Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  STUDIO

Commentaires (4)
Questions / Réponses (2 / 13)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1969 From Genesis To Revel...
1970 Trespass
1971 Nursery Cryme
1972 Foxtrot
1973 Selling England By Th...
  Live
1974 The Lamb Lies Down On...
1976 A Trick Of The Tail
  Wind And Wuthering
1977 Seconds Out
  Spot The Pigeon
1978 And Then There Were T...
1980 Duke
  Duke Revisited: Live At ...
1981 Abacab
1982 Three Sides Live
  3x3
1983 Genesis
1986 Invisible Touch
1991 We Can’t Dance
1992 The Way We Walk : The Sh...
1993 The Way We Walk : The Lo...
1997 Calling All Stations
1998 Archive Vol 1
  Inedits
1999 Turn It On Again - The H...
2000 Archive Vol 2
2004 Platinum Collection
2007 Live Over Europe
2014 R-kive
 

 Site Officiel (14)

GENESIS - Nursery Cryme (1971)
Par MEFISTO le 24 Mai 2018          Consultée 963 fois

"Nursery Cryme", ou l'album le plus biscornu de GENESIS. L'objet qui a polarisé les avis depuis sa sortie en 1971 comme aucun autre album du groupe. Certains le trouvent faible, anecdotique et trop hétérogène pour être entièrement pris au sérieux. D'autres, comme moi, n'en ont rien à foutre que les Anglais tirent dans tous les sens. C'est exactement ce qu'ils ont fait l'année précédente avec "Trespass" et la magie a opéré !

Petite remise en contexte : la même année, PINK FLOYD sort "Meddle", YES deux albums, dont le superbe "Fragile", ELP accouche de "Tarkus", GENTLE GIANT de "Acquiring The Taste", JETHRO TULL de "Aqualung", etc. Vous connaissez cette époque de malade, où les groupes produisaient un album fantasmagorique par an… Quand on analyse cela aujourd'hui, ça donne le tournis !

Le troisième skeud de GENESIS est l'histoire de trois compositions centrales : "The Musical Box", longue pièce racontant une histoire complètement dingue (un jeune Britannique, Henry, fut décapité par accident par son amie Cynthia durant une partie de croquet et revient sous la forme d'un esprit des années plus tard), "The Return Of The Giant Hogweed", singulière pièce racontant les prouesses d'une plante robuste (que vous pouvez plutôt associer à un vrai géant terrassant tout sur son passage, la divertissante musique s'y prêtant merveilleusement !) et l'épique "The Fountain Of Salmacis", qui m'a jadis poussé à écrire une nouvelle littéraire tellement son ambiance est luxuriante.

Le reste de l'album est davantage du remplissage, sauf "Seven Stones", sur laquelle Gabriel montre une fois de plus l'étendue de son registre. Mais qui est donc cet inconnu qui chante sur les très dispensables "For Absent Friends" et "Harlequin" et surtout, la comique et irrésistible "Harrold The Barrel" (autre bouée à repêcher)? Philip Collins. Quoi ? Qui est donc ce type, nouveau batteur remplaçant John Mayhew ? Et ce timbre aigu ? Mais de quelle planète vient-il, ce bougre ? Batteur-chanteur, gueule de gosse, membre à part entière de GENESIS…

Et tant qu'à parler de nouveaux, qui est donc ce nouveau guitariste qui a pris le siège d'Anthony Philips et qui gratte la guitare comme un dieu, notamment sur "The Musical Box", "Hogweed" et "Salmacis" ? Steve Hackett. Ce virtuose aura une influence majeure dès son arrivée et persuadera Banks d'utiliser davantage son mellotron pour augmenter le degré solennel de son jeu sur certaines parties-clés, entre autres celles de "Salmacis". Wow, Tony Banks est donc capable d'écouter les autres ? Il avouera pourtant trente ans plus tard que c'était sa principale tare…

Bref, jamais un changement de line-up n'aura été aussi majeur chez GENESIS, pas même le départ de Peter Gabriel. Cela ne veut toutefois pas dire que la totale harmonie est au rendez-vous. La dichotomie gangrénant "Nursery Cryme" témoigne de cette errance créée par cinq cerveaux supérieurs. Des cerveaux qui arriveront assez rapidement à se mettre d'accord, mais en 1971, c'était un peu précoce.

47 ans après, on fait tourner encore les mêmes cinq morceaux, à moins qu'on écoute ce court album d'une oreille inattentive en entier ou qu'on soit tout simplement trop fan de GENESIS. Rares sont les méfaits de la période Gabriel qu'on peut ainsi isoler pour sa division entre pépites d'anthologie et pommes de route. "For Absent Friends" et "Harlequin" semblent encore aujourd'hui des espèces d'intermezzi ou de séances d'audition pour Phil. À elles deux, elles plombent cet album et l'empêchent de toucher la note parfaite.

Mais si on a aimé "Trespass", on vénérera les réussites de "Nursery Cryme", des fables complètement folles à la théâtralité unique, qui aideront à forger le « GENESIS première période » comme une entité inoubliable et assez accessible, si on la compare à d'autres comme ELP. Si on lui reprochera de singer quelques idées à KING CRIMSON, GENESIS se démarquera par son exubérance en spectacle et ses qualités de raconteur, confortablement installé au bord du foyer de bois. Les Anglais arrivent à ratisser large et à charmer les hardos comme les intellos, grâce à des idées géniales qui transcendent les époques.

Si vous ne succombez pas aux premières 90 secondes de "The Musical Box" (nom du meilleur groupe hommage à GENESIS, issu du Québec en plus), je ne donne pas cher de votre peau. Cette pièce est magistrale, accentuée par des atmosphères mystérieuses et enfantines, des solos de ouf et une variété de rythmes hallucinante. Elle propulsera les Anglais à un autre niveau. Idem pour "Salmacis", qui clôture l'œuvre magistralement et fait espérer grandement les fans pour la suite…

L'album suivant sera la preuve que GENESIS est un formidable créateur, capable de tous les déluges.

Podium : (or) "The Fountain Of Salmacis , (argent) "The Musical Box", (bronze) "The Return Of The Giant Hogweed".

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par MEFISTO :


GENESIS
Foxtrot (1972)
Le souper est servi, bourrez-vous la panse !




VIRUS
The Agent That Shapes The Desert (2011)
Le désert version « cool »


Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Tony Banks (piano, orgue, mellotron)
- Phil Collins (batterie, chant)
- Peter Gabriel (chant, flûte)
- Steve Hackett (guitare)
- Mike Rutherford (basse 12 cordes)


1. The Musical Box
2. For Absent Friends
3. The Return Of The Giant Hogweed
4. Seven Stones
5. Harrold The Barrel
6. Harlequin
7. The Fountain Of Salmacis



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod