Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Questions / Réponses (2 / 2)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style + Membre : Mistigo Varggoth Darkestra
 

 Site Officiel (491)
 Facebook (419)

NOKTURNAL MORTUM - Goat Horns (1998)
Par POSSOPO le 28 Avril 2004          Consultée 5864 fois

Comme disait un chroniqueur sur internet répondant au doux prénom de John et que j’apprécie énormément (mieux vaut passer un peu de pommade quand on pille honteusement les arguments des autres, cela permet de garder une certaine estime, certes horriblement superficielle, de soi), NOKTURNAL MORTUM représente EMPEROR qui aurait conservé Mortiis dans ses rangs et l’aurait laissé exprimer ses idées sur la musique. Je m’étendrai sur le sujet d’ici un paragraphe mais j’aimerais d’abord vous livrer quelques courtes informations biographiques sur ce groupe ukrainien à la philosophie douteuse.

NOKTURNAL MORTUM s’est formé à Kharkov en 1991, ville âprement disputée lors de la seconde guerre mondiale, la Wehrmacht, vite relayée par la Waffen SS sinistrement galvanisée par les terrains orientaux et l’Armée Rouge y ayant établi un de leurs terrains de jeu préférés. Le mélange des cultures certes un peu agressif résultant de ces évènements a apparemment beaucoup déplu aux six membres de cet ensemble puisque le groupe revendique haut et fort son nationalisme. Il constituerait pourtant une erreur regrettable de détourner la tête (et les oreilles par la même occasion) de Goat Horns qui fera regretter leurs paroles à ceux qui proclament du haut de leur ignorance que l’Ukraine n’a que son chtchi savoureux et ses plages bordant la mer Noire à offrir au curieux.

Lorsque le beau John faisait sur son site enchanteur la comparaison entre les norvégiens et les ex-soviétiques, je le soupçonne d’avoir voulu mettre en relief la saveur des arrangements symphoniques posés sur un lit de guitares black accompagnés d’une sauce médiévale aux piments traditionnels qu’aurait peut-être pu mitonner le cuistot Mortiis, encadré par les chefs étoilés Ihsahn et Samoth.

Pas moins de douze bras ont été nécessaires à la réalisation de ce mets délicat. Les deux claviéristes, outre un savoir-faire salvateur qui leur évite de sombrer dans la caricature lors de l’exécution des pièces instrumentales ouvrant et clôturant le disque dont ils tiennent seuls le gouvernail, parsèment le classique assortiment guitares, basse, batterie d’aromates pittoresques ou majestueux. Les autres instruments, s’ils manquent un peu de puissance du fait d’une production locale manquant de moyens, ne se laissent pas noyer comme d’autres par l’instrument aux touches noires et blanches, les deux musiciens le contrôlant ayant l’esprit suffisamment alerte et les mains félines et légères pour ne pas étouffer l’ensemble sous des nappes sans cachet.

Contrairement à ce que son titre peu réjouissant pourrait faire croire, Goat Horns est folklorique et non bêtement satanique comme en atteste le dansant kolyada et son chant clair en ukrainien. Il apporte à une scène qui se répète souvent jusqu’à la parodie un souffle oriental, original et délicieux.
L’Europe de l’Est est de mieux en mieux représentée dans le monde de la musique extrême et les précurseurs tchèques de MASTER’S HAMMER dont les dernières nouvelles datent d’il y a déjà quelques années ne peuvent que se réjouir d’être aujourd’hui épaulés par de si glorieux guerriers pour faire connaître à un monde trop focalisé sur les terres scandinaves le black metal slave (que personne ne vienne m’enquiquiner sur la slavitude discutée des peuples de Bohème, cette chronique n’est pas un article sur les complexes métissages qu’a vécu, vit et vivra notre vieux continent).

A lire aussi en BLACK METAL par POSSOPO :


HATE FOREST
Battlefields (2004)
Hate Forest ! Hate Forest! Hate Forest!

(+ 1 kro-express)



BATHORY
Under The Sign Of The Black Mark (1987)
L'album ultime de la première vague du Black Metal

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
  N/A



- Njaz Varggoth (chant, guitares)
- Karpath (guitares)
- Xaarquath (basse)
- Munuthel (batterie)
- Sataroth (claviers)
- Saturious (claviers)


1. Black Moon Overture
2. Kuyaviya
3. Goat Horns
4. Unholy Orathani
5. Veles' Scrolls
6. Kolyada
7. Eternal Circle



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod