Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK ATMO/PAGAN  |  STUDIO

Commentaires (2)
Questions / Réponses (1 / 3)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


DRAUGNIM - Northwind's Ire (2008)
Par MEFISTO le 12 Septembre 2009          Consultée 2476 fois

Mordus de Black Atmosphérique aux tendances païennes, la Finlande a un nouveau cadeau pour vous : DRAUGNIM. Le vent du nord souffle avec colère sur cette galette, enfilez votre coup-froid et voguez vers lui, ça vaut sacrément le coup. Vous reviendrez la gueule gelée, mais pleine de souvenirs… Et pas la peine de traîner votre artillerie, la traversée sera douce, sans trop de tempêtes ni de menaces.

DRAUGNIM ne l'a pas eu facile, à l'instar de plusieurs autres combos nés pour manquer de bol. Formé en 1999, il sortait en septembre dernier son premier opus après quatre démos et plusieurs années à vivoter ! Pour de la patience, c'en est ! Épaulé par le producteur de sa plus récente démo, Henri Sorvali (le célèbre FINNtroll), le trio ayant comme frontman Mikko Häkkinen, chanteur de la nouvelle vedette du Folk/Sympho finlandais CRIMFALL, livre un album plus que satisfaisant. Magnifique même.

DRAUGNIM est bluffant au premier abord : j'étais certain que son hémoglobine coulait en Irlande, en Angleterre ou en Écosse, voire en Islande, car les sept superbes compositions de "Northwind's Ire" sentent le large, les légendes côtières, la ale et les étendues vertes à flanc de montagne. Oui, bon, ça semble poétique écrit ainsi, mais bordel c'est vrai ! On croirait parfois apercevoir une falaise et entendre une corne de brume à travers le brouillard aussi opaque qu'un mur.

Mais il est vrai que les Finlandais sonnent aussi « scandinave » ! Les odes épiques de "Northwind's Ire" (dont les excellentes "Craionhorn" et "Sworn To Waves") renvoient au temps d'Érik le Rouge, à l'espoir des familles de revoir leur courageux et barbare de mari - ou de père - revenir de leurs croisades au nom d'Odin. On a droit à une séance de contes narrés par de vieux routiers à de jeunes esprits insouciants et rêveurs… DRAUGNIM est ce fabuleux conteur éclairant les esprits, il fascine avec ses airs à la PRIMORDIAL, en moins guerrier, en plus romantique. Et cela même si le goitre de Häkkinen est celui d'un rustre Viking.

Une large part de ce triomphe Black facilement adoptable revient nécessairement à "Morior" Karivaara, le leader du groupe, dont la guitare et les mélodies au clavier procurent de grands moments de jouissance. Car ce n'est pas du côté de la batterie qu'on aura le coup de massue du siècle, cette dernière ne venant qu'appuyer (à part sur "Feast of The Fallen" où elle semble avoir un regain d'énergie) les odyssées issues du Korg à Karivaara. Il porte littéralement la formation sur son bouclier et nous fait voir du pays en noyant ses doigts dans son savoureux instrument.

La force du groupe est indéniablement ses atmosphères et ses chœurs, particulièrement efficaces sur des pièces telles que "Towards The Dusk" et "Archein". Je répète que sa nature n'est toutefois pas batailleuse, DRAUGNIM est davantage une encyclopédie des exploits antérieurs à sa jeunesse créatrice. Et il joue son rôle de perroquet nordique comme un chef, difficilement pourra-t-on lui reprocher d'être redondant dans ses climats héroïco-nostalgiques. Certains trouveront l'exercice pénible, car un peu trop « mélasse » accroché au passé, légèrement télégraphié peut-être ? DRAUGNIM veut-il nous passer de la pommade ?

Qu'importe, le résultat de ces longues années d'attente, de défonçage de portes et de dur labeur, auront donné au monde un autre album de qualité provenant des terres septentrionales. Le vent du nord souffle avec colère, enfilez votre coup-froid et voguez vers lui…

A lire aussi en BLACK SYMPHO / ATMO par MEFISTO :


BATTLE DAGORATH
Cursed Storm Of Ages (2013)
Le DARKSPACE montagnard frappe encore...




DIMMU BORGIR
Puritanical Euphoric Misanthropia (2001)
L'album le plus violent et intimidant de DIMMU


Marquez et partagez



Par MEFISTO




 
   MEFISTO

 
  N/A



- 'morior' Karivaara (guitare, synthé)
- Mikko 'chimedra' Häkkinen (chant)
- Peter 'turms' Tokoi (basse)


1. Moonpath
2. Craionhorn
3. Feast Of The Fallen
4. Towards The Dusk
5. Will Dawn Rise Again
6. Sworn To Waves
7. Archein



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod