Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2017 Apex

UNLEASH THE ARCHERS - Apex (2017)
Par FREDOUILLE le 11 Mars 2019          Consultée 1204 fois

Il y a parfois un morceau qui vaut à lui seul l’achat d’un album. "Apex" le quatrième opus des Canadiens d’UNLEASH THE ARCHERS possède ce genre de titre. Quand une composition de la trempe de "Awakening" ouvre le bal et déboule sur votre platine… Fiouuuu. Frissons garantis. Quelle claque ! Une introduction géniale, moderne, qui plante le décor avec ses subtils claviers (ambiance inquiétante et mystique), une basse clinquante et un riff ANNIHILATOR-ien du plus bel effet qui s’ensuit… La machine est en route et fonctionne déjà à plein régime. D’entrée de jeu, UNLEASH THE ARCHERS tape décidément très fort avec ce morceau absolument monumental, rapide et enlevé, de plus de sept minutes, et qui démonte tout sur son passage. Tout ce que j’aime dans le Power Metal. Une composition à la fois complexe et riche qui vous fait hérisser les poils sur les bras tant elle est jouissive et possède tous les ingrédients qu’il faut. À commencer par le chant clair déjà très convaincant de Brittney Slayes, époustouflante je dirais même (elle est capable d’aller chercher quelques notes assez hautes et de lâcher aussi quelques screams...), avec des vocalises à mille lieues de celles d’une Simone Simons (oubliez de suite le chant lyrique d’opéra) ou de celles d’une Sharon Den Adel (oubliez aussi le chant Pop !). Un chant bien puissant, frais et couillu qui reste néanmoins et bien évidemment féminin et qui tranche parfaitement avec les quelques growls et éructations des amis guitaristes Andrew Kingsley / Grant Truesdell (les Canadiens de Vancouver allient en effet et avec parcimonie chant Death -en minorité quand même- et chant Heavy de Brittney sur quelques passages – c'est la petite touche «originale» et «moderne» du groupe que nous retrouverons sur l’ensemble des autres compositions de l’album) et surtout est en parfaite harmonie avec le Power Metal de très haut niveau ici distillé. Musicalement c’est particulièrement bluffant là aussi, les enchaînements sont particulièrement fluides et impressionnants, les soli absolument limpides et flamboyants et les passages de pur Speed Mélodique sont du plus bel effet. Vous rajoutez à cela une accroche mélodique de haute facture et vous obtenez un petit bijou de Power Metal mélodique. PRIMAL FEAR et consorts peuvent aller se rhabiller. Je peux donc le clamer haut et fort, "Awakening" met le feu aux poudres et vaut à lui seul l’achat de l’album.

Le souci avec la présence de ce genre de titre faramineux sur un disque, c’est qu’il a souvent tendance à supplanter tout le reste. Et c’est un peu le cas ici avec "Awakening" puisqu’on a tendance à ne retenir que lui. Au début en tout cas. Alors forcément des titres un peu en deçà du type "False Walls" qui délivre néanmoins quelques beaux moments d’accalmie, le Heavy "Shadow Guide" même s'il est plus qu’honnête et potable (bien qu’un chouïa classique), même qu’il contient de très bons moments et notamment ce passage avec des chœurs qui auraient tendance à nous faire lever le poing haut dans le ciel, pourraient paraître un peu fades.

Mais heureusement UNLEASH THE ARCHERS au travers d’un Power Metal léché et aux proportions épiques possède plusieurs cordes à son arc et nous délivre plusieurs autres compositions qui tirent nettement leur épingle du jeu. À commencer par ce "The Matriarch" par exemple, morceau immédiatement accrocheur et efficace avec son riff et ses harmonies, bien qu’un poil trop traditionnel, ou encore le puissant "The Coward’s Way" un peu old-school dans l’âme, au refrain accrocheur, ponctué par un passage lourd avec chant death et dominé par les mélodies de guitare et d’amples et superbes chœurs. "Cleanse The Bloodlines" sort davantage des sentiers battus avec son ambiance plus lourde, presque dramatique et ce côté épique bien palpable. Mélodique, mais imposant (le passage avec les chœurs est de toute beauté) le titre présente une écriture de haut niveau mettant en valeur une nouvelle fois les vocalises de la chère Brittney mais également la redoutable section rythmique composée de Scott Buchanan et du nouveau venu Nikko Whitworth. On retiendra également ce que je considère comme l’un des meilleurs titres de la galette soit le conquérant "The Thousand Against One" absolument imparable avec ses accords de guitare et cette rythmique dense et lancinante qui donnent l’impulsion, ce refrain hyper fédérateur et son pont absolument dantesque laissant présager la teneur du combat décrit dans les paroles. Un Must. L’épique "Earth And Ashes", fait quant à lui le job, avec son intro acoustique, cette mélodie entêtante et son rythme enjoué (on pourra même y noter un passage en chant clair masculin, pas de growl ici). Enfin comment ne pas souligner la qualité du titre de fin "Apex" qui du long de ses huit minutes et quelques démontre une nouvelle fois tout le savoir-faire et le niveau d’écriture des Canadiens. Composition riche à tiroirs qui saura ravir les fans d'IRON MAIDEN puisqu’y figurent du riffing MAIDEN-ien pur jus et les quelques rythmiques galopantes de circonstance. Du travail très bien fait encore une fois.

Si le titre "Awakening" a donc tendance à supplanter l’ensemble dans un premier temps, "Apex" apparaît au fil des écoutes et du long de ses soixante minutes comme un album vraiment très solide, homogène qui plus est et possédant en réalité bien plus d’un atout dans sa manche. Il y a quasiment que de très bonnes chansons sur ce disque, autrement dit il n’y a quasiment rien à jeter. Entre modernisme et tradition, UNLEASH THE ARCHERS au travers d’un concept album qui rappellera ceux de RHAPSODY, réussit le tour de force de proposer un album attrayant absolument imparable pour ne pas dire génial. C’est en tout cas l’album le plus abouti, le plus mâture sans doute du combo canadien à ce jour (bien meilleur que "Time Stands Still") et au vu de la qualité des compositions il y a fort à parier que dans les prochaines années et bien évidemment si UNLEASH THE ARCHERS, groupe talentueux qui plus est et au potentiel monstre, continue sur sa lancée, il deviendra un des fers de lance de la scène Power Metal. À suivre donc de très près !


Morceaux préférés : "Awakening", "Ten Thousand Against One", "Cleanse The Bloodlines", "Apex".

A lire aussi en POWER METAL par FREDOUILLE :


DRAGONFORCE
Sonic Firestorm (2004)
Power Metal à couper le souffle !

(+ 1 kro-express)



SYMPHORCE
Become Death (2007)
Un festin mes amis....! Un festin...!


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Brittney Slayes (chant)
- Scott Buchanan (batterie)
- Grant Truesdell (guitare & chant)
- Andrew Kingsley (guitare & chant)
- Nikko Whitworth (basse)


1. Awakening
2. Shadow Guide
3. The Matriarch
4. Cleanse The Bloodlines
5. The Coward's Way
6. False Walls
7. Ten Thousand Against One
8. Earth And Ashes
9. Call Me Immortal
10. Apex



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod