Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH MÉLO/PROG  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


IN MOURNING - Garden Of Storms (2019)
Par MEFISTO le 13 Mars 2020          Consultée 987 fois

On a trop longtemps comparé, de près ou de loin, les Suédois à leurs compatriotes d'OPETH, en espérant voir se développer une émule de la légende. IN MOURNING traçait d'autres plans ; après avoir débuté sa carrière sous un style tiraillé entre le Goth et le Death Mélo, le quintette s'est rapidement imposé comme un futur leader de la scène extrême scandinave avec "Monolith", teinté d'un Death Mélo efficace et personnel. Oui, personnel, unique.

L'heure est venue de couper définitivement le cordon avec ce cinquième album et de laisser toutes comparaisons boiteuses ou légitimes au placard.

IN MOURNING l'écumeur des mers est bien en selle et enchaîne les réussites à un rythme soutenu. Il terminait, fin 2019, la trilogie maritime entamée en 2012 avec "The Weight Of Oceans". Il fallait le faire, s'imposer un tel concept après deux albums seulement… Et quelle aventure ce fut, grâce à cette superbe clôture qu'est "Garden Of Storms", jouée avec un nouveau batteur et un nouveau bassiste, de surcroît !

Il ne pourrait exister titre plus représentatif pour IN MOURNING : "Jardin De Tempêtes". Lire : bouillon d'émotions, tempéraments contradictoires virevoltant comme une plume au vent, main de fer dans un gant de velours, poing de velours dans une mitre de titane, bipolarité aux symptômes doucereux et belliqueux… Le docteur psyché ajouterait sans doute : tendance à être attiré par les vagues agitées (les vraies et celles de l'âme), la fange dépressive du Doom lors des jours pluvieux et, pour revenir au berceau, le Goth lors d'épisodes de doute existentiels. Un cocktail atmosphérique qui déchire tendrement… Devant une mer calme qui s'ébroue au moindre soubresaut des marées.

Les Suédois auraient pu sombrer dans la redite avec ce troisième volet, mais ils ont magnifiquement évité les écueils et capitalisé sur le thème si inspirant, infiniment métaphorique, de l'univers marin. Ils n'étaient pas les premiers à s'y attaquer, mais ils ont su chasser les clichés, autant dans la forme que le fond, pour ne garder que des fresques archi mélodiques qui nous permettent de voguer, de plonger, de dériver, de se noyer, d'admirer les cieux et de s'imprégner des dangers de ce terrain de jeu aquatique, le sel bouchant nos pores.

En trois albums, IN MOURNING a muté de jeune moussaillon à la curiosité abyssale à vieux loup de mer aguerri parant les lames cisaillant la coque de son navire. Son regard fixe désormais le large pour prévoir le temps qu'il fera, sans accessoire. Son cœur est un jardin de tempêtes et il sait comment en assurer la vitalité, tout en freinant ses élans dévastateurs. Cela lui aura pris vingt ans pour atteindre cette maturité, ce contrôle absolu, qui lui permet, comme le personnage de sa trilogie, de dompter les océans. Il revient au port après maintes équipées, le diable au corps et la tête droite et libre.

À écouter d'une traite, bien planté sur votre bateau, l'horizon vous intimant de caboter vers une odyssée pleine de surprises. Laissez le courant vous emporter jusqu'à ce qu'IN MOURNING vous ait repéré de sa lumière salvatrice et vous guide à bon port.

Vous pouvez lui faire confiance, il connaît désormais la mer comme un horloger maîtrise le temps.

Note : 4,5/5.

Podium : l'osmose des sept titres.

Indice de violence : 2,5/5.

A lire aussi en DEATH MELODIQUE par MEFISTO :


WOLFHEART
Constellation Of The Black Light (2018)
Un cœur de loup indomptable.




MERCENARY
Through Our Darkest Days (2013)
Ça se poursuit en beauté pour les Danois


Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Tobias Netzell (guitare, chant)
- Björn Pettersson (guitare)
- Tim Nedergård (guitare)
- Sebastian Svalland (basse)
- Joakim 'jocke' Strandberg Nilsson (batterie)


1. Black Storm
2. Yields Of Sand
3. Hierophant
4. Magenta Ritual
5. Huntress Moon
6. Tribunal Of Suns
7. The Lost Outpost



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod