Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne indisponible  [?]

Nokturnal Mortum
To The Gates Of Blasphemous Fire
Page  1 |

le 17 Juin 2009 par SKMMNING


Moi je lui donnerais une étoile en plus. Pour ce qu'il est par rapport à lui même et non par rapport aux disques qui l'entourent. Je sais bien qu'un disque est inscrit dans un contexte bien spécifique. Tout d'abord le temps, d'où les rééditions me font souvent pâlir autant que Possopo, mais il s'inscrit aussi dans une certaine comparaison. Comparaison avec son prédécesseur et si l'on veut être tout à fait juste, il faudrait le comparer également à son successeur (ce qui est difficile s'il n'est pas sorti !).

Mais j'aime parfois enlever ce contexte. Ça me permet de purifier mon objectivité. Quel comique je fais !

Enfin bon, voilà, cet album bien que moins folklorique comme signalé, est plus rageur. Et j'aime ça, j'aime être violé par la musique de temps en temps. Et je ne trouve pas du tout mon compte dans le Grind ou le Death. NOKTURNAL MORTUM m'offre cette possibilité, je la prends.

le 11 Mars 2007 par VORG


Désolé pour ta chronique Possopo mais je ne suis pas vraiment d'accord avec toi. J'estime que chroniquer un album, c'est éplucher et faire la synthèse de tous les morceaux qui le constitue. Je trouve que tu as fais ici trop de comparaisons. Certes, dans cet album, le style de Nokturnal Mortum est différent que celui de Goat Horns ou même Lunear Poetry (qui est très bon aussi). Mais le changement fait du bien par moment, et je trouve qu'il est aussi bien de voir un groupe évoluer dans un style toujours underground mais différent à chaque album... bien que revenir sur ses anciens styles fassent souvent plaisir à la plupart des grands adorateurs du groupe (un peu comme Darkthrone dont je connais beaucoup qui aimerai qu'ils reviennent à l'époque de Transylvanian Hunger).

Bref pour en revenir au CD, Nokturnal Mortum a ici bel et bien changé. Une voix absolument criarde et haineuse, une batterie surpuissante où les blasts sont au rendez-vous, des guitares saturées à souhait au son malsain comme jamais, des lignes de basses brutales et sombres, des claviers symphoniques et envahissants à la EMPEROR (très atmosphériques, qui vous mettent le froid dans le dos parfois). Bref, l'ambiance est digne d'un champ de bataille, ainsi que d'une descente aux enfers.
On a là un brutal black atmosphérique à la sauce EMPEROR qui peut selon moi bien rivaliser avec les groupes norvégiens des débuts du black metal.
Bref, un CD que je recommande (et de loin) pour vous exploser les oreilles (pas trop fort quand même, mais elles apprécieront).
Un des meilleurs CD dont je dispose sur mon étagère...













1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod