Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER SYMPHONIQUE  |  STUDIO

Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Nightwish, Delain, Epica, Indica, Dark Sarah, Snow White Blood, Dream Ocean
- Style + Membre : Ex Libris

XANDRIA - The Wonders Still Awaiting (2023)
Par MEFISTO le 18 Mai 2023          Consultée 1067 fois

Vous reprendrez bien un peu de xandria ?

La saison des terrasses recommence ; que vous soyez amateur de xérès ou de sangria, lâchez-vous, faites les fous, soyez dé(c)bonnaire, jouez les vedettes avec vos verres fumés encastrés dans votre tronche de drogué à l'adrénaline, tapez sur vos cuisses comme un déchaîné en pensant à votre groupe favori et plus l'alcool fera son effet dans vos vaisseaux spéciaux, plus l'exubérance sera votre meilleur pote.

XANDRIA, mesdames et messieurs. L'exubérance faite Metal à chanteuse, le suiveur de pointures, le surprenant XANDRIA, qui m'a maintes fois subjugué par sa capacité à non pas transcender le genre, mais à le respecter et l'enjoliver. Ce fut le cas en 2017 avec "Theater Of Dimensions" et… bien que la formule fonctionne encore une fois ici, que les jolis refrains et ambiances fédératrices explosent de partout, que le mur du son se dresse devant vos préjugés, je ne peux me questionner sur le terminus de l'œuvre.

Pourtant, les Allemands avaient de quoi faire saliver (dans le sens bouffe, pas sexuel) avec la venue de la grande nouvelle au nom on ne peut plus exotique : Ambre Vourvahis. Je vous défends d'aller photo-Googler la demoiselle ! Yeah right, je l'ai fait, alors go, gâtez-vous. Après que les hormones vous aient quitté, vous constaterez que ça ne change rien au résultat. Le plus drôle est que 99% d'entre vous n'étiez même pas au courant que l'excellente Dianne van Giersbergen a laissé sa place… au même titre que le bassiste, le guitariste et le batteur ! Comme quoi, les tsunamis ne se forment pas seulement dans les océans...

Même après de multiples écoutes, entrecoupées d'Extrême évidemment pour forcer le recul et me rincer le palais, je ne peux me résoudre à pleinement apprécier cet album à sa juste valeur. Putain, est-ce moi qui vieillit et qui a moins de patience en raison de mes quatre mômes qui me grugent l'espérance de vie ? Pourtant, "The Wonders Still Awaiting" a la même durée que "Theater" : 74 minutes. La différence ? Cette fois, c'est looooooooooooong. C'est accrocheur, c'est coup de poing, la teneur des pièces varie entre l'épidémique ("You Will Never Be Our God" avec Ralf Scheepers en guest) et le mélodrame (la sirupeuse "Your Stories I’ll Remember"), les influences arabiques et celtiques, ça ploumploume comme il se doit sur un skeud de Metal Sympho, mais pour faire bref, après cinquante minutes, j'aurais pullé la plug, comme hurlait Chuck.

Je sais, c'est d'une ingratitude de penser ainsi. C'est ne pas respecter le travail d'orfèvre du maître à penser du groupe, Marco Heubaum, qui prête encore sa voix pour jouer la bête donnant la réplique à la belle – un classique du genre, malheureusement encore surexploité. J'admire quand même Heubaum pour sa ténacité et son courage ; huit albums en vingt-huit ans dans un style constamment conspué à tort ou à raison. Il prouve, encore une fois sur "The Wonders...", qu'il y a de l'essence dans le réservoir, autant chez XANDRIA qu'en Metal Sympho à chanteuse, mais je ne peux m'empêcher de sentir le déclin arriver. Est-ce moi, comme souvent, ou suis-je réaliste ?

Si seulement on avait pu avoir plus de "Astèria" dans le mix, de ce mystère qui transperçait "Theater..." et le distinguait… Car les nouveaux zicos, y compris Ambre, font le taf comme de bons sandwichs automates. Hum, ça me donne faim…

Oups, attendez, le serveur revient…

Vous reprendrez bien un peu de XANDRIA ?

Pas sûr.

Je vais quand même donner un bon pourboire à 3,5/5, juste pour vous donner envie de découvrir ce groupe.

Podium : (or) "The Wonders Still Awaiting", (argent) "Astèria", (bronze) "Mirror Of Time".

Indice de violence : 1,5/5.

A lire aussi en POWER METAL par MEFISTO :


LÖR
In Forgotten Sleep (2017)
WUTHERING HEIGHTS rencontre WILDERUN




XANDRIA
Sacrificium (2014)
Le Sympho se démarque en 2014 !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez







 
   MEFISTO

 
  N/A



- Marco Heubaum – (guitare, synthé, programmation, orchestrations, chant)
- Ambre Vourvahis (chant)
- Rob Klawonn (guitare)
- Tim Schwarz (basse)
- Dimitrio Gatsios (batterie)


1. Two Worlds
2. Reborn
3. You Will Never Be Our God
4. The Wonders Still Awaiting
5. Ghosts
6. Your Stories I’ll Remember
7. My Curse Is My Redemption
8. Illusion Is Their Name
9. Paradise
10. Mirror Of Time
11. Scars
12. The Maiden And The Child
13. Astèria



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod