Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2004 Dogface
 

- Style : Destiny's End, Seven Witches
- Membre : Crimson Glory, Iced Earth, Nocturnus

LEASH LAW - Dogface (2004)
Par FREDOUILLE le 25 Mai 2004          Consultée 2130 fois

Voici le type de "dream team" dont on attend beaucoup. LEASH LAW est un nouveau groupe composé par l'EX-CRIMSON GLORY et EX-SEVEN WITCHES, Wade Black. Pour cela, il s'est adjoint les services de R. RENSTROM, six cordistes (au lourd handicap, puisqu'il a les deux avant-bras atrophiés, et ne joue par conséquent qu'avec trois doigts) de Rob Rock, Stephen Elder (bassiste de Rob Rock), Richard Christy (batteur de ICED EARTH) et le guitariste Emo Mowery (ex-NOCTURNUS).
Du beau monde me direz vous!!!!
Oui, mais voilà, il ne suffit pas d'une "dream team" pour réaliser la palme de l'année (n'est-ce pas le REAL MADRID?!!). Encore faut-il avoir un sens de la composition et une cohésion d'ensemble pour parvenir à réaliser un chef d'oeuvre.

LEASH LAW s'évertue à jouer un power metal ultra burné, avec une maitrise technique infaillible que ce soit au niveau de la batterie (Richard Christy enchaine les prouesses : sur "Fight" ou sur "better when betrayed"), ou des guitares sur lequel Emo et Rick excellent ("Stealing grace", "Hail to blood" titre très Halfordien d'ailleurs).
Mais, parce qu'il y a un mais, la musique de LEASH LAW a beau être ultra puissante (ben oui, il cartonne cet album), rapide, technique pour nous en foutre plein la vue, et plein les oreilles, eh bien les gars de LEASH LAW ont oublié l'essentiel : les mélodies et le feeling (meme sur la très moyenne ballade de l'album "Banion" où Wade m'excède au plus haut point).

Ce disque de power metal, avec un Wade Black ultra déchainé (très proche d'un Ripper Owens) - trop déchainé d'ailleurs car il en devient agaçant au fil des titres - déboule donc à fond les manettes sur nos enceintes, mais reste un disque de power metal des plus conventionnels. Wade Black a beau se vanter, que le metal de LEASH LAW n'a jamais été encore réalisé dans le genre, et bien il se trompe. Je préfère nettement des groupes (dans le meme genre) comme DESTINY'S END ou SEVEN WITCHES (le dernier avec James RIVERA) bien plus accrocheurs et mélodiques.

Alors, bien entendu, tout n'est pas mauvais sur cet album et on retiendra particulièrement l'excellent "Better when betrayed" et ses arrangements du plus bel effet ou le monstrueux "Hellhole". Le reste, et bien c'est vraiment du classique de chez classique. c'est fade et sans âme, faute peut-être aussi à une production un peu brouillonne et plate. En tout cas, au vu de la qualité du line-up, on pouvait s'attendre à mieux, beaucoup mieux.
Cet album est donc pour moi une grosse déception, tant on sent le large potentiel que dispose le groupe. Même Wade Black semble en-dessous de ce qu'il peut faire : son chant est poussif sur l'album et il a déjà fait beaucoup mieux sur le magnifique "Astonomica" de CRIMSON GLORY.

Allez, je vais me réécouter un petit DESTINY'S END!!! Histoire d'oublier ce très moyen "dogface".

A lire aussi en POWER METAL par FREDOUILLE :


EDGUY
Vain Glory Opera (1998)
Le talent de la classe biberon du Heavy Metal !

(+ 1 kro-express)



SECRET SPHERE
Heart & Anger (2005)
SECRET SPHERE fait un retour aux sources !


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Wade Black (chant)
- Rick Renstrom (guitares, claviers)
- Richard Christy (batterie)
- Emo Mowery (guitares, claviers)
- Stefan Elder (basse)


1. Fight
2. Dogface
3. Stealing Grace
4. Hail To Blood
5. Banion
6. Better When Betrayed
7. Martial Law
8. Hellhole
9. Paving The Way



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod