Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD FM / A.O.R   |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Steelhouse Lane
- Membre : James Christian , Dokken, Revolution Saints

HOUSE OF LORDS - House Of Lords (1988)
Par THE MARGINAL le 18 Août 2004          Consultée 2961 fois

Ce premier album éponyme de House of Lords voit le jour en 1988, mais était initialement prévu pour être le troisième opus de Giuffria. Toutefois, l'influence de Gene Simmons(Kiss) jouera un rôle prépondérant dans la conception de House of Lords. 3 ex-membres de Giuffria prennent part au projet: Gregg Giuffria(claviers), Chuck Wright(basse) et Lanny Cordola(guitare); auxquels se sont joints le batteur Ken Mary et le chanteur James Christian. Andy Johns et Gregg Giuffria s'attelant à la production, Gene Simmons est producteur executif sur cet album.

Et musicalement; que vaut l'album en question, justement ? Celui-çi évolue dans les sphères du hard FM et met nettement l'accent sur la mélodie. House of Lords est toutefois plus incisif, plus foncièrement hard-rock que ce que proposait Giuffria, d'après le peu que j'avais entendu de ces derniers. Il faut dire que la voix chaude, puissante et bluesy de James Christian y est pour beaucoup.

Avec "Pleasure palace", ce 1er opus de House of Lords démarre en fanfare: longue intro majestueuse aux claviers, puis les guitares incisives prennent le relai et les vocaux de James Christian enjolivent le tout. Le titre suivant, "I wanna be loved", est une veritable perle de hard FM en alternant refrain puissant et ses couplets plus mélodiques, plus posés; tout comme le mid-tempo "Edge of your life" qui met bien en valeur les capacités vocales de James Christian. Parmi les autres bons moments d'écoutes; on n'oubliera pas de citer l'excellent mid-tempo heavy et chaleureux "Hearts of the world", admirablement renforcé par des nappes de claviers et des choeurs ravageurs; le mélodique "Under blue skies" avec son duel guitares/claviers, "Call my name" qui oscille entre hard FM et glam. House of Lords a plus d'un tour dans son sac et n'hesite pas à exprimer son côté plus résolument endiablé, plus rock n'roll: c'est le cas avec l'explosif "Lookin' for strange" et ses guitares flamboyantes et survoltées, ses notes de piano plus virevoltantes et son ambiance de saloon déjantée; ainsi que "Slip of the tongue".

Les 2 ballades "Love don't lie" et "Jealous heart" sont bien construites et chargées d'émotions. Cependant, il leur manque un petit quelque chose pour rivaliser avec les meilleures power-ballads de l'époque et sont un peu en-deçà du reste de l'album.

Enfin, ne chipotons pas car House of Lords s'est fendu d'un premier essai discographique de grande envergure qui laisse augurer du meilleur pour la suite. En effet, cet opus est un très bon mélange de Whitesnake, Guiffria bien sûr, Poison et Great White; sans pour autant tomber dans le piège de la repompe. Ce disque fut assez bien accueilli aux USA puisqu'il s'est classé 78ème au Billboard.

A lire aussi en HARD FM / A.O.R par THE MARGINAL :


GIANT
Time To Burn (1992)
Hard fm / a.o.r




IDLE CURE
2nd Avenue (1990)
Le meilleur album de idle cure


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- James Christian (chant)
- Lanny Cordola (guitare)
- Chuck Wright (basse)
- Ken Mary (batterie)
- Gregg Giuffria (claviers)


1. Pleasure Palace
2. I Wanna Be Loved
3. Edge Of Your Life
4. Looking For Strange
5. Love Don't Lie
6. Slip Of The Tongue
7. Hearts Of The World
8. Under Blue Skies
9. Call My Name
10. Jealous Heart



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod