Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK ATMO  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


ENISUM - Seasons Of Desolation (2017)
Par MEFISTO le 30 Janvier 2018          Consultée 351 fois

Certains albums prennent un temps fou pour se dévoiler, concrètement et philosophiquement. Chez ENISUM et son Black Atmo forestier jonglant avec le dépressif, il est facile dès les premières notes de comprendre que le cocktail sera noir et mielleux à la fois. Une oreille le moindrement attentive sautera aux conclusions assez rapidement, même si l'orchestre s'alourdit dès que le gueulard de service entre en jeu.

Certes, les Italiens n'ont pas l'intention de se cacher derrière des artifices, arrivés au seuil de la maturité avec ce cinquième skeud. Chanceux suis-je donc de les découvrir à ce stade-ci… "Seasons Of Desolation" et sa pochette sombrissime est assez évocateur, donc attendez-vous à la recette maintes fois éprouvée : atmosphères lourdes mais laissant filtrer la lumière gothique de temps à autres, guitares lascives et tranchantes, mélange de sentiments opposés réunis sous l'étendard de la tristesse. Sous le couvert de kilomètres de territoire enneigé, enchevêtré des excroissances naturelles le rendant si austère et… Prospère.

ENISUM jouit toutefois d'une production assez claire et d'une aura moderne, ce qui le rend illico des plus sympathiques. Il se ferme alors une large frange de trve cvlt fuckers, qui se reconnaîtront à ce moment-ci, lui qui lorgne aussi du côté doomesque du Black Atmo qui aime défricher tranquillos. La création du leader Lys vous bercera ainsi de ses comptines musclées dans un landau confectionné d'écorce, d'épines et d'os. Un nid baigné dans l'humidité et la froideur des Alpes italiennes, dans les bras d'un univers mouvant. Ceux et celles qui suivent les aventures de WOODS OF DESOLATION seront en terrain connu. Tiens, coïncidence heureuse que ce "Of Desolation"…

ENISUM rend justice à cette charmante et sordide nature en misant sur sa facette romantique par non seulement ses mélodies aériennes, mais la voix angélique d'Epheliin, utilisée judicieusement sur des titres comme "Dead Star" et "Nameless Sadness". Mais pour vraiment apprécier cette odyssée, somme toute assez banale dans le genre je vous le confie durement, il faut profiter des gentilles cavalcades des Italiens et des passages sur lesquels Lys assombrit le climat de sa grosse voix de brute. "Obscure Depths" tranche dans cette optique avec le reste.

Mon feeling global de "Seasons Of Desolation" demeure mitigé. Si seulement les Italiens avaient troqué un peu de miel pour des souffles plus Folk, Pagan à la rigueur, il me semble que la profondeur de l'album aurait largement pu être rehaussée. Les goûts et les couleurs, certes, mais j'ai décroché de groupes tels que FEN en raison de ce trop-plein de mélancolie édulcorant le potentiel épique du bousin. Un album qui aurait pu flirter avec "Loss" de WODENSTRONE, n'eut été de ce manque de direction.

Bref, il y a mieux dans le genre. J'ai écouté le truc plus de dix fois sans trop m'emmerder, mais il est clair que je ne risque pas d'y revenir dans le futur. Donc voilà, un autre échantillon qui nourrira mes oubliettes ! Cela dit, je rends à mon maître ce qui lui appartient et ne teinterai pas la note de mauvaise foi…

Podium : (or) "Snow Storm", (argent) "Obscure Depths", (bronze) "Dead Star".

Indice de violence : 2,5/5.

A lire aussi en BLACK SYMPHO / ATMO par MEFISTO :


A FOREST OF STARS
A Shadowplay For Yesterdays (2012)
Ce n'est pas juste bon, c'est magnifique.




DIMMU BORGIR
Death Cult Armageddon (2003)
Le pic le plus élevé de la montagne BORGIR

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Lys (guitare, chant)
- Leynir (basse)
- Dead Soul (batterie)
- Epheliin (chant)


1. Autumn Of Melancholy
2. Road To My Home
3. Seasons…
4. …of Desolation
5. Snow Storm
6. Balance Of Insanity
7. Nameless Sadness
8. Obscure Depths
9. Dead Star
10. Lake Of Tears



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod