Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Ac/dc, Airbourne

JAILBIRDS - Jungle (2021)
Par GEGERS le 8 Juin 2021          Consultée 479 fois

Je ne sais pas si vous vous rappelez du revival Hard Rock anglais des années 2000, qui a vu, dans le sillage du succès de The DARKNESS, un paquet de groupe tenter de s'imposer à force de riffs et de fausse désinvolture. Certains se sont faits un joli nom, à l'image de The ANSWER, d'autres se sont effacés après un coup d'éclat, comme HEAVEN'S BASEMENT dont l'unique album reste encore aujourd'hui un délectable coup de poing dans la gueule. Les JAILBIRDS ne se sont pas formés dans les années 2000 et ne sont pas Anglais, mais si vous avez quelque peu suivi ce mouvement, alors vous saisissez l'idée : nous avons ici affaire à un Hard Rock racé et énergique, mais qui voit plus loin que le bout de son riff. Ces mecs là n'ont pas été accablés sous la chaleur australienne, qui incite à la simplicité pour éviter de trop transpirer. Ils ont connu le crachin et le besoin de bouger pour se réchauffer, en témoigne le très réussi premier album "The Great Escape" publié en 2019.

Actif en 2020 avec la sortie de divers singles, le groupe revient en ce printemps, toujours sous la houlette de Golden Robot Records, pour nous proposer cinq titres ramassés dans cet EP baptisé "Jungle", dont la caractéristique est de proposer une trame narrative, ou plutôt une thématique commune, chacun des morceaux évoquant ces sujets guillerets que sont l'anxiété maladive, la dépression et l'addiction aux drogues. Tout ceci n'est que verbiage, bien entendu, et chacun est libre de s'intéresser ou pas au contenu textuel de ces cinq morceaux, mais il y a ici une véritable progression, à mesure que l'on suit le cheminement d'un narrateur qui se bat contre lui-même et contre ses démons, changeant en permanence d'état d'esprit. Cette trame narrative se traduit par une intéressante évolution musicale, l'EP démarrant de manière festive et enjouée ("Dull My Brain" est une véritable pépite Hard Rock nostalgique), avant de se faire plus sombre et alambiqué à mesure de sa progression.

Ainsi, "The Jungle" et son riff Stoner, plombé et graisseux, témoignent d'une véritable envie de proposer autre chose qu'un Hard Rock à la AC/DC, fait et refait. Un poil lymphatique néanmoins, ce titre est un peu peine à jouir, au contraire de son successeur, le plus direct "All I Need" dont le solo est un grand moment. Si "Watery Grave" renforce les influences Blues du groupe, "I Will Move On", au riff sombre et agressif, surprend par des lignes vocales éthérées, insaisissables, qui semblent quelque peu déplacées. Le refrain, lancinant, dénué de mélodies fortes, ne permet pas aux JAILBIRDS de conclure cet EP par un titre marquant. Dommage.

Il y a des choses intéressantes néanmoins à l'écoute de ce Hard Rock qui ne se cache pas derrière trois accords et cherche, étudie, considère toutes les possibilités de s'étoffer. Paradoxalement, c'est lorsqu'ils se font les plus directs que les JAILBIRDS se font ici les plus convaincants, comme si leur recherche de complexité n'était pas encore totalement arrivée à maturité, là ou un groupe tel que The DARKNESS, qui lui aussi est passé par là, semble avoir trouvé la formule. Un groupe au cheminement intéressant néanmoins, dont il faudra très certainement suivre les travaux futurs.

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


HARTMANN
Balance (2012)
Le hard mélodique comme il devrait être




The ANSWER
New Horizon (2013)
Spectaculaire


Marquez et partagez




 
   GEGERS

 
  N/A



- Axel Mcdonald (chant, guitare)
- Ed Orr (guitare)
- Jamie Trimble (basse)
- Jay Mcdonald (batterie)


1. Dull My Brain
2. The Jungle
3. All I Need
4. Watery Grave
5. I Will Move On



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod