Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL SYMPHONIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Ne Obliviscaris

XANTHOCHROID - Of Erthe And Axen : Act Ii (2017)
Par VOLTHORD le 29 Janvier 2018          Consultée 921 fois

(Si c’est la première fois que vous entendez parler de ce groupe, je vous conseille de commencer par la lecture de la chronique de "Of Erthe And Axen: Act I")

Quelques mois après le premier opus de "Of Erthe And Axen", les Américains de XANTHOCHROID nous servent la suite de leur préquelle prometteuse. La note trahit déjà mon opinion véritable, mais si c’est la première fois que vous entendez parler du groupe, que vous aimez le Metal Folk et épique, jetez-vous sur la première galette et vous pourrez poursuivre la lecture.

Les Américains ont en vérité créé les conditions de cette petite déception. Ainsi, ce second opus que j’ai écouté dans la continuité directe d’une première grosse baffe dans la gueule peine à réellement transformer l’essai.

Dans la première partie, on avait le romantisme, le calme avant la tempête, la découverte d’une trahison et les premiers conflits qui se dessinaient dans le ciel. On attendait que cette seconde partie soit un dénouement orageux, nettement plus porté sur la montée épique ou du moins quelque chose de réellement dramatique.

XANTHOCHROID ne démord pourtant pas de son pathos implorant, quitte à s’enliser dedans : "Of Aching, Empty Pain", le titre d’ouverture, n’est donc pas l’explosion attendue mais de nouveau une complainte pleine de cris de douleurs. Ça s’empêtre dans le champêtre alors qu’on aurait voulu que ça en démorde côté Mordor. Second dans la liste, "Of Gods Bereft Of Grace" provoque une sorte de lassitude inversement proportionnelle à ses ambitions, dépassé par des variations qui ne savent plus sur quel pied danser, même s’il se rachète par une tornade finale simplement impressionnante. S’ensuit une série de titres assez longs et souvent décousus, qui, au-delà de passages symphoniques bluffants arrivent rarement à nous faire déborder d’émotions.

Toujours pas grand-chose de foncièrement Black Metal, comme la batterie se perd dans les violonades aussi fleuries et lumineuses que dramatiques. On nous laisse avec une impression d’écouter un gros bloc fait de relents rarement mauvais mais rarement révolutionnaires.

On retrouve ce qui faisait la force des deux précédents opus, mais sans un apport nouveau que laissait entrevoir "Of Erthe And Axen: Act I".

Bref, on aurait voulu plus d’acier et moins de langueur, moins de ses longs choeurs romanesques et plus de hargne BORGIRienne. On aurait voulu un son plus lourd, si possible plus d’agressivité, ou en tout cas une saveur épique qui aurait égalé et surpassé celle du très "Blessed He With Boils". Même les blasts ressemblent plus à un défilé de lutins casse-noisettes qu’à une véritable pointe de violence.

Mettons les choses en perspective, lorsqu’on écoute l’accomplissement de XANTHOCHROID en 2017, il y a de quoi être épaté. Un peu comme avec tous ces films à licence où chacun part avec ses attentes personnelles, je suis sans doute biaisé par cette envie que cet album soit le truc le plus épique de 2017. Ce n’est pas vraiment le cas, mais ça reste du Metal symphonique de haute volée, avec, toujours et encore, cette approche narrative posant XANTHOCHROID comme un acteur unique de la scène américaine, et ce côté ultra cadré et perfectionniste qui les distingue par dessus tout. J’aurais adoré adorer, mon sentiment demeurera donc dans ce genre d’entre-deux un peu pénible, et je ne peux dans tous les cas que recommander aux fans de fantasy, aux rolistes de tous poils et à ceux qui aiment lorsque l’orchestre prend le dessus (comme chez HAGGARD ou les premiers THERION, on en est plutôt là !), de jeter une oreille sur les deux opus de "Of Erthe And Axen".

A lire aussi en METAL SYMPHONIQUE par VOLTHORD :


NIGHTWISH
Showtime, Storytime (2013)
Le début (remarquable) d'une nouvelle ère




RHAPSODY
Rain Of A Thousand Flames (2001)
Le point G du Metal Epique

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Sam Meador (chants, claviers, guitare acoustique)
- Matthew Earl (batterie, flûte, backings)
- Brent Vallefuoco (guitare)
- Ali Meador (chant)


1. Reveal Your Shape, O Formless One
2. Of Aching Empty Pain
3. Of Gods Bereft Of Grace
4. Of Strength And The Lust For Power
5. Walk With Me, O Winged Mother
6. Through Caverns Old And Yawning
7. Through Chains That Drag Us Downward
8. Toward Truth And Reconciliation



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod