Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (6)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Cradle Of Filth
- Style + Membre : Death

MASSACRE - From Beyond (1991)
Par POSSOPO le 29 Septembre 2003          Consultée 6498 fois

La Floride est connue pour ses alligators, ses arthritiques milliardaires, ses deux flics ami-ami et ses groupes de death metal. J’avais donc le choix entre un exposé sur la faune des régions à climat tropical, une analyse des remèdes contre les varices, une dissertation sur les relations ambiguës entre Tubbs et Crocket et la chronique d’un album sorti des éternels studios Morrisound. Je jette mon dé à quatre faces (oui, ça existe) et je tombe sur le 4.

MASSACRE est donc un de ces innombrables combos issus de la scène qui a vu naître DEATH, DEICIDE et autres CANNIBAL CORPSE. Le principal événement qui distingue ces quatre chevelus d’autres formations est que trois d’entre eux ont participé à l’enregistrement du célébrissime Leprosy de DEATH (Chuck Schuldiner connaissant toujours à cette époque les sempiternels problèmes de stabilisation de son line-up).
L’auditeur attentif reconnaîtra d’ailleurs immédiatement les soli typiques faisant un usage démesuré du vibrato et des pull-offs dans les aigus (j’apprécie assez mais ce gimmick en lassera plus d’un) présents sur les deux galettes.

Un autre point intéressant est le son de guitare plus gras qu’un grec frites (salades, tomates, oignons, s’il vous plaît) à Barbès. Le guitariste Rick Rozz et son embonpoint certain en savent quelque chose.

Mis à part ces deux aspects, From Beyond souffre d’un classicisme pénible. Le batteur répète ses gammes du parfait death metalleux sans aucun esprit d’initiative, le vocaliste a beau posséder un prénom peu commun (Kam), ces grondements caverneux manquent cruellement de personnalité. La basse est comme de bien entendu totalement inaudible et la fameuse intro d’une banale platitude. Vous vous doutez que les paroles atteignent comme souvent le sommet de la montagne du ridicule (quelqu’un devrait ouvrir une station de ski là-bas, les métalleux aussi aiment la glisse).

Tandis que le bateau sombre, seul le titre from beyond (surprenant d’efficacité) embarquera sur le canot de sauvetage (defeat remains disposant d’une bouée percée coulera à mi-chemin de la côte, le riff d’intro thrash mid-tempo très correct se faisant voler la vedette après une minute par la bouillie qui inonde une bonne partie de la galette.

Trois ans plus tôt, cet opus aurait mérité un tant soit peu d’attention, mais en cette année 91, les bacs sont envahis de CD’s du même style musical et l’acheteur faisant jouer la concurrence ne jettera qu’un coup d’œil furtif à ce From Beyond peu inventif. Dommage car nous ne pouvons qu’éprouver une certaine sympathie pour ces américains qui pratiquent leur art avec une application certaine et qui, clin d’œil amusant, arborent fièrement à l’intérieur du livret des t-shirts VULCAIN et SATAN JOKERS.

A lire aussi en DEATH METAL par POSSOPO :


SENTENCED
Amok (1995)
Death metal mélodique inclassable




CARCASS
Heartwork (1993)
Death metal

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
   MULKONTHEBEACH

 
   (2 chroniques)



- Kam Lee (chant)
- Rick Rozz (guitare)
- Terry Butler (basse)
- Bill Andrews (batterie)


1. Dawn Of Eternity
2. Cryptic Realms
3. Biohazard
4. Chamber Of Ages
5. From Beyond
6. Defeat Remains
7. Succubus
8. Symbolic Immortality
9. Corpsegrinder



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod