Recherche avancée       Liste groupes



      
AVANT-GARDE  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Diablo Swing Orchestra, Kansas, Odd Logic, Vola
 

 Site Officiel (15)
 Facebook (13)

THANK YOU SCIENTIST - Stranger Heads Prevail (2016)
Par HAPLO le 9 Février 2020          Consultée 619 fois

Note préliminaire : L’auteur de cette chronique, toujours aussi lâchement dissimulé derrière l’anonymat confortable que lui confère son pseudonyme, assume l’entière irresponsabilité du récit relaté. Celui-ci ne repose sur aucune réalité avérée, sur aucune interview ni aucun témoignage digne de ce nom. Il est uniquement le fruit d’une imagination dérangée et stimulée par le terme de "FXMLDR" utilisé par THANK YOU SCIENTIST pour titrer un morceau issu de son dernier opus 2019 "Terraformer" dont nous ne parlerons pas ici ; s’agissant d’une pièce à conviction perdue dans une sombre affaire de complot gouvernemental.

Washington D.C. – siège du FBI – 10:00 AM

Quand il vit clignoter la diode correspondant au détecteur de mouvement qu’il avait positionné à l’entrée du couloir menant à son bureau, l’agent spécial Pox Bulder, demi-composante fondatrice du service des affaires non classées, jeta précipitamment la revue porno défraîchie qu’il tenait dans les mains à l’intérieur du petit compartiment rétractable dissimulé entre deux tiroirs de son bureau.
Précédée par le bruit mat de ses talons sur le lino usé, l’agent spécial Lana Ksully, seconde composante à dominante scientifique dudit service, pénétra dans le local mal éclairé, car localisé dans les sous-sols de l’immeuble fédéral. Son regard s’arrêta immédiatement à l’image projetée sur l’écran constitué par le mur du fond de la pièce qu’elle occupait avec Bulder : sept quidams, pipes en bouches, et posant chacun glissé dans un peignoir en satin rouge autour d’un vieux canapé démodé. Profitant du silence propre à sa contemplation interrogative, Bulder enchaîna :
« Hello Lana, content que tu revienne travailler avec moi malgré le petit incident avec notre dernier client, M. Tooms ! ». Il désigna la projection :
« Je te présente notre dernière affaire en date ! Remise ce matin même par notre bien-aimé Directeur adjoint : le cas THANK YOU SCIENTIST ! ».
Sans même prendre le soin de retirer son manteau, Ksully se laissa tomber sur une chaise… Elle redoutait (encore) le pire ! Sans dire un mot, elle décrocha ses yeux de l’image loufoque et fixa un regard plus qu’interrogateur sur le visage au sourire farceur de Bulder.
« Non Lana, promis, ce n’est pas une farce ! Ce nom tordu correspond bel et bien à un groupe de musiciens soit disant originaires du New Jersey… C’est d’ailleurs le bureau local du Syndicat des Artistes et Musiciens (SAM) qui a soulevé le lièvre puis l’a remonté à son instance fédérale… Qui nous saisit très officiellement.
Écoute-moi encore quelques instants ! Ces gars sont effectivement sortis de nulle part il y a quelques années et auraient fondé THANK YOU SCIENTIST au sortir du programme de musicologie de l’Université d’État du New Jersey située à Montclair (où je n’ai d’ailleurs retrouvé aucune trace officielle de leurs inscriptions). Ils composeraient, sur des structures musicales propres à un Metal Progressif puissant et varié, et y intégreraient de fortes influences issues du Jazz Fusion, du Funk et de l’Électro Pop… Aidés en cela par une petite section cuivre (saxo, trompette) ainsi que par la présence d’un violon. Ce qui pourrait à juste titre être considéré comme un blasphème musical par quelques puristes de ma connaissance, est couronné par une voix sortie tout droit des meilleures années de la Motown ! […] Sauf qu’elle appartient à un blanc qui est, tout comme ses compères, un parfait inconnu ».

Après avoir poussé un long soupir, l’agent Ksully prononça d’une voix qu’elle espérait calme :
« Très bien Bulder… Et en quoi, s’il te plaît, cela nous concerne t’il ? »

Comme si il n’avait pas saisi la menace sous-jacente, Bulder poursuivi :
« J’y viens ma très chère partenaire. Au vu des critères défendus par notre cher SAM, tout ce qui toucherait à THANK YOU SCIENTIST baignerait dans l’inexplicable, si ce n’est dans le paranormal du point de vue business : musiciens inconnus mais foutrement talentueux sortis du mont aux étoiles, amalgame improbable de styles musicaux bordés d’une parfaite maîtrise technique, absence totale de promotion sur les médias habituels, disparition totale du groupe entre chaque concert… Mais succès grandissant, nom qui circule de plus en plus fort sur les réseaux sociaux. Bref, pour la faire courte : zéro promo, zéro interview, zéro affichage mais des rumeurs élogieuses et des salles pleines ! Ces drôles de loustics ont initialement sortis un premier album studio en 2014 intitulé "Maps Of Non Existent Places"… Tu penses bien que cette notion m’a plu tout de suite. Sans avoir aucun retour officiel au Billboard mais avec de nombreuses critiques très positives, ils remettent les couverts deux ans après avec un second opus au nom plus sage de "Stranger Heads Prevail" mais dont la pochette me pose quelques questions quand à l’origine de leur inspiration… C’est au sujet de ce dernier album que je souhaiterais que tu m’apporte ton concours de scientifique ».

Ksully ouvrit grand ses yeux clairs pourtant fatigués ! Quel rapport entre ces faits et la science ?
Bulder ne lui laissa pas le temps de verbaliser cette pensée :
« En fait je souhaite réaliser une petite expérience couverte par ton objectivité scientifique. Je suis parvenu à me procurer "Stranger Heads Prevail" et j’aimerai en tester l’écoute sur deux cobayes dont je ferai partie. Nous utiliserons la nouvelle salle et les installations du détecteur de mensonge à cette fin. J’ai personnellement horreur des mélanges musicaux et pour me seconder, j’ai sollicité notre vieil homme de ménage, Haplo De Nime, un accro de Metal Progressif tous azimuts ! Tu en penses quoi ? » L’agent Ksully leva les yeux vers le plafond sale du local souterrain.

Washington D.C. – siège du FBI – 09:30 PM
Le Directeur adjoint Yalter Skimmer redressa le dossier de son fauteuil et poursuivi sa lecture du rapport que l’agent spécial Ksully avait remis à son secrétariat en fin d’après-midi :

« Il est indéniable que la musique composée et interprétée par les instrumentistes constituant le groupe nommé THANK YOU SCIENTIST se distingue des modèles habituels associés aux sous-genres musicaux qu’elle utilise : ceux-ci mélangent en effet avec un art consommé des harmonies, rythmes et sonorités propres en premier lieux au Rock/Metal dit Progressif (structures non linéaires, lignes rythmiques composées par des riffs guitares plus ou moins élaborés, nombreuses variations en termes de tempo, utilisation ponctuelle de la double grosse caisse…), du Jazz (harmonies et frappes spécifiques, section cuivre active…) ou encore du Funk (lignes de basse mise en avant, synchronisation particulièrement accrocheuse avec le jeux grosse caisse de la batterie). La voix du nommé Salvatore Marrano s’avère être assez aiguë, relativement asexuée, techniquement très performante (en montées et puissante) que l’on a plutôt coutume d’associer à des sous-genres plus orientés vers la Pop ou encore le Funk. Pouvant s’avérer déstabilisante sur des structures plus orientées vers la puissance instrumentale, ce chant particulier semble s’y adapter relativement bien, aidé en cela par la section cuivre qui fait le lien avec la rugosité électrique des guitares.
L’expérience menée sur deux humains aux goûts musicaux divergents semble quant à elle indiquer des résultats étrangement similaires que je ne suis pas en mesure d’expliquer : attention et plaisir soutenu durant l’intégralité des onze titres meublant l’album "Stranger Heads Prevail", pointes d’attentions signalées durant les nombreux soli guitare / saxophone / trompette / violon jalonnant les titres… Il a en outre été constaté une nette augmentation artérielle et cardiaque chez les deux sujets au cours de l’écoute du morceau très Funk et accrocheur "Mr. Invisible" mais surtout pour l’arabisant "Psychopomp" qui mêle un thème mélodique redoutablement efficace et des lignes rythmiques accrocheuses dont les variations conduisent à un solo de guitare proche de la perfection ! Le paroxysme des mesures relevées concerne néanmoins "The Amateur Arsonist Handbook", final très percutant et très Heavy dans sa structure au cours duquel l’atmosphère si particulière déployée au cours de l’album trouve ici son apogée.

Radicalement transformés par l’écoute de cet album, les deux sujets, parmi lesquels figure l’agent spécial Bulder, ont précipitamment quittés les lieux, et bien que se connaissant à peine, semblent nourrir le projet commun d’aller retrouver le groupe THANK YOU SCIENTIST en concert… Une fiche de recherche pourrait être émise afin de les retrouver et comprendre cette attitude irrationnelle.
Il ne m’est scientifiquement pas possible d’expliquer ces comportements ».

Skimmer posa le rapport sur son bureau. Après quelques instants, il le repris et le tendit en hésitant à une silhouette enfumée légèrement en retrait du bureau. L’homme déchira méticuleusement le rapport et plaça les déchets dans un beau cendrier ornemental sur lequel était gravé un joli « 4/5 » déjà rempli de mégots. Il y mit le feu avec le bout incandescent de sa cigarette et prononça d’une voix usée :
« Ce groupe est contre-nature… Il n’aura pas d’avenir » …

Quoi que…

- ça déchire sévère : "Psychopomp",
- ça déchire encore plus : "The Amateur Arsonist Handbook"
- pour continuer à se faire plaisir : le reste de l’album.

A lire aussi en AVANT-GARDE :


FLEURETY
Department Of Apocalyptic Affairs (2000)
Un aller simple pour l'hôpital psychiatrique




ANGIZIA
Das Schachbrett Des Trommelbuben Zacharias (1999)
Voyage en terre inconnue

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   HAPLO

 
  N/A



- Salvatore Marrano (voix)
- Tom Monda (guitare, guitares acoustiques, shamisen, sitar, voix, string)
- Ben Karas (violon, violon électrique à cinq cordes)
- Ellis Jasenovic (tenor sax)
- Andrew Digrius (trompette, bugle)
- Cody Mccorry (basse, thérémine, scie)
- Odin Alvarez (batterie)
- Additionnels
- Mark Radice (vocals, piano, keys)
- Aj Merlino (percussions)
- Bumblefoot (vocals on 'prologue: a faint applause')


1. Prologue: A Faint Applause...
2. The Somnambulist
3. Caverns
4. Mr. Invisible
5. A Wolf In Cheap Clothing
6. Blue Automatic
7. Need More Input
8. Rube Goldberg Variations
9. Psychopomp
10. The Amateur Arsonist's Handbook
11. Epilogue: ...and The Clever Depart



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod