Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK MÉLODIQUE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Uada, Tryglav, Night Crowned

SWORN - A Journey Told Through Fire (2023)
Par STORM le 8 Décembre 2023          Consultée 1881 fois

SWORN joindra les deux mondes, les amateurs de Death Metal à tendance mélodique en auront pour leur grade tout autant que ceux qui aiment le Black Metal à tendance… mélodique. Vous l’aurez compris, SWORN a son créneau et nous le fait partager ‘mélodiquement’ depuis "The Alleviation" paru en 2007 ou le très remarqué "Dark Stars And Reality", l’album qui précède celui-ci. Voilà quasiment vingt ans que le combo norvégien se débat avec ses propres démons et distille avec parcimonie quatre albums bien acclamés par les critiques.

Autant vous dire que techniquement le groupe n’a pas son pareil pour nous décocher une série de flèches mélodiques dans le cœur, et l’impact crée fera son petit effet. SWORN est puissant, grandement puissant. Nos Norvégiens maitrisent de manière éhontée leurs instruments qui leur servent à dessein pour envoyer des riffs denses et harmonieux. L’album d’une manière générale a pour lui une grande variété de rythmes. Alternant des blasts comme autant d’averses martelant le sol, j’ai parfois l’impression d’entendre un DRUDKH sous son meilleur jour, ou plutôt sous sa meilleure nuit comme sur le titre exceptionnel qu’est "A Godless Domain". Les leads hachent menu notre cervelle en filet, SWORN dans son jeu imparable, bien moins linéaire que le confrère ukrainien, a cette diversité rythmique qui permet de contrer une forme de linéarité monotone.

"The Forsaken" ou bien encore le tubesque "Calamity Sea" au mid-tempo dévastateur sont des ballades entêtantes purement mélodiques avec des éléments Prog du plus bel effet, des soli ravageurs qui se couplent à des claviers ensorcelants. SWORN nous assène un bon coup dans la tronche à chacun des titres, et l’on ressent fortement que les compositions ont été minutieusement travaillées à rechercher des ambiances certes agressives mais avant tout poignantes. En résultent - bien plus que chez THULCANDRA avec lequel l’on pourrait comparer notre quatuor norvégien -, des harmonies qui régalent et un jeu musical transcendé par une dynamique exemplaire qu’une production aux petits oignons permet d’accomplir avec succès. Sur "Visions Of Fire", j’ai l’agréable impression de réentendre certaines tracks du "Enthrone Darkness Triumphant" de DIMMU BORGIR notamment avec cette accointance à accomplir un travail quasi-chirurgical autour de l’aspect atmosphérique. J’aimerais cependant insister sur l’originalité de SWORN à nous délecter de ce "A Journey Told Through Fire", plutôt qu’aux pseudo-influences que mon cerveau cherche à comparer.

Tous les titres dépassent allègrement les six minutes et ils s’en sortent tous parfaitement. Après un "Monumental" gorgé de riffs tranchants et vengeurs, voilà que le title track apparaît pour clore l’album de la plus belle des façons. Véritable synthèse musicale de l’album et concentré d’énergie, ce titre emporte l’âme à oser emprunter enfin cet escalier rougeoyant, qu’un concert macabre d’ultrasons de chauve-souris accompagne. Christoffer Kjørsvik à l’origine de l’ensemble des compositions nous propose donc un Black Mélodique hyper véloce teinté d’éléments progressifs mais avec un profil assez atmosphérique et des ambiances pour la plupart davantage mélancoliques qu’agressives. Si l’on s’amuse à glaner quelques informations sur cet album, les notes des critiques pour cet album sont assez dithyrambiques, et je ne dérogerai pas à cet engouement. SWORN n’abreuve pas l’auditeur jusqu’à plus soif, jusqu’à lasser, mais au contraire prend le temps de construire des albums intemporels et qui permettent de rester au-dessus de la mêlée quand bien même tant de sorties sont déjà de grandes qualités. Un bien bel album de 2023 !

A lire aussi en BLACK MÉLODIQUE par STORM :


CHYMIST
Opus I: Nox (2024)
Alchimie Black Metal




LEIÞA
Reue (2023)
Agressivement triste


Marquez et partagez




 
   STORM

 
   FENRYL
   KOL

 
   (3 chroniques)



- Christoffer Kjørsvik (guitare, basse, claviers)
- Max Wilson (chants)
- Gøran Hope (guitare)
- Tom Ian Klungland (batterie)


1. A Godless Domain
2. Grand Eclipse
3. Calamity Sea
4. The Forsaken
5. Visons Of Fire
6. Monumental
7. A Journey Told Through Fire



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod