Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (6)
Questions / Réponses (2 / 5)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Sonata Arctica, Stratovarius, Insania
- Membre : Revolution Renaissance
- Style + Membre : Warmen

THUNDERSTONE - The Burning (2004)
Par FREDOUILLE le 23 Février 2004          Consultée 3186 fois

En 2002, débarquaient sur la scène heavy metal, les Finlandais de THUNDERSTONE. Fort d’un premier album, correct, mais néanmoins sans originalité et fortement inspiré par les maîtres incontestés et incontestables (qui a dit plus maintenant ?) du heavy speed mélodique, (j’ai nommé STRATOVARIUS), THUNDERSTONE avait également l’honneur d’ouvrir pour celui-ci et SYMPHONY X en avril 2003, au Zénith.

Malgré ce premier album et une prestation scénique correcte sur la scène parisienne, force est de constater que THUNDERSTONE est encore loin d’attirer les foules, et est plutôt considéré comme un clone supplémentaire noyé dans la masse déjà bien encombrée du heavy metal mélodique.

Les Finlandais de THUNDERSTONE, n’ont donc pas perdu de temps et sortent déjà en ce début 2004, leur deuxième album « the burning ». THUNDERSTONE, saura t-il être le groupe de la relève alors que STRATOVARIUS traverse actuellement une lourde crise ??? La réponse ci-dessous :

Pour tout vous dire « The burning » ne m’a pas attiré plus que cela en premier lieu, mais au fil des écoutes cet album s'avère être quand même un album d'une très grande qualité. L'on s'aperçoit que le chanteur dispose vraiment d'un beau potentiel et les musiciens maitrisent à la perfection leur sujet.
Si bien que la première version de ma chronique s'en retrouve quelque peu modifiée, pour laisser place finalement à un avis beaucoup plus positif.

Incontestablement, des progrès notables sont à notés sur ce deuxième opus à commencer par la production, bien meilleure que sur le premier album. Elle est plus claire et plus soignée meme si elle manque quelque peu de relief et de puissance sur des titres come "spire" ou "Break the emotions".

Sur "The burning" hormis deux trois titres un peu faiblards "Mirror never lies", "sea of sorrow", les compositions sont des hits en puissance, plutot intéressants, énergiques et parfois inspirés (c’est un grand mot !) même si l’ombre de STRATOVARIUS ou d’AT VANCE plane toujours sur la musique de THUNDERSTONE.

Alors oui, sans conteste, cet album me paraît bien meilleur que son prédécesseur. Comment ne pas résister à des titres tel que l’excellent « Until we touch the burning sun ». Les riffs y sont puissants, le refrain est très accrocheur et le chanteur se lâche vraiment. Un morceau d’une grande classe, qui n'a rien à envier à certains titres des derniers SONATA ARCTICA ou STRATOVARIUS.
Dans la même catégorie, on peut rajouter d'autres titres qui m’ont bien plu :
« side by side » titre qui explose littéralement en un feu d’artifice d’attaques de guitares tranchantes et rapides. Certainement le titre le plus agressif et le plus heavy de l’album. Les guitares et claviers s’enchaînent à la vitesse de la lumière. THUNDERSTONE ne nous avait pas encore habitué à ce genre de morceau endiablé.
Le bonus track « In sanity » est également dans la meme veine avec ce coté très énergique et très mélodique.
Le reste est du meme acabit meme si les compos paraissent plus classiques :

« Break the emotions » et "Tin star man" rappelle plus SONATA ARCTICA, et sont des morceaux rapides avec leur dose de claviers et de solis en duels qui caractérisent si bien ce genre de style. Bonjour les descentes de manche!!!! Un régal!
Comment ne pas échapper également au hit en puissance qu'est « Spire », titre qui rappelle le plus STRATOVARIUS sur cet album avec son intro axée claviers et son refrain accrocheur très typique de ce qu’a pu faire STRATOVARIUS par le passé (S.O.S par exemple). Sur ce morceau, le chanteur prend même des intonations à la Kotipelto.
« Draw to the flame » est un titre également plutot pas mal, lequel oscille plutôt du coté d’AT VANCE de par ses claviers et de par la voix du chanteur.

Voici, pour le meilleur de cet album. Je vous disais également en ce début de chronique qu'il y avait deux titres plutot faiblards :

« Mirror never lies » laquelle est une power ballade légèrement servile, et « Sea of sorrow » qui est une ballade au piano plutôt pas mal mais déjà entendu mille fois (cependant, c'est nettement meilleur que "luminous" de vous savez qui!). A son écoute, on peut même penser à BON JOVI (CF le refrain).

A l'écoute de cet album, vous découvrirez donc un groupe en pleine progression, et qui a du potentiel et du talent à revendre. Le style est un peu plus personnel que sur le premier album, mais on ne peut s'empecher de penser à SONATA, AT VANCE, ou STRATO. Néanmoins, THUNDERSTONE n'a pas à rougir devant leurs ainés et a certainement de belles années devant lui vu la qualité de cet album.
THUNDERSTONE devra cependant prendre plus de risques à l'avenir pour atteindre l'élite du genre.

A lire aussi en HEAVY METAL par FREDOUILLE :


SKID ROW
B-side Ourselves (1992)
Battre le fer tant qu'il est chaud !

(+ 1 kro-express)



RAGE
Unity (2002)
L'âge d'or du groupe ! You wanted it, you get it !


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Pasi Rantanen (chant)
- Nino Laurenne (guitare)
- Kari Tornack (claviers)
- Titus Hjelm (basse)
- Mirka Rantanen (batterie)


1. Until We Touch The Burning Sun
2. Break The Emotions
3. Mirror Never Lies
4. Tin Star Man
5. Spire
6. Sea Of Sorrow
7. Side By Side
8. Drawn To The Flame
9. Forth Into The Black
10. Evil Within
11. In Sanity (bonus)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod