Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

1986 Fifth Angel
1989 Time Will Tell
2018 The Third Secret
 

- Style : Anthem, Traveler, Vicious Rumors
- Membre : Flotsam And Jetsam, Alice Cooper, Chastain, Impellitteri

FIFTH ANGEL - Fifth Angel (1986)
Par DARK SCHNEIDER le 28 Octobre 2021          Consultée 831 fois

Créé à la fin de l'année 1983 par le talentueux guitariste James Byrd, avec à ses côtés le batteur Ken Mary et le chanteur Ted Pilot, FIFTH ANGEL de Seattle se fera, grâce à une démo, rapidement repérer par le Californien Mike Varney et son désormais célèbre label Shrapnel, véritable réservoir à shredders. Une dizaine d'années plus tard James Byrd sera le seul guitariste à se faire "endorser" par Yngwie Malmsteen, ce qui n'est pas un mince exploit pour quiconque connait le caractère du Suédois (*). C'est en tout cas un bon indice pour deviner le niveau du gars. Cependant, il ne faudrait pas croire que FIFTH ANGEL était un de ces combos qui misaient tout sur une virtuosité extrême, rien à voir par exemple avec un CACOPHONY. Revenons donc au début de cette histoire avec le premier album éponyme du groupe sorti en 1986.

Ce premier album nous rappelle à quel point l'époque était différente tant les groupes de Metal pouvaient espérer avoir un véritable succès commercial, une période qui allait durer jusqu'au début des années 90 (et si le Grunge est une des raisons de la fin des illusions, ce n'est certainement pas la seule). Car FIFTH ANGEL ne s'embarrassait absolument pas de se produire en concert : il misait tout directement sur le studio et attendait d'avoir un certain succès et ainsi donc l'assise financière nécessaire pour produire un show de qualité (rappelons nous tout de même que dans les 80's, il n'était pas encore facile d'organiser des tournées dans des conditions de qualité sonores satisfaisante). Une stratégie qui marchera tellement bien... que le groupe ne se produira en live pour la première fois qu'en 2010. Oui, c'est ce qu'on appelle un échec critique.

Cela ne doit pas cependant nous faire croire que FIFTH ANGEL n'avait pas les armes, bien au contraire. Car cet album est à très juste titre considéré comme un des meilleurs albums d'US Power Metal, et c'est pleinement mérité. Le défaut principal de l'opus réside dans la production loin d'être optimale : le son est brouillon, les guitares manquent de précision surtout au niveau des rythmiques, on n'a pas vraiment affaire à un mur sonore ça s'est sûr. En revanche il y en a un qui tire son épingle du jeu, c'est le chanteur Ted Pilot, très apprécié des fans, et dont la voix puissante et engagée se détache clairement du mix. Ce défaut de production ancre le groupe dans la catégorie de ces combos secondaires qui n'arriveront pas à percer à cause d'un manque de moyens évident, ce qui est fort dommage car musicalement c'est du haut niveau et de nos jours ça met toujours la misère à la plupart des combos NWOTHM qui s'en inspirent d'ailleurs fortement.

Ted Pilot emmène ses troupes avec force et conviction. Son chant se distingue de ce qui se faisait alors aux US à cette époque où c'était franchement la course à qui criait le plus aigu possible histoire de montrer à Bruce Dickinson et Rob Halford que les Américains étaient les patrons. Ted Pilot, lui, refuse cette approche et en aucun cas ne cherche à concurrencer Geoff Tate (dont le groupe est un modèle à suivre pour FIFTH ANGEL), John Arch ou James Rivera, son registre est bien plus medium mais tout en gardant de l'ampleur et surtout de la puissance. Ainsi le Heavy de FIFTH ANGEL se rapproche finalement pas mal de celui de CHASTAIN, groupe dans lequel jouait également le batteur Ken Mary, comme par hasard (et qui partage aussi le même dessinateur pour leurs pochettes respectives), mais en plus nuancé.

Tout cela est donc au service d'un Heavy Metal puissant (bah oui, c'est du Power US comme je vous l'ai dit), qui ne mise pas forcément beaucoup sur la vitesse, loin de là (même si "The Night" appuie bien sur l’accélérateur), mais plutôt sur des mid-tempos vigoureux et fédérateurs ("Cry Out The Fools", ou encore ce "Only The Strong Survive" vraiment typique des 80s avec sa rythmique pour faire bouger les stades), des ambiances et des textes post-apocalyptiques très à la mode à l'époque (l'hymne d'entrée "In The Fallout"), et un title track qui se veut plus que jamais rassembleur et qui touche à son but. C'est un album tout simplement sans faiblesse, qui ne va pas non plus nous épargner la power ballade de circonstance ("Wings Of Destiny") et un feu d'artifice final de toute beauté avec ce "Fade To Flames" tout en progression épique (avec l'intro classique façon ballade suivie d'une cavalcade maidenienne). Exigeant sur le plan de la performance musicale, FIFTH ANGEL saura rassasier ceux qui apprécient les duels et les harmonies de guitares et les riffs appuyés qui savent toujours distiller un soupçon de mélodie pour les rendre bien mémorables et jamais simplistes.

Bien sûr FIFTH ANGEL ne grimpa pas aux sommets des charts, mais l'album fonctionna suffisamment bien pour permettre au groupe de continuer l'aventure. Il mérite en tout cas toujours d'être redécouvert bien des années plus tard.

(*) Évidemment, ils finiront pas se brouiller après que James Byrd a dit à Yngwie que la production de "War To End All Wars" était mauvaise (ce que le Suédois allait finir par reconnaître, mais sans pour autant de réconcilier avec Byrd !).

A lire aussi en HEAVY METAL par DARK SCHNEIDER :


SAXON
Innocence Is No Excuse (1985)
Un grand album de SAXON




JUDAS PRIEST
Firepower (2018)
The priest is back... with a vengeance !

(+ 3 kros-express)

Marquez et partagez




 
   DARK SCHNEIDER

 
  N/A



- Ted Pilot (chant)
- James Byrd (guitares)
- Ed Archer (guitares)
- John Macko (basse)
- Ken Mary (batterie)


1. In The Fallout
2. Shout It Out
3. Call Out The Warning
4. Fifth Angel
5. Wings Of Destiny
6. The Night
7. Only The Strong Survive
8. Cry Out The Fools
9. Fade To Flames



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod