Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Facebook (128)
 Chaine Youtube (159)

MY LAST WHISPER - Ascended (2019)
Par JEFF KANJI le 2 Septembre 2020          Consultée 531 fois

Et bien je suis une nouvelle fois à la bourre pour faire paraître cet album sorti pour Halloween 2019 au rang des nouveautés. Et pourtant MY LAST WHISPER m'avait rendu la tâche plutôt aisée, en proposant un second album plus direct que son prédécesseur, très LOST HORIZON dans l'idée, donc assez facile à analyser, avec avalanches de suraigus délivrés par un infatigable Jens Johansson que l'on retrouve dans un registre un peu plus agressif sur "Ascended". Ses performances à la limite des ultrasons ("The Quest" et surtout "Key To Paradise") pourront sans mal rappeler l'autre metalleux eunuque en vue actuellement, à savoir le talentueux Yannis Papadopoulos (BEAST IN BLACK, WARRIOR PATH). Mais bon on l'avait déjà compris sur "Last Embers Of Eden" que le gus savait y faire. Ils sont rares ces chanteurs à utiliser la voix de sifflet dans le style, et rien que pour ça, "Ascended" mérite au moins votre curiosité.

En revanche ce qui me rend la chronique plus compliquée à aborder, c'est que je ne peux pas ne pas aborder un sujet, dont ma chronique du premier MY LAST WHISPER faisait l'éloge. On ne peut rater l'éléphant au milieu du couloir, à savoir notre compatriote Jean-Pascal Fournier, qui a visiblement fini de péter un câble et nourri les pages faits divers grenobloises. Le talentueux illustrateur est aujourd'hui interné. Triste déchéance pour un artiste qui a fait les beaux jours du True Metal et qui par sa notoriété m'avait permis de découvrir notre duo suédois.

La saga SF de MY LAST WHISPER propose avec "Ascended" un chapitre nettement plus offensif, et direct comme je le disais plus haut. Et c'est à la fois sa grande force et sa plus grande faiblesse. Car outre la mise en son une nouvelle fois bien couillue de Marcus Mittilä (qui vient pousser la chansonnette sur "The Reign Of Blackmore"), ce côté très offensif (pour du Power Metal) finit par fatiguer et révéler une écriture certes toujours assez raffinée (le soin porté aux arrangements derrière les guitares, le traitement des vocaux, même si les chœurs sont en net recul) mais très traditionnelle aussi malgré tout. Alors certes on retrouve des subtilités, souvent absentes chez les congénères allemands (au hasard), une utilisation du clavier très judicieuse mais qui ne prend jamais le pas sur les guitares ("Dragonsteed"), mais aussi des tempi souvent similaires, une systématisation de l'alternance entre le chant rugueux et medium de Jens qui contraste avec ses envolées aiguës et ses screams un peu intempestifs.

Et, malgré tout, quelques titres parviennent encore à se détacher, en particulier "Dragonsteed" qui fait le choix d'une narration via un chant assez déclamé qui fonctionne bien, et un solo stratoïde pas piqué des hannetons (bien que mixé un peu à l'arrache) ou "Key To Paradise". MY LAST WHISPER développe aussi un contexte pour sa musique qui conditionne aussi l'évolution de l'album, très guerrier et frondeur dans sa première moitié, et plus KELDIANesque dans sa deuxième, avec une place un peu plus importante accordée aux atmosphères et aux claviers (avec des guitares qui la mettent aussi un peu en veilleuse).

Mais malgré tout on ressort de l'écoute de "Ascended" plutôt satisfait, dans ce registre qui perpétue, bien davantage que "Embers Of Eden", l'héritage de LOST HORIZON. Certes cela manque de riffs intemporels, de mélodies originales (qui sonneraient assez Pop en définitive si elles n'étaient pas chantées de façon si heavy), mais c'est travaillé, c'est bien fait et ça fait du bien par où ça passe, même si ça rentre par une oreille pour ressortir par l'autre.

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


STORMWARRIOR
Stormwarrior (2002)
Et oui Kai, la relève est là…




GAMMA RAY
Blast From The Past (2000)
GAMMA RAY atteint son apogée


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Kristoffer Granskog (guitare, basse)
- Jens Johansson (chant)
- -
- Marcus Mittilä (chant sur 8)


1. Battle Is Rising
2. Powerfire
3. Fairytale Of Fire
4. The Quest
5. The Conjuring
6. Howling In The Dark
7. Dragonsteed
8. The Reign Of Blackmore
9. Key To Paradise
10. Ascended
11. Hero's Return
12. Ocean Heart



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod