Recherche avancée       Liste groupes



      
GROOVE METAL  |  E.P

Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

 Facebook (32)
 Myspace (25)

DAGOBA - Release The Fury (2001)
Par JEFF KANJI le 8 Février 2018          Consultée 481 fois

Des potes de lycée décident de monter un groupe de Metal. Ensuite ils se mettent à écrire des morceaux. Puis certains partent pour les études, ou bien se démotivent, ça va ça vient et la formation d'origine disparaît plus ou moins. Celui qui permet en grande partie à DAGOBA de s'extraire de la myriade de petits groupes de Metal, c'est son leader Pierre Maille alias Shawter, seul rescapé du groupe au moment où, après deux démos cassette enregistrées non loin à Istres ("Time To Go" et "Two Men Later"), la deuxième restant mystérieuse pour le net jusqu'à son tracklisting, DAGOBA, qui tire son nom d'un univers de fiction (tout comme ses contemporains sur l'autre bord de mer GODZILLA), se fait remarquer suffisamment pour signer un contrat avec le label Enternote.

Premier accomplissement dans une quête de reconnaissance pour laquelle le groupe se battra intensément jusqu'à aujourd'hui, un premier EP est mis en boîte, et devient donc la première sortie officielle de DAGOBA. À l'époque, du line-up originel, il ne reste que Shawter, qui a été rejoint en 1998 par Francky Constanza. La section rythmique qui va faire la réputation du groupe se voit complétée en 1999 avec l'arrivée de Werther Ytier à la basse, vite suivie par celle d'Izakar. DAGOBA a jusque-là été une formation à deux guitares, ce qu'on peut encore entendre distinctement sur "Time 2 Go", "Agression Comes Back To You" et "My Army", qui sont des versions réactualisées de titres de la première démo.

Le son est ici brut de décoffrage, mettant déjà bien en valeur la rythmique, et particulièrement la batterie puissante de Francky Costanza, pas encore triggée à l'extrême comme elle le sera bientôt. C'est parfois groovy, comme sur "Agression Comes Back To You", et parfois déjà ça tatane sec ("Rush"). On remarque également que le groupe (Shawter en particulier) cherche à développer ses propres ambiances ("My Army", "Something Stronger", pour moi la réussite de cet EP), ce qu'il parviendra à aboutir de bien meilleure manière à partir de "What Hell Is About?". Toutefois, cette mixture manque d'accroche globalement, et aucune mélodie forte ne retient durablement l'attention.

Le groupe apparaît ici encore jeune avec son Groove Metal très influencé par MACHINE HEAD (flagrant notamment au travers du chant, avec un clair encore plus calamiteux que celui de Robb Flynn), et ses expérimentations hésitantes qui paradoxalement rendent "Release The Fury" plutôt varié, ce qui ne sera pas la qualité principale de DAGOBA dans les années à venir. Cependant les idées, même si mal exploitées, sont là, délivrées avec une rage communicative (et parfois jouissive – cf "Gods Forgot Me") qui permet un peu de passer sur les défauts, notamment le chant clair de Shawter (le leader a beau compter Freddie Mercury dans ses héros, il chante vraiment faux), et de donner une chance à DAGOBA de se faire remarquer en compagnie de ses collègues marseillais de ETHS qui émergent à la même période, sur une pente plus Neo, influence que DAGOBA ne renie pas, mais qu'il utilise davantage comme un ingrédient qu'il ajoute, comme l'Indus, à son Groove Metal, pour lui donner une saveur plus personnelle.

A lire aussi en THRASH METAL par JEFF KANJI :


DAGOBA
Face The Colossus (2008)
Arme de destruction massive




DAGOBA
Black Nova (2017)
Une nouvelle ère prometteuse


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Werther (basse)
- Francky Costanza (batterie)
- Shawter (chant, machines)
- Izakar (guitare)


1. Rush
2. Agression Comes Back To You
3. Something Stronger
4. Time 2 Go
5. My Army
6. Gods Forgot Me



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod