Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL SYMPHONIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


TIGERSCLAW - Force Of Destiny (2019)
Par JEFF KANJI le 15 Février 2020          Consultée 408 fois

Fruit d'une collaboration inédite entre une soprano professionnelle de l'opéra moscovite, Elena Minina, et d'un multi-instrumentiste allemand, Alexander Baier, compositeur plutôt doué qui avait déjà œuvré au sein du combo ANTARES en compagnie de Ralf Neumann, qu'il a décidé de garder auprès de lui afin de s'assurer les services d'un batteur au jeu inspiré et musical. Suite à un concours de circonstances tout à fait improbable (Elena aurait 'liké' une publication Instagram du guitariste m: une photo prise à Wacken visiblement), Elena Minina, de sa Moskva natale fonde avec Alexander le projet TIGERSCLAW en 2016. Ne perdant pas de temps, le trio sort un premier album "Princess Of The Dark" dès 2017, avant de récidiver dès 2019 avec "Force Of Destiny".

Encore une découverte Internet au gré des renseignements pris sur les nouvelles sorties (merci l'exhaustif Metal Archives, qui me permet de me tenir au courant de ce qui se passe au-delà des sorties les plus occidentales et médiatiques). Il m'est notamment impossible de traiter la pléthore de sorties russes, même en me restreignant au Heavy et affiliés. La pochette n'était pas engageante, et j'ai eu peur de retrouver l'amateurisme sincère mais souvent un peu pauvre de nos formations à nous avec le manque de moyens qui va avec.

Et bien non. Ça sonne déjà sacrément propre et le travail d'Alexander Baier transparaît déjà dès les premières mesures de la pièce-titre, même si la batterie, effectivement inventive, donne l'impression d'avoir été programmée sans que ce ne soit fondamentalement gênant. Car les compositions sont suffisamment consistantes. On remarque que le Metal Symphonique de TIGERSCLAW se veut riffu, même si Alexander Baier est parfois un peu trop gourmand sur certains arrangements de clavier (comme lorsqu'il double ses riffs où certains passages avec plusieurs couches de clavier ou d'orchestrations).

La musique de TIGERSCLAW m'évoque assez vite les vieux NIGHTWISH, de l'époque "Wishmaster", à la fois pour l'alliage des claviers à un Heavy souvent Power (mais pas que), et bien entendu il faut que je vous parle de la voix enchanteresse d'Elena qui n'évoque pas Tarja, si ce n'est de temps en temps lors des passages les plus lyriques. La voix est belle, pas forcément la plus puissante du circuit (la plupart des chanteuses populaires sont des mezzo-sopranos, à la voix étagée plus basse, et globalement plus forte). Reste le cas Simone Simons bien sûr, et c'est dans sa façon de chanter ses lignes avec assurance et cette extrême féminité qu'on retrouve chez Elena qui malgré tout va en remontrer aux plus grandes avec des lignes de chant parfois très techniques et qui s'aventurent très loin dans les aigus et tout ça sans qu'elle ne donne jamais l'impression de forcer. Incontestablement Elena Minina est l'un des plus gros atouts de la formation.

Mais Alexander Baier est un compositeur doué qui déteste se répéter, et d'un titre à l'autre propose des ambiances, des tempi et des harmonies travaillés et chaque fois renouvelés sur les quinze compositions de "Force Of Destiny". Sans crier au génie, j'ai envie de saluer le boulot abattu, car l'album est mine de rien long avec ses 1h13, et aucun des morceaux n'est moins bon que les autres, et même quand le groupe s'aventure sur le terrain de la power-ballade (toujours un terrain mouvant pour les groupes de Heavy), il ne s'en sort vraiment pas mal du tout (la prenante "Still Of The Night", avec des vocalises épatantes d'Elena), notamment grâce aux arpèges soignés d'Alexander et la manière de faire progresser les compositions. Sans parler de Metal Prog, TIGERSCLAW ne s'enferme jamais dans un schéma, et je prends toujours plaisir à écouter "Force Of Destiny" qui vaut largement mieux que la plupart des sorties plus médiatiques du style (avec le FROZEN CROWN), sans conteste l'un de mes albums de Metal Symphonique préférés de 2019 avec la trilogie "Ann" d'EX LIBRIS.

A lire aussi en METAL SYMPHONIQUE par JEFF KANJI :


EPICA
The Quantum Enigma (2014)
Faux-pas balayé d'un revers de main

(+ 1 kro-express)



RHAPSODY
Into The Legend (2016)
Alex retrouve le vrai RHAPSO

(+ 3 kros-express)

Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Elena Minina (chant)
- Alexander Baier (guitare, basse, claviers)
- Ralf Neumann (batterie)


1. Force Of Destiny
2. Walpurgis Night
3. Tigersclaw
4. Speed Of Light
5. Empire Of Forgotten Souls
6. Lightyears Away
7. Still Of The Night
8. The Fallen Queen
9. Feel The Night
10. For Kingdoms Pride
11. Dimitte Me
12. Tears In The Night
13. Angels Don't Cry
14. Breath Of The Dragon
15. Love At First Sight



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod