Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH/ BLACK MéLODIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Uada, Tryglav, Night Crowned

SWORN - Dark Stars And Reality (2018)
Par STORM le 30 Décembre 2023          Consultée 899 fois

Si vous avez été conquis par la dernière sortie de SWORN, l’inarrêtable "A Journey Told Through Fire", je vous prie de remonter un peu le fil discographique pour y trouver en butée celui-ci. Et ce "Dark Stars And Eternity" est - disons-le d’emblée - gonflée à l’hélium mélodique tout autant que son successeur. Vorace, opiniâtre, tenant la ligne et son rang, SWORN avait donc déjà sorti un album passionnant.

De manière compulsive, ce Death/Black Mélodique, à l’instar d’un torrent d’eau qui sort de son lit, se répand dans tous les recoins, et de manière ingénieuse pardi ! À l’écoute de cet album de 2018, nous pouvons ressentir que les talents de composition de Christoffer Kjørsvik ne datent pas d’hier. SWORN est impérial dans ce domaine. Virtuose à toute heure, à l’aise dans la variété des rythmes, nos Norvégiens catalysent l’enthousiasme à chaque écoute de leurs compositions. Comble du reste ils savent oser et aménager un angle d’ouverture dans chacun des titres. Si je prends "In The Presence Of Stars", la présence de claviers encouragent des volutes atmosphériques à tournoyer autour d’un Death Mélodique world class présent tout du long. Et le Doom/Death du titre éponyme nous emmènerait presque sur les rives d’un SWALLOW THE SUN, mais SWORN s’en amuse, détourne toutes ses influences à ses fins pour doper son jeu, le muscler jusqu’à la rupture, jusqu’à renvoyer dos à dos toutes mes pseudo-impressions. La marque des grands vous dis-je en substance.

Bien que chaque titre attire déjà outrageusement l’œil, enivre perspicacement le cerveau, galvanise les sens, il en existe un qui balaie malgré tous les autres ; "The Cold Wake" est le "Calamity Sea" de l’album de 2023. Retentissant, énergique, dopaminé, et ultra-efficace, cet hymne de Black Mélodique souffle comme un air de tempête. Encourageant le ciel de la nuit à couvrir l’horizon, ce titre amarre l’âme au corps pour lui faire vivre cet instant, ce sentiment illusoire d’unité et d’homéostasie. Et que dire aussi de "The Silver Asylum Final" qui pourrait truster cette place ? Sauriez-vous vous laisser envahir et corrompre par son sang noirâtre étincelant comme l’encre du ciel de la pochette ? Devrais-je être plus loquace et précis pour vous faire constater que l’album ne passera jamais l’arme à gauche ? Je ne crois pas, sauf si vous espérez de moi que je vous fasse le détail de la fiche technique du groupe présent sur le net mais n’y comptez pas ! Repassez-vous dans cet intervalle vos titres préférés et n’oubliez pas de terminer par cette outro rêveuse.

SWORN sur ce "Dark Stars And Eternity" n’usurpe rien et sa marque de fabrique est frappée du sceau de l’originalité et d’une identité bien inscrite. La production de Dan Swanö y est sans doute pour quelque chose dans ce son trouvé et qui colle déjà aux basques de SWORN. Précis, fin et agressif, l’album a les épaules larges sans avoir un seul instant le besoin de montrer les muscles. SWORN c’est le talent épaissi par le travail continu et surtout les inspirations chevronnées de Kjørsvik, des guitares volages, aériennes et puissantes à la fois, un batteur d’une intense efficacité et un chanteur aux abois permanents. "Dark Stars And Eternity" a donc fait le lit de "A Journey Told Through Fire" à n’en pas douter mais ne faites pas la moue, les deux albums charrient autant de perles qu’ils sont composés de titres. Alors mariez-les, mettez-les l’un après l’autre dans vos enceintes, dans vos oreilles, et où vous voulez d’ailleurs ! Faites-les forniquer ou ce que bon vous semble, grand bien vous fasse !

A lire aussi en BLACK MÉLODIQUE par STORM :


LEIÞA
Reue (2023)
Agressivement triste




VARATHRON
The Crimson Temple (2023)
À couper le souffle


Marquez et partagez




 
   STORM

 
   KOL

 
   (2 chroniques)



- Christoffer Kjørsvik (guitare, basse, claviers)
- Max Wilson (chant)
- Gøran Hope (guitare)
- Tom Ian Klungland (batterie)


1. The Dreadful
2. Dark Stars And Reality
3. Kingless
4. Mot Stupet
5. The Cold Wake
6. In The Presence Of Stars
7. Darkeners
8. The Silver Asylum
9. Echoes



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod