Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

2015 Curse Of The Damned
2017 Darkness Remains
2023 Outsider
 

- Membre : Cirith Ungol
 

 Site Officiel (1144)
 Myspace (470)
 Chaîne Youtube (724)

NIGHT DEMON - Outsider (2023)
Par DARK SCHNEIDER le 23 Juillet 2023          Consultée 894 fois

Je ne vais pas vous ressortir le poncif habituel sur le troisième album qui se devrait être une pierre angulaire dans la carrière d'un groupe. J'ai toujours trouvé quelque peu absurde ce focus particulier : un troisième album c'est juste une brique de plus, point barre. Certains sont passés à la postérité, et d'autres non. Il n'y a pas de règle. Si j'introduis ma bafouille là-dessus c'est bien sur parce que "Outsider" est le troisième opus de NIGHT DEMON (si l'on met de côté la compilation de singles "Year Of The Demon"), il sort tout de même six ans après le précédent et propose une approche musicale légèrement différente. Donc, pour ces raisons particulières, ce troisième longue durée revêt une certaine importance, mais cela il le doit juste à un concours de circonstance.
Si "Outsider" ne sort qu'après un tel hiatus c'est en partie car Jarvis Leatherby s'est beaucoup investi chez CIRITH UNGOL et en partie à cause d'une certaine épidémie qui a modifié le processus d'écriture du groupe : notre bassiste ayant d'ailleurs particulièrement apprécié de pouvoir prendre son temps pour composer.

Effectivement, le résultat s'avère quelque peu différent de ce à quoi nous avait habitués les Californiens. Premièrement, "Outsider" est un concept album, et oui ! Bon, sur la forme cela ne change pas grand chose, les morceaux s'enchaînent normalement, sans interludes (mis à part le prélude introductif), c'est juste que les textes racontent une même histoire fantastique qui s'inscrit parfaitement dans l'imagerie que suscite le groupe, à base de cimetière et d'église abandonnée (ça fait très KING DIAMOND dit comme ça). Deuxièmement, le groupe a effectivement quelque peu revu sa façon d'écrire ses morceaux. Bien sûr, cela est fait dans le but de servir l'histoire, mais la véritable raison avancée par Leatherby c'est qu'il ne se sentait tout simplement pas capable de refaire un album dans la veine de "Darkness Remains", comme si il avait déjà tout dit dans ce style rapide et efficace aux forts relents d'Angleterre qui caractérisait alors son Heavy. Notre ami a donc ressenti le besoin de faire évoluer son style. Ne vous inquiétez pas ! NIGHT DEMON est loin de s'être métamorphosé et reste assez reconnaissable, par contre, cette approche plus posée risque à mon sens d'en décevoir quelques-uns...

Les deux titres mis en avant pour promouvoir l'album sont assez logiquement ceux qui s'avèrent les plus directs et qui proposent l'accroche inévitable pour nous happer : "Outsider" et "Escape From Beyond" assument entièrement ce rôle avec brio. Le premier car il conserve globalement l'aspect punchy que l'on connaît bien du groupe, le second car il propose une approche plus mélodique et posée parfaitement réussie, sans doute le meilleur morceau de l'album. Si les tempos se sont un peu ralentis, cela ne se fait pas ici au détriment de la qualité. D'ailleurs, l'oeuvre dans son intégralité se montre très travaillée : véritablement, on sent que le groupe a peaufiné ses compos.
Cependant, on ressent régulièrement un manque d'efficacité. Cela se traduit par un déficit de niaque qui ne permet pas d'avoir forcément ce goût de reviens-y qui faisait le charme des deux premiers albums. Un manque de fougue notable qui sera sans aucun doute ce que l'on reprochera le plus à NIGHT DEMON.

Le groupe cherche donc à arpenter plusieurs registres. Cela va notamment donner lieu à des changements de rythme plus fréquents que de coutume au sein des morceaux, ces derniers ne nous emmèneront donc pas forcément là où on pouvait le penser lorsque les premières notes retentissent ("Rebirth" notamment). Registre différent donc, avec le plutôt tranquille et parfois Doomy "Beyond The Grave", qui constitue un bel écrin pour la basse volubile de Jarvis et les quelques arpèges délicats de guitare. On aura droit aussi à une power ballade avec "A Wake", un véritable slow à l'ancienne sur sa première partie, mais qui rate totalement le coche, Jarvis Leatherby atteignant malheureusement ses limites ici en tant que chanteur, il n'a pas le grain de voix qui se prête à cet exercice, parfois, il faut savoir s'abstenir...

De plus, si l'album contient deux titres d'une durée plus conséquente, "Beyond The Grave" et "The Wrath" (l'un dépasse les 6 min, l'autre les 7 min), cet "Outsider" nous laisse un peu sur notre faim. Comme s'il s'achevait trop vite. Je suis pourtant totalement client des albums courts mais étrangement ici il y'a un goût de trop peu, notamment car il s'agit d'un concept album et quelques minutes de plus lui auraient peut-être conféré un aspect plus ambitieux, d'autant que le groupe a cru bon de lui coller à la fin un bonus track déconnecté du reste, que c'est saugrenu.

"Outsider" est donc un troisième album un peu problématique pour NIGHT DEMON. Le groupe tente de faire évoluer sa musique (vous n'entendrez d'ailleurs pas ici de passages trop référencés), et c'est vraiment louable, mais il perd aussi beaucoup en efficacité et ne parvient pas toujours à capter l'auditeur. Bon, ce n'est pas non plus leur "Music From The Elder", je vous rassure, l'album ne manque pas de bons moments et son écoute reste franchement agréable dans l'ensemble, ça manque juste d'étincelles tout ça.

A lire aussi en HEAVY METAL par DARK SCHNEIDER :


SABATON
The Art Of War (2008)
À la guerre comme à la guerre

(+ 2 kros-express)



UDO
Mastercutor (2007)
Album monstrueux du pape du heavy teuton


Marquez et partagez




 
   DARK SCHNEIDER

 
  N/A



- Jarvis Leatherby (chant, basse)
- Armand John Anthony (guitare)
- Dusty Squires (batterie)


1. Prelude
2. Outsider
3. Obsidian
4. Beyond The Grave
5. Rebirth
6. Escape From Beyond
7. A Wake
8. The Wrath
9. The Last Day



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod