Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD FM / A.O.R   |  LIVE

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Bon Jovi, Hotcakes, Steel Panther, Reckless Love, CrashdÏet, Tigertailz, Shameless, Kiss, MÖtley CrÜe, Enuff Z' Nuff, Faster Pussycat
- Membre : Forty Deuce, Blues Saraceno , Richie Kotzen , Over The Edge, The Winery Dogs
- Style + Membre : Bret Michaels

POISON - Swallow This Live (1991)
Par THE MARGINAL le 17 Février 2004          Consultée 5325 fois

Après 3 albums studios qui se sont vendus par millions dans le monde et qui ont établi Poison parmi les groupes les plus marquants au cours de la 2ème moitié des 80's, la bande à Bret Michaels décide d'enfoncer le clou en sortant un album live qui fut enregistré à 4 endroits différents aux USA(Irvine Meadows, Miami, Tampa, Orlando). Après tout, c'est sur scène que la musique, l'attitude et l'énergie du quatuor glammer prennent toute leur ampleur.

Fort logiquement, Poison puise largement dans ses 3 albums que sont "Look what the cat dragged in", "Open up and say... ahh !" et "Flesh & Blood", le deuxième album nommé étant le plus représenté avec 7 titres. Tout d'abord, les versions live des titres jouéssont puissantes et énergiques; le public est littéralement hystérique. Parmi les moments les plus mémorables de ce live, signalons "Good love" qui voit Bret Michaels introduire chaque instrument un par un avant de jouer quelques notes d'harmonica mettant en orbite le morceau; la trilogie "Something to believe in"/"Poor boy blues"/"Unskinny bop" qui montre un Poison tantôt émotif, tantôt festif, tantôt très bluesy. "Fallen angel", "Your mama don't dance" et "Talk dirty to me"(qui cloture le show) sont aussi de très bons moments d'écoute.

Dans l'ensemble, Bret Michaels est dans une forme éblouissante. Il harangue pas mal la foule et on ne s'ennuie pas une seconde. Pas de doute, il sait tenir une scène en tant que frontman. La section rythmique Bobby Dall/Rikki Rockett assure également. En revanche, C.C. Deville se montre un cran en dessous de ses compagnons. En effet, il part parfois dans des dérapages incontrôlés et l'on entend quelques faux solos sur "Look what the cat dragged in" ou "Nothin' but a good time". Fort heureusement, ce n'est pas toujours le cas et le guitariste de Poison se rattrape sur les ballades "Every rose has its thorn", "Loife goes on", ou sur des titres plus hard comme "Look but you can't touch".

Ce live est le reflet du Hard US de l'époque, de ses débordements dans le bon comme dans le mauvais sens du terme. Parmi les défauts, je mentionnerai le solo de batterie de 6 minutes et le solo de guitare de 9 minutes(!!!). Plutôt superflu... D'autre part, je regrette l'absence de "Cry tough" et de "Valley of lost souls".

Enfin, en guise de cerise sur le gâteau, Poison a ajouté 4 inédits studios en bonus. La ballade "Only time will tell" n'est pas des plus réussies car trop poussive, trop bubble-gum. En revanche, mention bien pour le hard/pop "So tell me why"(assez proche de "Halfway to heaven" de Europe); "Souls on fire", un mid-tempo hard-bluesy petillant et surtout "No more lookin' back", un titre rugissant, heavy à souhait.

Comme je le disais un peu plus haut, ce live a ses bons et ses mauvais côtés. "Swallow this live" n'est certes pas le meilleur live de l'Histoire, mais il sonne de façon crue. L'energie et le ton festif sont bien retranscrits. De plus, le livret du CD renferme des tonnes de photos. Enfin, pour conclure, je dirai que ça vaut le detour de voir Poison sur scène et la vidéo "Seven days live"(1993) avec Ritchie Kotzen peut donner un bon aperçu de ce dont est capable ce groupe en live.

A lire aussi en HARD FM / A.O.R par THE MARGINAL :


BAD ENGLISH
Bad English (1989)
Hard fm / a.o.r




Aldo NOVA
Aldo Nova (1982)
Le renouveau du hard fm au début des 80's


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Bret Michaels (chant, guitare, harmonica)
- C.c. Deville (guitare)
- Bobby Dall (basse, claviers)
- Rikki Rockett (batterie)


1. Intro
2. Look What The Cat Dragged In
3. Look But You Can't Touch
4. Let It Lay
5. Good Love
6. Life Goes On
7. Ride The Wind
8. I Want Action
9. Drum Solo
10. Something To Believe In
11. Poor Boy Blues
12. Unskinny Bop
13. Love On The Rocks
14. Guitar Solo
15. Every Rose Has It's Thorn
16. Fallen Angel
17. Your Mama Don't Dance - Loggins/messina
18. Nothin' But A Good Time
19. Talk Dirty To Me
20. So Tell Me Why (bonus Track Studio)
21. Souls On Fire (bonus Track Studio )
22. Only Time Will Tell (bonus Track Studio)
23. No More Lookin' Back (bonus Track Studio



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod