Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Waken Eyes, Seven Witches, Mindmaze, Symphony X
 

 Facebook (250)

Mike Lepond's SILENT ASSASSINS - Pawn And Prophecy (2018)
Par JEFF KANJI le 26 Septembre 2018          Consultée 555 fois

Il va falloir s'y faire : que fait donc Mike LePond quand il n'est pas en train d'enregistrer et tourner à travers le globe avec SYMPHONY X ? Il réunit ses Assassins Silencieux et crée son Heavy Metal, burné, technique et enlevé ! Voilà ainsi que va se présenter le second album de SILENT ASSASSINS : "Pawn And Prophecy", à même de convaincre ceux qui seraient passés à côté du premier opus de 2014, conserve cette approche plaisir qui consiste à jouer du Heavy Metal façon ricaine bien entendu, à la fois rugueux et acéré, où Mike a cette fois-ci enregistré les guitares rythmiques en plus de la basse et du travail d'écriture bien entendu.

C'est l'aspect le plus intéressant d'ailleurs, Mike confiant sans complexe que travailler avec un compositeur aussi doué que Michael Romeo peut présenter un inconvénient, celui de voir ses morceaux mis de côté. C'est d'ailleurs pour les mêmes raisons que l'on retrouve une longue pièce fleuve et épique retraçant le "Macbeth" de Shakespeare ; depuis l'époque de "The Odyssey" Mike sentait que cette trame serait une bonne base de concept pour un prochain album de SYMPHONY X et s'est décidé à l'enregistrer sur ce deuxième album, n'oubliant pas de convier ses acolytes en "Michael" pour placer des interventions sur donc "Pawn And Prophecy". Il est d'ailleurs à noter que SILENT ASSASSINS a procédé de la même manière que pour son premier album : c'est une programmation de batterie minutieuse que vous entendrez sous la basse volubile et grognarde de Mike LePond… Et elle est une nouvelle fois l'œuvre de Michael Romeo !

Mais pas de stress, le style est comme je le disais assez différent de SYMPHO'. Ici pas de prise de tête, seulement du Metal, du Metal et encore du Metal. Un Heavy nerveux et vindicatif qui flirte avec le Thrash et le Power par moments (l'ouverture "Masters Of The Hall", ou encore le speed "Antichrist" qui prend des côtés ICED EARTH pas désagréables). Le chant d'Alan Tecchio est toujours impeccable, bien que ses décrochages dans les aigus puissent parfois agacer. D'ailleurs c'est une des choses qui m'a indirectement fait traîner des pieds avant de revenir sur ce "Pawn And Prophecy" mine de rien déjà sorti depuis quelques temps. "Masters Of The Hall" est selon moi le titre le plus faible de cette galette, son pré-refrain en étant même ridicule de coinçage de couilles. Même Eric Adams se moquerait.

Mais c'était une erreur de s'arrêter là, car cet amour d'un Heavy Metal primal, qui trahit l'adoration de Mike LePond pour MANOWAR (le bougre accompagne désormais Ross The Boss) et plus lointainement de son modèle BLACK SABBATH rend "Pawn And Prophecy" jouissif, comme le lourd et puissant "I Am The Bull", où la basse prédomine, permet de l'apprécier. Et on s'apercevra qu'à défaut de proposer un nouvel hymne ultime du Metal, SILENT ASSASSINS a trouvé comment nous faire passer un bon moment sans se prendre la tête. Son Heavy renferme la substantifique moelle de tout ce qu'on aime dans le style et ses variantes. Du Heavy plombé de "I Am The Bull", au martèlement corrosif METAL CHURCH-ien de "Masters Of The Hall", en passant par les ambiances quasi fantomatiques empruntées à SAVATAGE sur "Hordes Of Fire", en passant par la vitesse folle de "Avengers Of Eden" il y en a pour tous les goûts.

Et si on parlait quand même un peu de cette pièce-titre de vingt-deux minutes qui vient boucler ce deuxième effort ? Contrairement à ce qu'on pourrait penser, c'est davantage à une succession de (onze) petits morceaux que ressemble cette adaptation personnelle de "Macbeth" où l'on retrouve avec bonheur le chant Dio-esque de Veronica Freeman (BENEDICTUM) qui s'était faite bien trop discrète ces dernières années. Ainsi bizarrement on n'a pas l'impression de devoir digérer un mastodonte de Prog technique et c'est tant mieux, car d'un côté il aurait été incongru après le Heavy bien plus direct du reste de l'opus.

Contrairement à ce qui s'était passé pour son album éponyme, les SILENT ASSASSINS de Mike LePond comptent bien tourner cette fois-ci afin de défendre leur bébé sur scène ; en voilà une bonne idée de soirée Heavy Metal.

A lire aussi en HEAVY METAL par JEFF KANJI :


SATAN JOKERS
Addictions (2011)
Le coup de maître !




SAVATAGE
Hall Of The Mountain King (1987)
The gathering

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Mike Lepond (chœurs, basse, guitare rythmique)
- Metal Mike Chlasciak (guitare lead)
- Lance Barnewold (guitare lead sur 1-3, 5)
- Alan Tecchio (chant, chœurs)
- -
- Michael Romeo (guitare lead sur 8, programmation batterie)
- Michael Pinella (orgue et piano sur 8)
- Rod Rivera (guitare lead sur 5-8)
- Andry Lagiou (chant sur 8)
- Noa Gruman (chant sur 8)
- Veronica Freeman (chant sur 8)
- Phyllis Ruter


1. Masters Of The Hall
2. Black Legend
3. Antichrist
4. I Am The Bull
5. Avengers Of Eden
6. Hordes Of Fire
7. The Mulberry Tree
8. Pawn And Prophecy
- part 1 - Overture
- part 2 - The Weird Sisters
- part 3 - Scotland
- part 4 - Regicide
- part 5 - Crowning Of The New King
- part 6 - Path Of Destruction
- part 7 - Return To The Weird Sisters
- part 8 - A Fond Farewell
- part 9 - Battle Of Dunsinane
- part 10 - To The Death
- part 11 - Celebration Dance



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod