Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH ONIRIQUE  |  STUDIO

Commentaires (3)
Questions / Réponses (2 / 5)
Metalhit
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Lord Shades, Aesmah, Rotting Christ, Deathronic, Moonspell, Abyssic, Entropia Invictus
- Membre : Hellfest Open Air Edition
 

 Myspace Officiel (313)
 Site Officiel (548)

SEPTICFLESH - Ophidian Wheel (1997)
Par JULIEN le 9 Mars 2004          Consultée 7882 fois

Ouah ! Quelle bonne surprise ! Il est vrai que SEPTIC FLESH nous avait déjà impressionné avec ses deux premiers albums – production assurée par le leader de l’excellent groupe grec NECROMANTIA - par son approche particulière du Death Metal. Mais ce groupe héllénique entretenant un rapport réel et intéressant avec l’esthétisme et la philosophie se hisse avec « Ophidian Wheel » à un niveau vraiment supérieur ! Oui, ce disque est, j’assume la responsabilité de mes dires, l’un des plus beaux disques de Death que j’ai pu entendre, tant sa grâce et sa finesse mélodique enluminent une musique ciselée par d’efficaces rythmiques et un chant Death énorme et guttural à souhait.

« Ophidian Wheel » n’est pas un album banal : il nous arrache à nos platitudes pour mieux nous emmener directement dans l’Olympe, où nous attendent les chantres d’un Metal qui emprunte autant au Classique et à l’Opéra (les trois courts et superbes instrumentaux composés par le guitariste-claviériste Chris, étudiant en musique classique) qu’au Death (les rythmiques presque sauvages de « The Futur Belongs To The Brave », « Geometry In Static » et « Razor Blades Of Guilt »…), tout en faisant reposer sa personnalité très sensible sur des synthés intelligents et des chorus de guitares absolument somptueux et chantants 100 % SEPTIC FLESH (il y en a tant, mais citons par exemple "Heaven Below"), le tout saupoudré d’une légère suavité gothique. Car oui, voilà un groupe qui jouit d’une patte mélodique immédiatement reconnaissable et inimitable ! Un véritable indice de qualité.

Mais la grande force de ce « Ophidian Wheel », c’est la contribution fabuleuse de la cantatrice Natalie Rassoulis. De son timbre de voix majestueux et vibrant, voire même bouleversant (« Shamanic Rite »), elle magnifie littéralement une musique déjà superbe, et fait se rencontrer en quelques notes stupéfiantes la grâce et la force de l’Opéra et la puissance du Metal, pour une oeuvre passionnée et passionnante. Et quand cette divine jeune femme mêle sa voix aux chants clairs du guitariste Sotiris sur « Shamanic Rite » ou « On The Topmost Step Of The Earth », on atteint des sommets (forcément, c’est écrit dessus).

Varié, parfaitement sculpté dans un bloc de marbre somptueux, « Ophidian Wheel » ne souffre en réalité que d’un petit défaut : une production certes claire mais qui a tendance à émousser le côté plus agressif de la musique de nos grecs, au profit de sa rondeur mélodique. Mais excepté ce point particulier, et qui n’engage que mon ressenti, SEPTIC FLESH obtient avec ce troisième disque sa carte d’accès au cercle fermé des groupes de Death fréquentant les sphères de la sublimation, loin du cadre originel de la brutalité grasse et suintante. En un mot : Admirable.

A lire aussi en DEATH METAL par JULIEN :


SEPTICFLESH
Sumerian Daemons (2003)
Chant du cygne et chef d'oeuvre death orchestral

(+ 1 kro-express)



KRISIUN
Works Of Carnage (2003)
Death onirique


Marquez et partagez



Par JULIEN




 
   JULIEN

 
   AAARGH
   KARL VON KARL

 
   (3 chroniques)



- Spiros Antoniou (basse, chant)
- Chris Antoniou (guitare, claviers)
- Sotiris Vayenas (guitare, chant, claviers)
- Natalie Rassoulis (chant)
- Kostas (batterie session)


1. The Futur Belongs To The Brave
2. The Ophidian Wheel
3. Phallic Litanies
4. Razor Blades Of Guilt
5. Tartarus
6. On The Topmost Step Of The Earth
7. Microcosmos
8. Geometry In Static
9. Shamanic Rite
10. Heaven Below
11. Enchantment



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod