Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2017 1 Apex
 

- Membre : Terrifier
 

 Site Officiel (25)
 Bandcamp (28)
 Chaine Youtube (40)

UNLEASH THE ARCHERS - Apex (2017)
Par JEFF KANJI le 17 Avril 2020          Consultée 249 fois

L'apex. La pointe, ou dans son usage le plus courant pour signaler un sommet, un aboutissement. Les astronomes l'emploient pour désigner le point céleste vers lequel semble se diriger le système solaire. Carrément.

Alors quand la formation américaine, relativement confidentielle (qui a tout de même sorti pas moins de trois albums depuis 2009) se pointe avec une pochette magnifique (Jean-Pascal Fournier n'a rien perdu de son sens esthétique) et un titre d'album qui cherche les sommets, il ne faut pas la laisser filer… Comme moi. Car sans l'oreille avisée de Fredouille je serais passé complètement à travers et c'eut été des plus dommages.

Car avec "Apex", UNLEASH THE ARCHERS joint la parole aux actes. Le Power à l'américaine, musclé et percutant (avec cette grosse caisse bien sèche et très en avant à la ICED EARTH) est de premier choix, porté par des musiciens au jeu acéré, et une vocaliste, Brittney Slaves, qui déborde de classe et envoie le bois ! Le morceau pour les découvrir, ce sera "The Matriarch" avec sa rythmique ciselée et ses vocaux vengeurs. Voilà un refrain formidable qui ne sacrifie pas la mélodie à l'agressivité (ce qui ne sera pas toujours le cas : "Shadow Guide", fait d'un bois plus ordinaire).

Mais quant à l'album pris dans son ensemble, c'est bien simple, il faut déjà un ou deux morceaux pour se remettre de l'inaugural "Awakening". Et on n'en a pas le temps puisque c'est déjà "The Matriarch" ! Mais c'est pas fini : Brittney manie à sa façon l'équilibre entre féminité et énergie requise pour ce style de musique et permet ainsi à des titres comme "The Coward's Way" ou "Ten Thousand Against One" (rehaussé de gang vocals bien virils) d'atteindre leur plein potentiel. Il y a du boulot aussi sur les chœurs même s'ils restent relativement discrets, UNLEASH THE ARCHERS préférant se reposer sur ses seuls instruments live pour faire sonner sa musique.

Ce qui m'amène aux guitares, qui ont à la fois ce sens du riff qui déboîte (pas du niveau d'un Jon Schaffer non plus, mais franchement y a pas besoin) et cette générosité dans les leads harmonisés. Ce qui constitue aussi un écueil, notamment sur la pièce-titre de huit minutes qui vient conclure le propos du groupe (avant de se réapproprier avec une facilité déconcertante le "Queen Of The Reich" des seigneurs de Seattle) ; elle déborde de tierces virevoltantes mais qui finissent par écœurer au bout d'un moment, ramenant au fait que peu de soli de "Apex" s'avèrent vraiment marquants, un point sur lequel le groupe pourra sans doute progresser à l'avenir.

En tout cas, désormais je suivrai UNLEASH THE ARCHERS du coin de l'œil, afin de ne pas rater une éventuelle nouvelle belle surprise.

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


HIBRIA
Defying The Rules - 10th Anniversary (2014)
Joyeux Noël




Martin Beck's INDUCTION
Induction (2019)
Le travail paie toujours


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
   JEFF KANJI

 
   (2 chroniques)



- Brittney Slayes (chant)
- Scott Buchanan (batterie)
- Grant Truesdell (guitare & chant)
- Andrew Kingsley (guitare & chant)
- Nikko Whitworth (basse)


1. Awakening
2. Shadow Guide
3. The Matriarch
4. Cleanse The Bloodlines
5. The Coward's Way
6. False Walls
7. Ten Thousand Against One
8. Earth And Ashes
9. Call Me Immortal
10. Apex



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod