Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (13)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Judas Priest, Primal Fear

CAGE - Darker Than Black (2003)
Par POWERSYLV le 6 Mai 2003          Consultée 5047 fois
Amis du metal pur et dur, afficionados du grand PRIEST, des vigoureux PRIMAL FEAR ou autres BRAINSTORM, POWERGOD et consorts, je réclame toute votre attention ! Ce disque est une perle et une véritable réussite. Groupe il faut dire un peu inconnu (et encore), CAGE arrive avec un disque de metal comme on les aime et qui va vous faire transpirer par tous les pores : mettez vos armures et c'est parti.

Après une narration ("Darker Than Black"), ce groupe sympathique nous immerge dans son monde, celui du metal sans concession, avec un "Kill The Devil" détonnant aux airs de PRIMAL FEAR / JUDAS PRIEST (époque Painkiller). Riffs de tueurs, breaks bien sentis, soli somptueux et rythmiques heavy sont les composantes de l'écrin sur lequel le chanteur pose une voix caractéristique du genre (POWERGOD n'est pas loin). Bien que parfois la fantaisie lui prend de s'essayer à quelques intonations black sur les titres "White Magic", "Secretc Of Fatima" ou "Chupacabra". Plus mid-tempo et sombre, celui-ci n'aurait pas dépareillé sur le Crucible d'HALFORD.

Les surprises sont multiples à l'image de ce "Blood Of The Innocent" où après une intro orientalo-hispanisante le metal tranchant revient sans prévenir pour tuer tout le monde avec un refrain de derrière les fagots.Des surprises, c'est un peu ce qu'il manque d'ailleurs à mon sens dans les groupes actuels de metal mélodique, mais CAGE fait apparemment figure d'exception. Je ne sais pas ce que vaut le groupe en live mais ce genre de titres, s'il est bien interprété, doit certainement être un moment de bravoure sans pareille. Moments guerriers (un "Eyes Of Obsidian" assez proche du "Hell Patrol" de JUDAS PRIEST dans sa structure, "March Of The Cage" et son changement brusque de tempo, argggggg).

Et écoutez-moi ce génial et puissant "Philadelphia Experiment", son riff de la mort et son refrain conquérant ("The ruuuuuules are made to be brooooooken"), un des meilleurs morceaux du disque : perso je résiste pas ! "March Of The Cage" sonne le rappel des troupes pour la deuxième partie du disque qui continue dans le furieux avec les "White Magic" et "Door To The Unknown" (quelques réminiscences de MERCYFUL FATE/KING DIAMOND sont perceptibles), l'effrayant "Secretc Of Fatima" et "Wings Of Destruction". Les européens auront droit à un petit bonus (une version espagnole de "Chupacabra").

Darker Than Black est un moment de pur bonheur metallique à déguster sans modération. Il semble que celà ne soit pas le premier essai de nos joyeux drilles, je vais aller fissa me renseigner moi. Dans le domaine du heavy burné et mélodique, ma deuxième bonne surprise de l'année avec le TIERRA SANTA.




Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
   FREDOUILLE

 
   (2 chroniques)



- Sean Peck (chant)
- Anthony Mcginnis (guitare)
- Dave Garcia (guitare)
- Mike Giordano (basse)
- Mikey Niel (batterie)


1. Darker Than Black
2. Kill The Devil
3. Chupacabra
4. Blood Of The Innocent
5. Eyes Of Obsidian
6. Philadelphia Experiment
7. March Of The Cage
8. White Magic
9. Door To The Unknown
10. Secretc Of Fatima
11. Wings Of Destruction
12. Chupacabra (spanish - Euro Bonus)



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod