Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL ÉPIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

2020 Evenstar

DWARROWDELF - Evenstar (2020)
Par VOLTHORD le 12 Janvier 2021          Consultée 487 fois

Troisième opus pour Tom O'Dell et son projet DWARROWDELF, découvert pour ma part au détour d'une recommandation YouTube. Il y a évidemment avant de cliquer la crainte d'un nouveau clone de SUMMONING, autant que l'attente d'une atmosphère qui m'évoquerait au moins de loin les notes des Autrichiens. C'est ce moment de l'année où il fait nuit à 17h30 et où pour moi l'univers de Tolkien a tendance à se manifester naturellement.

Mais quelque part, les riffs du premier titre "Estel" évoquent plus naturellement DOOMSWORD que SUMMONING, alors que la couche de claviers peut rappeler les sonorités étoilées (et un peu faciles) de LUSTRE ou SOJOURNER. Certes, "For The Kingdom I Shall Claim" pourrait bien rappeler "Oath Bound", mais s'affranchit de la répétitivité de SUMMONING pour rejoindre une approche CALADAN BROODesque plus vaste et intégrant soli de guitares, riffs en duo et chant clair plus effacé et fragile que grandiloquent ou viril. D'ailleurs, le chant black se résumant à un frottement de gorge très articulé et le chant clair étant à la fois restreint et tout à fait adapté au propos m'évoquera quant à lui les voisins de FOREFATHER (l'influence est évidente sur "In Pursuit Of Ghosts", dont les riffs et la dynamique ne ferait pas tâche sur "Ours Is The Kingdom").

DWARROWDELF est épique dans l'imaginaire qu'il convoque mais finalement plus doux et contemplatif que la moyenne des groupes labellisés de la sorte. Pour exemple, "Undomiel" et son refrain mémorable oscille intelligemment entre influences Dungeon Synth et mid-tempo FALKENBACHien. De ce point de vue, il a des airs de RIVENDELL, acte de Tolkien Metal aux allures Folk aujourd'hui tombé dans l'oubli (mais toujours chaudement recommandable). Mais le métronome de DWARROWDELF se positionne généralement entre le Heavy épique traditionnel et le Black Metal qui blaste timidement tout en nuages de fumées. Il ne garde qu'une très vague influence Folk Metal, nettement plus amoureux de twin guitars pour éclairer le chemin.

La terre du Milieu de DWARROWDELF n'est ni celle peinte à la flûte et à l'épée comme chez RIVENDELL, ni les estampes d'encres grises de SUMMONING, mais un tableau plus étincelant de collines et de paysages laissant traverser des lumières d'espoir et de félicité, plus à l'image de la sagesse elfique que de la cruauté des orcs ou les rêves de grandeur des hommes. Si on y trouve parfois la verve nordique d'un WINTERSUN (le groupe s'en réclame, et c'est trompeur), l'approche est moins basée sur des "momentums" que sur une construction d'ambiance sereine, sans prétention de majesté. C'est ce qui fera peut-être de "Evenstar" autant un album singulier au sein d'un genre généralement enclin à l'excès que monotone dans son déroulement global ; quand "Return" entame la fin de l'album, l'ensemble des gimmicks de composition semblent avoir été éprouvés, si bien que l'on ne capte qu'assez tard la qualité de cette dernière piste.

"Evenstar" est une bougie aromatique parfum Tolkien, une flamme qui embaume quelques proustiennes résonances d'une zone de confort dans laquelle je ne me lasse pas de me laisser happer. Il y a manifestement dans les influences de Tom O'Dell uniquement des choses que je ne peux qu'entièrement valider. À conseiller aux amateurs de Black Metal rêveur et de belles atmosphères.

A lire aussi en BLACK SYMPHO / ATMO par VOLTHORD :


GRAVEWORM
As The Angels Reach The Beauty (1999)
Black symphonique...LA perle de Graveworm




SUMMONING
Oath Bound (2006)
Les démons du mordor s'éveillent à nouveau


Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Tom O'dell (tout)


1. Estel
2. Undómiel
3. For The Kingdom I Shall Claim
4. The Eagle Of The Star
5. In Pursuit Of Ghosts
6. The Three Hunters
7. Return



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod