Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


NIGHT DEMON - Darkness Remains (2017)
Par DARK SCHNEIDER le 14 Août 2017          Consultée 2295 fois

Je vous avoue que je ne pariais pas forcément très cher sur la cote d'avenir de NIGHT DEMON. Le premier album était certes très sympathique, mais dans ce style "revival" par définition plutôt limité j'en ai vu pas mal des déceptions. Les groupes donnant tout dans un premier album vif et spontané et ne parvenant plus par la suite à retrouver un tel niveau d'inspiration. Certains arrivent tant bien que mal à faire carrière malgré cela (BLOODBOUND, CRYSTAL VIPER...), et trustent les premières parties de groupes plus établis, mais ils ont du mal à susciter la motivation des auditeurs pour les suivre dans un marché déjà franchement saturé. Et il était fortement probable que NIGHT DEMON tombe dans ce piège. Heureusement, pour ce second album NIGHT DEMON évite cet écueil. Et le groupe fait mieux : il améliore sa formule initiale, se renouvelle dans la continuité sans perdre pour autant ce qui faisait le charme du premier album : sa vivacité.

Cette réussite est d'autant plus à saluer que tout n'était pas fait pour faciliter la tâche de NIGHT DEMON. Car c'est que Jarvis Leatherby - leader de la formation - s'est désormais fait un nom dans le milieu. Sa fougue et sa motivation lui ont notamment attirer la sympathie de grands anciens tel que CIRITH UNGOL et JAGUAR pour lesquels il assure désormais des piges en live. La reconnaissance des pairs est une bonne chose mais parfois se disperser ainsi n'est pas toujours ce qu'il y a de mieux pour l'inspiration. Et surtout, le line-up a connu un changement de taille avec l'arrivée d'un certain Armand Anthony à la guitare, en remplacement de Brent Woodward. On sait que dans une configuration de power trio ce genre de changement peut avoir de lourdes conséquences... Ce qui n'est franchement pas le cas ici car avec une écoute à l'aveugle il serait difficile de se douter de cette modification du line-up. Bref, depuis "Curse Of The Damned" il y a eu du mouvement, mais cela n'a en aucun cas affecté le groupe négativement, bien au contraire.

NIGHT DEMON continue donc de nous proposer une musique directement héritée de la NWOBHM et globalement de tout le Heavy Metal du début des 80s. Par rapport au premier album, l'ombre de DIAMOND HEAD se fait beaucoup moins imposante, ce qui n'est pas plus mal. Par contre, c'est le BLACK SABBATH période Dio qui vient s'inviter sur l'opener "Welcome To The Night" tant dans l'écriture des lignes de chant que dans l'instrumentation, et l'on ne sera donc pas surpris de découvrir une reprise de "Turn Up The Night" en bonus track. Dans la section hommage aux anciens, impossible de ne pas aborder le cas "Maiden Hell" : le titre ne trompe pas, il sera ici question d'IRON MAIDEN. Les paroles du morceau étant quasiment entièrement constituées de titres de chansons de MAIDEN, sans ignorer les derniers albums. On notera que le vers faisant référence à Blaze Bayley peut avoir une interprétation assez péjorative envers ce dernier... Décidément, pauvre Blaze. Par contre musicalement aucun rapport avec MAIDEN, on s'amusera en revanche à y trouver un empreint au fameux "Pictures Of Home" de DEEP PURPLE. NIGHT DEMON brouille les pistes !

On aura donc compris que chacun aura tout loisir de déceler les influences du groupe, qui ne sonnent cependant jamais comme des plagiats gratuits pour masquer un manque d'inspiration. Certains avis glanés ici et là sur le net insistent pas mal sur l'influence MAIDENienne prédominante, je trouve pour ma part que cela est loin d'être vrai, hormis pour l'instrumental "Flight Of The Manticore" (un bon instru à l'ancienne vraiment réussi !). La force de ce "Darkness Remains" est bel et bien le fait que le groupe parvient à asseoir sa propre identité. La différence avec "Curse Of The Damned" c'est que le propos est ici nettement plus varié. Il y a toujours des titres directs ultra efficaces ("Black Widow", du bonheur ce titre, ou "On Your Own" et son refrain imparable) mais qui alternent cette foi-ci avec des morceaux plus posés et travaillés à commencer par le doomy "Stranger In The Room", un peu dans l'esprit des morceaux lourds des deux premiers DIO, et le title track qui fait figure de titre épique final, sans s'étirer en longueur pour autant. NIGHT DEMON arrive à varier sa musique, la rendre plus mélodique et quelque part plus ambitieuse, sans en sacrifier son efficacité. Cet album est finalement mieux équilibré que son prédécesseur.

Ce qui est bien aussi avec NIGHT DEMON, c'est le côté très "humain" qui ressort de ce groupe. Entre l'attitude fan boy de Jarvis Leatherby qui veut rendre hommage à ses idoles, ce qui parlera à n'importe quel ado attardé, on appréciera aussi l'accessibilité des parties instrumentales. Ces dernières, tout en étant parfaitement exécutées, s'éloignent du shred qui a envahi à peu près tous les groupes de Heavy Metal européens, ce qui les rend d'autant plus efficaces. Un vrai retour aux bases sans sonner pour autant vieillot. C'est qu'il y'en a marre d'avoir parfois l'impression d'écouter des robots lorsque l'on écoute un album de Heavy Metal.

Faire du neuf avec du vieux est une démarche qui peut s'avérer casse gueule quand l'inspiration ne suit pas. Le risque, c'est de sombrer dans le kitsch. On est loin de cela avec les Californiens de NIGHT DEMON. Des gars non seulement inspirés, mais qui ont même fait preuve d'un certain courage en se lançant dans une tournée européenne non sans risques, comme celui de se produire devant une poignée de pelés (notamment dans un certain pays au drapeau tricolore). La grande classe.

A lire aussi en HEAVY METAL par DARK SCHNEIDER :


OMEN
The Curse (1986)
Une fin en beauté pour la trilogie d'OMEN




ARIA
Megalomania (1985)
1ere galette du maiden russe, miam!


Marquez et partagez






 
   DARK SCHNEIDER

 
  N/A



- Jarvis Leatherby (chant, basse)
- Armand Anthony (guitares)
- Dusty Squires (batterie)


1. Welcome To The Night
2. Hallowed Ground
3. Maiden Hell
4. Stranger In The Room
5. Life On The Run
6. Dawn Rider
7. Black Widow
8. On Your Own
9. Flight Of The Manticore
10. Darkness Remains



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod