Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD FM / A.O.R   |  COMPILATION

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Bon Jovi, Hotcakes, Steel Panther, Reckless Love, CrashdÏet, Tigertailz, Shameless, Kiss, MÖtley CrÜe, Enuff Z' Nuff, Faster Pussycat
- Membre : Forty Deuce, Blues Saraceno , Richie Kotzen , Over The Edge, The Winery Dogs
- Style + Membre : Bret Michaels

POISON - Best Of Ballads & Blues (2003)
Par THE MARGINAL le 20 Octobre 2003          Consultée 4006 fois

Depuis quelques temps, c'est monnaie courante de voir les maisons de disques sortir à tour de bras des compilations de groupes de hard-rock des 70's/80's. Puisque Poison connait un regain de popularité considérable, Capitol(l'ex-maison de disque du groupe) en profite pour sortir une compilation intitulée "Best of ballads & blues".

Cette compilation n'est ni plus ni moins qu'une collection de ballades et de titres hard-bluesy composés par Poison. La bande à Bret Michaels n'a eu aucun droit de regard sur ce produit, l'intention de Capitol étant de viser le grand public pour capitaliser sur un groupe jadis indésirable (vers 1995-96) et aujourd'hui susceptible de réveiller l'appétit des grosses majors (à titre indicatif, Capitol avait proposé à Poison de resigner chez lui vers 2000/2001).

Pour les fans du groupe et de hard-rock, ce disque ne présente pas un grand intêret. On y retrouve les inévitables ballades "Every rose has its thorn" et "Something to believe in", de même que "I won't forget you" et "Only time will tell", les 2 ballades les moins réussies de Poison. A la limite, l'intêret de cette compilation, c'est que "Native tongue" est davantage représenté avec 3 titres, ce qui permet de mieux percevoir la face bluesy de la bande à Bret Michaels. On peut aussi ajouter la présence de 2 simili-inédits: la version 100% acoustique de "Stand" et la version alternative de "Something to believe in" qui, de toute façon, figurait en face B du single au même titre dans sa version originale. Quand à "The last song", c'est une ballade honnête qui figure en bonus-track studio sur "Power to the people", un live aussi anecdotique qu'inintéressant sorti en 2000.

Si cette compilation peut permettre à certaines personnes de s'intéresser à des albums comme "Native tongue" et "Crack a smile", tant mieux. Ceci dit, je trouve que le "Greatest hits 86-96" résume mieux la carrière de Poison. A mi-chemin entre best-of et "Greatest Hits", ce "Best of ballads & blues" n'en demeure pas moins un pretexte pour que Capitol capitalise sur un groupe dont les tournées US font un carton depuis 1999. La note que j'attribue à ce disque est davantage dûe aux intentions de Capitol (profiter de la renaissance du groupe et pigeonner les fans) qu'au track-listing en lui-même.

A lire aussi en HARD FM / A.O.R par THE MARGINAL :


NOISEWORKS
Touch (1988)
Du hard mélodique assez recherché




TNT
Tell No Tales (1987)
Hard fm / a.o.r


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Bret Michaels (chant, guitare, harmonica)
- C.c.deville (guitare)
- Richie Kotzen (guitare)
- Blues Saraceno (guitare)
- Bobby Dall (basse)
- Rikki Rockett (batterie)


1. Every Rose Has Its Thorn
2. Life Goes On
3. I Won't Forget You
4. Something To Believe In
5. Lay Your Body Down
6. Until You Suffer Some (fire And Ice)
7. Be The One
8. Life Loves A Tragedy
9. Only Time Will Tell
10. Theatre Of The Soul
11. Poor Boy Blues
12. Bastard Son Of A Thousand Blues
13. The Last Song
14. Good Love
15. Stand (acoustic Version)
16. Something To Believe In (alt. Lyrics)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod