupes



      
NEO METAL  |  STUDIO

Commentaires (9)
Lexique neo metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

1997 2 Coal Chamber
1999 1 Chamber Music
2002 2 Dark Days
2015 Rivals
 

- Style : Slaves On Dope
- Style + Membre : Devil Driver

COAL CHAMBER - Chamber Music (1999)
Par CHAPOUK le 28 Avril 2017          Consultée 664 fois

Deux ans après son premier album brut de décoffrage, COAL CHAMBER tente la carte "finesse" avec ce "Chamber Music".

On a effectivement une référence à la musique de chambre avec cette intro mélancolique au violoncelle, mais c'est à peu près le seul moment où la pochette, le titre du skeud et l'album ont un lien commun. Car dès que "Tragedy" déboule c'est pas vraiment la même chanson (je mérite le bûcher pour ce jeu de mots…) ! En effet, un peu plus haut, je vous parlais de finesse et c'était totalement approprié pour cette piste d'intro, mais je sais pas si ce mot est bien adéquat pour décrire musicalement ce "Chamber Music" car COAL CHAMBER fait quand même du Neo Metal bien gras. Si jamais vous avez des doutes vous pouvez jeter une oreille sur des titre comme "Tyler's Song", "Not Living", "Feed My Dreams"(et son refrain abrutissant), "What's In Your Mind" (avec ses growls monstrueux), pour vous en convaincre.

Mais à côté de ça on ressent quand même une certaine volonté de nuancer les morceaux, de ne pas créer que des titres lourds mais de travailler un peu plus les ambiances. Par exemple on a une certaine forme de variété dans le chant (gros pouce levé pour Dez qui est génial sur ce skeud) qui peut alterner entre chant clair, susurrements à la J.Davis et gros beuglements, entre autres... On l'entend bien sur la fameuse "Tragedy", qui est en plus agrémentée de petits bidouillages Electro, mais également sur "UnTrue", vraiment très KORNien dans sa construction musicale. On peut aussi saluer les efforts produits sur "Burgundy", un morceau atmosphérique ou Dez opte pour un chant clair accompagné de chœurs féminins, ou "My Mercy" un duo sombre mais calme en compagnie de la bassiste Rayna. Et bien sûr on a ce duo avec Ozzy sur la reprise de Peter GABRIEL : "Shock The Monkey" où on reconnaît aisément la petite mélodie (propre à l'originale) rythmée par de gros riffs bien sales. Mais rien de bien neuf pour autant, le groupe joue ce morceau à sa façon, Ozzy intervient sur le refrain, il y a un petit côté rafraîchissant agréable au milieu de tous ces morceaux Neo pur jus, mais pas de quoi sauter au plafond pour autant.

Vous remarquerez que je n'ai pas cité tous les morceaux de ce skeud et vous demanderez peut être pourquoi ? Réponse simple : tous ceux qui ne sont pas évoqués dans ce papier sont au mieux écoutables mais pas spécialement novateurs, au pire trop pompés sur KORN et sonnent donc comme du déjà entendu dès la première écoute. En même temps avec un skeud aussi long (16 titres quand même) les risques de tourner en rond sont très importants surtout quand on pratique un Neo aussi simpliste que COAL CHAMBER. C'est pas forcément une critique de dire que ce groupe fait "du Neo simpliste", au contraire, mais par contre quand on a choisi une voie comme celle-ci, il faut logiquement s'attendre à des répétitions. Et plus le disque est long plus il y a de chances que les répétitions où impressions de déjà entendu soient nombreuses.

C'est exactement ce qui va gâcher ce skeud, qui pourrait être bien meilleur si le groupe avait bien voulu faire du tri dans ses compos et ne sélectionner que certains titres pour ce "Chamber Music".
Car à côté des morceaux insignifiants on trouve quand même pas mal d'idées sympas et efficaces. Du coup au lieu d'avoir un très bon album on se retrouve avec un truc qui part un peu dans tous les sens, qui semble chercher son chemin et qui s'avère au final moyen et peu convaincant par rapport au premier essai qui même s'il était très simple était percutant.

2,5/5.

A lire aussi en NEO METAL par CHAPOUK :


LOVE AND DEATH
Between Here & Lost (2013)
La patte de KORN en solo ! (ou presque)




SKINDRED
Volume (2015)
Comment passer à un millième près de la perfection


Marquez et partagez




 
   CHAPOUK

 
   VOLTHORD

 
   (2 chroniques)



- Dez Fafara (chant)
- Meegs Rascon (guitare,chant,claviers)
- Rayna Foss-rose (basse)
- Mike "bug" Cox (batterie)


1. Mist
2. Tragedy
3. El Cu Cuy
4. Untrue
5. Tyler's Song
6. What's In Your Mind ?
7. Not Living
8. Shock The Monkey
9. Burgundy
10. Entwined
11. Feed My Dreams
12. My Mercy
13. No Home
14. Shari Vegas
15. Notion
16. Anything But You



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod