Recherche avancée       Liste groupes



      
POST-HARDCORE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


DANCE GAVIN DANCE - Happiness (2009)
Par PINPIN le 22 Mars 2018          Consultée 487 fois

Pourquoi Jon Mess n’a-t-il pas participé à cet album ? grand mystère. Pourquoi cet album est-il introuvable au format cd ? Grand mystère. "Happiness" est un trou dans ma collection de DGD, pour l’anecdote je l’ai commandé sur internet, j'ai reçu le mp3 immédiatement et le disque jamais, je n’ai pas payé et annulé la commande deux ans plus tard, gardant le mp3 au passage. Le cd vaut plus de 800 euros actuellement, j’ai l’impression qu’on m’a floué.

Et pourtant vu sa qualité inattendue, "Happiness" pourrait trôner fièrement sur mon étagère. Il semble que l’absence du brailleur charismatique Jon Mess ait poussé Will Swan et Matt Mingus à explorer musicalement, composant des morceaux contenant moins (voire pas) de screams. En effet le groupe n’a pas recruté d’autre screamer, c’est Will Swan qui fait de son mieux derrière le micro, il s’en sort correctement, même si les paroles sont difficilement compréhensibles. On notera aussi l’arrivée de Jason Ellis, le nouveau bassiste qui nous délivre des lignes groovy et superbes, surtout très bien mises en valeur par le mix du disque.

Stylistiquement parlant le début de l’album suit les traces de "Dance Gavin Dance", enchaînant des morceaux inspirés et pas toujours aussi joyeux que le titre de l’album le suggère. Les six premiers morceaux sont cohérents, tempos élevés, guitares peu saturées distillant un petit côté funky, le tout survolé par Kurt Travis nous régale à nouveau avec son chant émouvant. Parmi ces titres je dois mentionner mon morceau préféré de toute la discographie de DGD : "Carl Barker" avec ses riffs et mélodies incroyables et guillerettes qui contrastent avec le chant mélancolique, ses paroles déprimantes et sa fin triste.

Cet aspect Funk voire Soul envahit ensuite complètement la seconde moitié de l’album, et le plus étonnant c’est que ça fonctionne. On y découvre que Will Swan ne se donne pas de restrictions en termes de genre, mais qu’il essaie de toujours les jouer à sa sauce. Ces premières expériences de mélanges stylistiques annoncent la couleur de ce que deviendra le groupe. Cependant ce sont les seuls morceaux de la carrière de DGD adoptant autant en profondeur un style non Post-Hardcore. Par exemple les deux "Strawberry Swisher" sont carrément Pop et Soul ; et "Don’t Tell Dave" est un Funk endiablé – écoutez-moi cette basse. Et pour finir en beauté, sur "Powder To The People" qui sonne disco et carnaval sud-américain, Will Swan nous lâche de nulle part un Rap qu’on voudra réentendre dans les prochaines sorties du groupe. Alors oui, on s’éloigne du Rock, mais pas du génie musical, et somme toute DANCE GAVIN DANCE n’a jamais aussi bien porté son nom que sur la fin de "Happiness".

Niveau paroles, pas de changement, toujours des thèmes intimistes ayant peu de portée philosophique ou politique, des paroles très adaptées à la Pop en fin de compte. Assez peu d’intérêt excepté celui de produire des refrains facilement mémorisables.

Cette grosse demi-heure de musique est encore une réussite de plus dans la carrière de DGD. Les sonorités utilisées sont de plus en plus variées tout en étant toujours adaptées au style si typique du groupe. Avec ses morceaux plus légers, ses screams en retrait et ses morceaux variés, "Happiness" est peut-être une des meilleures portes d’accès à une discographie longue et un style habituellement plus dense et intense.


Quatre étoiles, cet album recevra de ma part sa cinquième étoile le jour où il sera réenregistré avec Jon Mess.

A lire aussi en POST-HARDCORE par PINPIN :


DANCE GAVIN DANCE
Downtown Battle Mountain (2007)
Écoute ça mec, ça va changer ta vie !




DANCE GAVIN DANCE
Dance Gavin Dance (2008)
Plein d'étoiles (de la mort) dans les yeux


Marquez et partagez




 
   PINPIN

 
  N/A



- Kurt Travis (chant)
- Will Swan (guitare)
- Zac Garren (guitare)
- Jason Ellis (basse)
- Matt Mingus (batterie)


1. Tree Village
2. Nasa
3. I'm Down With Brown Town
4. Carl Barker
5. Happiness
6. Self-trepanation
7. Strawberry Swisher, Pt. 1
8. Don't Tell Dave
9. Strawberry Swisher, Pt. 2
10. Powder To The People



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod