Recherche avancée       Liste groupes



      
EUH...?  |  STUDIO

Commentaires (5)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Mr Bungle, Faith No More

FANTOMAS - Director's Cut (2001)
Par POSSOPO le 23 Mars 2004          Consultée 6977 fois

Amenaza Al Mundo était quelque peu désuni et souffrait du manque d’une ligne directrice. The Director’s Cut pallie à ses défauts grâce à une astuce bien maligne. Comme FANTOMAS joue une musique étrange, disjointe, partant dans des directions que tout le monde n’est pas à même de reconnaître, comme l’écriture de chacun des morceaux de cette formation semble irrémédiablement commencer par le mot chaos, l’unique moyen d’apporter une certaine cohésion à l’édifice était de prendre pour ossature des titres écrits par d’autres et de les passer à la moulinette actionnée par Mike Patton, Dave Lombardo, Buzz Osbourne et Trevor Dunn.

L’idée trouvée, encore fallait-il choisir les compositions auxquelles s’attaquer. Voyons voir qui sont les fans de FANTOMAS et quels sont leurs goûts. On retrouve en majorité des adorateurs de FAITH NO MORE qui ont suivi le chanteur amoureux de son propre caca dans son délirant projet initial MR BUNGLE puis tout naturellement dans cette nouvelle aventure musicale. Il y a aussi quelques fans de SLAYER voire, ils sont plus rares, des supporters des MELVINS ouverts d’esprit. Et qui sont donc tous ces gens à l’horizon musical varié? Grosso modo, des jeunes cons se lavant peu et à la recherche de leur identité (ce n’est pas du tout une critique, il est préférable d’être à la recherche de son identité plutôt de se moquer éperdument de celle-ci et de laisser passer son existence sans réellement y faire gaffe comme une grande partie de la population). Et que peut donc rassembler de jeunes cons sentant fort au tempérament rebelle factice? Le sport? Non, trop fatiguant. La cuisine? Pas plus, trop chiant. L’informatique? Oui, mais non. Les dinosaures alors? Mais non, pas du tout. Le cinéma? Bravo!!!
Mais quel cinéma? Ben, un peu de tout, question de faire cultivé et décalé en même temps. C’est donc décidé, le deuxième album de FANTOMAS sera un album de reprises de thèmes cinématographiques. Ils seront contents, les jeunes cons.

A bien examiner la liste des compositions utilisées, le clientélisme semble avoir envahi l’esprit de nos quatre dégénérés. Figurent au programme des films à la qualité unanimement reconnue (Le Parrain, La Nuit Du Chasseur, Le Cap De l’Angoisse), des œuvres culte du cinéma d’horreur (Rosemary’s Baby, La Malédiction, des titres du catalogue de la Hammer) et des séries télé bien senties. La sélection est donc facile et contestable.
Mon billet d’humeur s’arrête ici car si les raisons de ce choix peuvent prêter à une critique tout de même peu objective, le résultat est suffisamment convaincant pour que je fasse taire mon aigreur maladive.

Les thèmes repris sont torturés par ces chirurgiens de l’extrême passés maîtres dans l’art de la déconstruction. Les maigres défauts qui émaillaient Amenaza Al Mundo ne sont donc plus d’actualité et cette extravagance musicale, si elle s’abreuve du même liquide hallucinogène, reste pleine d’une cohérence confondante. Le groupe a appris l’art de la ponctuation et au lieu de laisser parler son agressivité sans discontinuer, fait preuve d’une économie de moyens marquée du saut de la maturité. Le ton varie, bifurque sans cesse et les effets sont parfaitement dosés afin d’amener l’auditeur où les quatre protagonistes le désire. Mike Patton fait de nouveau étalage de ses capacités vocales hors du commun, il beugle, il mugit, il croone, il grince, il racle, il déclame, et reste à mon sens l’élément moteur de ce combo inclassable.

Hommage respectueux mais dément à Angelo Badalamenti, Bernard Hermann, Ennio Morricone, Henry Mancini et à tous ces architectes de trames sonores réconciliant deux des neuf arts reconnus, The Director’s Cut est une pièce aboutie et indispensable aux amateurs de bizarreries auditives.

A lire aussi en DIVERS par POSSOPO :


JESU
Conqueror (2007)
Drone pop ambient...




CARNIVAL IN COAL
Viva La Vida (1999)
?


Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
   AAARGH

 
   (2 chroniques)



- Mike Patton (chant)
- Buzz Osbourne (guitare)
- Trevor Dunn (basse)
- Dave Lombardo (batterie)


1. The Godfather
2. Der Golem
3. Experiment In Terror
4. One Step Beyond
5. Night Of The Hunter
6. Cape Fear
7. Rosemary's Baby
8. The Devil Rides Out
9. Spider Baby
10. Omen
11. Henry, Portrait Of A Serial Killer
12. Vendetta
13. Investigation Of A Citizen Above Suspici
14. Twin Peaks - Fire Walk With Me
15. Charade



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod