Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style + Membre : Mistigo Varggoth Darkestra
 

 Site Officiel (513)
 Facebook (428)

NOKTURNAL MORTUM - To The Gates Of Blasphemous Fire (1999)
Par POSSOPO le 5 Juin 2004          Consultée 4496 fois

Certaines évolutions stylistiques me laissent parfois circonspect. Le cas de NOKTURNAL MORTUM est particulièrement intéressant à étudier. Goat Horns était un disque qui, sans atteindre la perfection, possédait une personnalité, chose rarissime chez les groupes de black metal n’appartenant pas au premier wagon du début des années quatre-vingt-dix, et montrait une qualité d’écriture prodigieuse. Il aurait été facile de composer un nouvel album en tirant les mêmes ficelles et en usant des mêmes stratagèmes. Je n’y aurais d’ailleurs pas trouvé grand-chose à dire, comprenant aisément l’intérêt que peut avoir une formation encore méconnue à œuvrer selon un savoir-faire éprouvé et certifié afin de gagner une audience qu’il mérite amplement.

Mais To The Gates Of Blasphemous Fire n’est pas Goat Horns. Evolution il y a donc. Mais celle-ci répond à une logique qui m’échappe. Le groupe aurait pu vendre son âme au dieu caca en proposant, comme beaucoup font afin de voir leurs chiffres de vente augmenter, une musique merdique simplement destinée à attirer les innombrables mouches au goût plus que contestable qui traînent tantôt chez carrefour tantôt à la fnac locale. Heureusement, NOKTURNAL MORTUM ne mérite pas encore l’inscription sur la liste de la honte. Mais au lieu de peaufiner la formule utilisée deux ans auparavant, au lieu d’ajouter encore du relief aux éléments folk caractéristiques du précédent opus, ces Ukrainiens les ont légèrement mis en retrait pour nous servir un plat certes appétissant mais qui rappelle beaucoup In The Nightside Eclipse, tout en étant loin de flatter le palais d’aussi belle manière que son aîné. Curieuses modifications qui, si elles ne procèdent pas d’une mutation totale, vont dans un sens dont je saisis mal l’intérêt.

L’édifice folklorique est embrumé sous de sombres nuages, source d’un orage à la violence barbare. Guitares furibondes et batterie apocalyptique anéantissent le chrétien au lien de tenter de lui faire retrouver la raison par le charme de rythmes traditionnels et dansants. Ces derniers n’ont pas disparu mais sont noyés au sein d’un mix cru et bestial. Il se passe beaucoup de choses à l’intérieur de chaque morceau mais l’assaut est trop direct, la rage trop peu contenue et l’écoute en devient ardue, ce mélange de folklore sous-mixé et d’arrangements symphoniques à la EMPEROR faisant avec le triptyque basses-guitares-batterie un ménage houleux.

Mais en fait, si coincé entre Goat Horns et Нехристь, albums majeurs et pourtant si différents, To The Gates Of Blasphemous Fire fait assez pâle figure, il figure, et c’est déjà pas mal, parmi les premières locomotives d’un peloton black trop dense qui ne rattrapera jamais les échappés partis longtemps avant eux. Soit vous vous contentez de vous procurer les deux articles sus-cités, soit vous complétez la collection sans pour autant vous retrouver en possession d’un objet inutile, cette petite galette procurant sa part de plaisir auditif, même si l’éjection séminale n’aura jamais lieu (c’est bien aussi les caresses, non?).

A lire aussi en BLACK METAL par POSSOPO :


ENSLAVED
Vertebrae (2008)
Rock & psyché & good... so good

(+ 1 kro-express)



VINTERRIKET
Der Letzte Winter - Der Ewigkeit Entgegen (2005)
La fille qui avait perdu son affect


Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
  N/A



- Knjaz Varggoth (chant & guitare)
- Karpath (guitare)
- Xaar Quath (basse)
- Munruthel (batterie)
- Sataroth (claviers)
- Saturious (claviers & instruments traditionnels)


1. Bestial Summoning
2. To The Gates Of Blasphemous Fire
3. On The Moonlight Path
4. The Hands Of Chaos
5. Под Зн
6. The 13th Asbath Celebration
7. Черемl
8. The Forgotten Ages Of Victory



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod