Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD FM / A.O.R   |  STUDIO

Commentaires (1)
Questions / Réponses (2 / 2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Iron Maiden, Psycho Motel

Adrian SMITH AND PROJECT - Silver And Gold (1989)
Par DAVID le 28 Septembre 2003          Consultée 4638 fois

Fut un temps où Adrian Smith était reconnu pour ses talents de compositeur et d'interprète. Cette époque parait bien lointaine quand on voit la gueule des compositions d'Adrian Smith désormais. L'idée de départ pour ASAP était de s'éloigner le plus possible du style d'Iron Maiden. Dire que c'était lui un des principaux artisans des albums les plus créatifs d'Iron Maiden que sont Somewhere in time et 7th son of a 7th son, on pouvait s'attendre une fois de plus à un chef-d'oeuvre pour son album solo. Surtout que la face B Reach out sur laquelle Adrian chantait était des plus prometteuses et pouvait éventuellement laisser présager un album dans ce style.

Malheureusement, Silver and gold ne s'inscrit pas du tout dans cette lignée, à l'exception du solide The lion. La voix rauque d'Adrian est très appréciable et convient tout à fait au hard FM des meilleurs titres du disque. La 1ère face comporte en effet des morceaux de hard FM très sophistiqués et convaincants car Adrian a eu la bonne idée de conserver des tonalités heavy dans son jeu. Donc les 2 singles Silver and gold et After the storm, le heavy The lion et Down the wire et ses riffs à la Sisters of Mercy figurent parmi les meilleurs titres.

Mais, au fur et à mesure que les chansons défilent, ASAP verse de plus en plus vers de l'AOR de bas étage, totalement indigeste, avec des fautes de goût dont on aurait jamais cru le guitariste capable de les commettre un jour ! La guitare d'Adrian est de plus en plus aseptisée, les refrains insipides et on s'ennuit ferme. On se retrouve avec de la soupe et le comble est atteint quand Adrian imite le chant de Sting sur Fallen heroes (horrible) et avec l'abondance de synthés sur Wishing your life away et Blood on the ocean.

Silver and gold représentera une rude épreuve pour Iron Maiden car Adrian Smith préférera continuer à jouer le style d'ASAP plutôt que de suivre Iron Maiden sur No prayer for the dying. Silver and gold vaut le coup pour la 1ère moitié de l'album, très intéressante, mais la 2nde fait état d'un artiste sur la brèche à force de trop vouloir s'éloigner d'Iron Maiden.

A lire aussi en HARD FM / A.O.R par DAVID :


GILLAN
Naked Thunder (1990)
Hard fm / a.o.r




URIAH HEEP
Different World (1991)
Hard fm / a.o.r


Marquez et partagez




 
   DAVID

 
  N/A



- Adrian Smith (guitare, chant)
- Andy Barnett (guitare)
- Dave Colwell (guitare)
- Richard Young (claviers)
- Robin Clayton (basse)
- Zak Starkey (batterie)


1. The Lion
2. Silver And Gold
3. Down The Wire
4. You Could Be A King
5. After The Storm
6. Misunderstood
7. Kid Gone Astray
8. Fallen Heroes
9. Wishing Your Life Away
10. Blood On The Ocean



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod