Recherche avancée       Liste groupes



      
POWERVIOLENCE  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 



LEECHED - Nothing Will Grow From The Rotten Ground (2017)
Par ISAACRUDER le 14 Janvier 2018          Consultée 607 fois

Quand les roux de Manchester ne sont pas occupés à se foutre sur la gueule pour un ballon, à coups de tessons de bouteilles trempés dans la pisse, force est de constater qu’ils aiment recréer cette ambiance de camaraderie dans leur garage.

LEECHED est le bâtard de NAILS, et s’il n’est point légitime il faut l’envoyer dans le corps militaire, en espérant qu’il crèvera rapidement pour ne point jeter son ombre sur le roi. Problème de taille : ce faquin est prêt à en découdre, M-16 dans le pantalon et Lüger antique dans la godasse. LEECHED c’est le fils à son papa, assurément. Il a les mêmes joues bien rondes, le même bide à bières et les gros bras d’ouvrier du bâtiment. On pourrait par contre se demander si sa mère n'était pas une fille de joie tendance crieuse de rue tant cet album sent la crasse et la débilité. Les titres ne dépassent pas la minute et tant mieux, on aurait peur d’y laisser quelques neurones, à s’éclater la face contre le mur pour essayer de suivre le martèlement de galère romaine infligé à nos tympans d’esclaves. 1, 2, 3, 4 coups de caisse claire bien traditionnels, et "Marrow" vient énoncer le récit national de l’époque moderne, avant que le breakdown emballé c’est pesé vienne rappeler qu’il faut toujours mettre du lard dans la soupe.

Ces rosbeefs n’inventent rien. Faut dire que depuis qu’ils ont lâché leurs colonies et perdu l’opportunité de dominer une grosse partie du continent nord-américain, la bande à Churchill préfère se consoler en mangeant des After Eight dégueulasses ou en traînant dans les villes ouvrières les plus sordides de l’Angleterre en quête d’un travail déjà délocalisé en Inde. LEECHED c’est donc du Powerviolence classique, avec une touche Noise trop peu exploitée encore ("Boar") mais un sens du riff souvent percutant ("Driftwood"). Une crétinerie intacte par contre, ce qui confère à "Nothing Will Grow From The Rotten Ground" le statut d’EP parfait pour faire du développé-couché.

Gageons qu’avec le Brexit l’Angleterre va retrouver son statut de pays-connard habitué à la jouer solo et snob. Dans ce cas on peut s’attendre à voir le territoire vomir de plus en plus de groupes populaires crasseux qui veulent chanter leur amour de l’époque. LEECHED, s’il ne livre pas un EP d’une grande qualité, annonce possiblement une suite plus folle, et c’est tout ce qu’on souhaite.

A lire aussi en HARDCORE par ISAACRUDER :


COILGUNS
Millennials (2018)
Hypnose, bruit, violence : bienvenue dans le siècle




BIRDS IN ROW
You, Me And The Violence (2012)
Emo/punk-hardcore


Marquez et partagez




 
   ISAACRUDER

 
  N/A



- Laurie (chant/basse)
- Judd (guitare)
- Tom (batterie)


1. Liquid
2. Driftwood
3. Marrow
4. Boar
5. Silt
6. Worthless



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod