Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD FM / A.O.R   |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Michael Kiske , Pink Cream 69, Supared, Vanden Plas, Helloween, Magnus Karlsson's Freefall

PLACE VENDOME - Close To The Sun (2017)
Par METAL le 17 Septembre 2017          Consultée 1051 fois

Que ce soit dit, sur NIME, on aime prendre notre temps ! En effet, une chronique ça se soigne, ça se peaufine et surtout ça se fait sérieusement par amour du travail bien fait et par respect pour ceux qui nous lisent.

Mais bon, si le délai de parution de cette review a été si long (l'album est sorti depuis plus de 6 mois) ça n'a pas été uniquement pour obtenir un quelconque recul supplémentaire ou afin de glaner moult informations pertinentes, mais également pour une histoire de "pfff mouais, on verra plus tard"…

Car PLACE VENDOME est pour moi un groupe "apéritif ", le genre de formation que vous écoutez de temps en temps avec plaisir mais qui ne restera jamais bien longtemps dans votre playlist. Sauf que voilà, pour réaliser une chronique digne de ce nom, il faut enquiller les écoutes et comme je m'étais déjà goinfré de "Thunder In The Distance" il y a quelques mois, j'avais besoin d'un peu de temps pour m'en remettre et être suffisamment sevré du teuton chauve.

Alors voici venir "Close To The Sun", quatrième opus du projet transalpin de Frontiers Records avec, d'entrée, une surprise : ça bouge !!! Dès les premières notes de la chanson titre, la six-cordes y est mordante, le son est plus pêchu et on sent que la participation de Kiske à UNISONIC l'a quelque peu déridé et qu'il se montre moins frileux à titiller de la saturation. Et que dire des claviers de Günter Werno à qui l'on donne enfin la possibilité de jouer autre chose que du prévisible et du stéréotypé avec, ici, de la fougue et des sonorités 80s du plus bel effet ?

Mais il n'est pas uniquement question d'un surplus de puissance et de vélocité (toute proportion gardée, ça reste du PLACE VENDOME, hein…), "Close To The Sun" est surtout un disque contenant de bonnes compositions ne faisant pas tache avec les hits des deux premiers opus, à l'inverse du rejeton précédent.

En effet, passé le titre d'introduction - écrit par Simone Mularoni (DGM) - les bons points s'accumulent : "Light Before The Dark" démarre de façon très Hard Rock avant l'ajout de claviers plus FM, s'en suit un solo pas dégueu (signé Gus G), un bon refrain et même quelques relents arabisants aux synthés pour finir… la classe.

"Falling Star" (écrite par Magnus Karlsson) est tout aussi réussie avec une ossature assez proche des classiques des deux premiers opus : douce intro au piano, couplets langoureux, solo de guitare nickel avec un doux parfum de "My Guardian Angel" (le tube du second LP, signé Karlsson également). Le Suédois en profite d'ailleurs pour se faire pardonner d'avoir en partie raté ses compos sur "Thunder In The Distance".

Et toujours dans la catégorie des bons points, "Hereafter" nous accueille avec ses claviers sur-vitaminés aux sonorités sentant bon les années Sega Megadrive (ça me rappelle la B.O de l'excellent Thunderforce 3 - score perso : 5 485 050 en mode Mania et sans émulateur, vous avez un mois pour faire mieux…). Bref, une chanson qui décoiffe par moments, même si la jonction entre l'excellente intro et le reste est un peu raté... Dommage car le refrain est encore une fois très bon.

Alors c'est à ce stade de la chronique que l'on se rend compte qu'il est important de prendre du recul avec une œuvre créative (musicale ou autre) avant de la juger. Aux premières écoutes et dans le contexte dans lequel je me trouvais à l'époque, j'aurais penché vers un cassage en règle et aurais claqué le 1/5 par pur sadisme. Mais six mois plus tard, sûrement le deuxième effet Kiske cool, c'est finalement un bon 3,5/5 mais arrondi à 3/5 qui s'affiche en haut de page car le disque comporte malheureusement trop de défauts made-in PLACE VENDOME pour mériter plus (et parce qu'un 4/5 ne doit être réservé qu'aux très bons disques, alors n'en abusons pas).

Strong", par exemple, n'est qu'une ballade sans intérêt comme le "super groupe" en a déjà pondu une dizaine. "Accross The Times" est aussi un titre ultra classique avec son tempo moins soutenu, créant un manque d'entrain certain. Le refrain est assez quelconque et si cette compo peut faire illusion à la première écoute, dès la deuxième, la lassitude se fera sentir. Dans la même veine mais en moins pire, "Yesterday Is Gone" possède également une ossature ultra-prévisible : un début en douceur au piano avant l'arrivée énergique de guitares saturées et d'une assise rythmique puissante… Puis vient l’enchaînement téléphoné des couplets calmes et du "power refrain", bref du beau boulot mais sans imagination.

Et c'est vraiment dommage car "Close To The Sun" est vraiment un bon disque qui malgré un nombre conséquent de compositeurs différents, parvient à conserver une certaine cohérence et surtout une personnalité propre. Pas mal pour une formation qui, à la base, n'est qu'un projet centré autour d'un seul artiste : Michael Kiske.

Alors profitons de ce bon cru 2017 car même s'il ne squattera pas longtemps votre platine (groupe apéritif oblige), il est, de peu, mon préféré des quatre. Mais à trop vouloir en faire, à trop remplir le disque de mièvreries et, peut-être, en faisant trop participer les copains de Frontiers Records pour se la jouer "super projet collégial", PLACE VENDOME voit, comme sur les trois premiers opus, ses très bons moments dilués avec les plus quelconques... Dommage.

3,5/5.

A lire aussi en HARD FM / A.O.R par METAL :


VENGEANCE
Wings Of An Arrow (2000)
Comment faire du neuf avec du vieux




VENGEANCE
Take It Or Leave It (1987)
Une véritable machine à tubes


Marquez et partagez




 
   METAL

 
  N/A



- Michael Kiske (chant)
- Dennis Ward (guitare - basse)
- Günter Werno (claviers)
- Dirk Bruinenberg (batterie)
- + Guests
- Uwe Reitenauer (guitare)
- Michael Klein (guitare)
- Alfred Koffler (guitare)
- Magnus Karlsson (guitare)
- Gus G (guitare)
- Simone Mularoni (guitare)
- Mandy Meyer (guitare)
- Kai Hansen (guitare)


1. Close To The Sun
2. Welcome To The Edge
3. Hereafter
4. Strong
5. Across The Times
6. Riding The Ghost
7. Light Before The Dark
8. Falling Star
9. Breathing
10. Yesterday Is Gone
11. Helen
12. Distant Skies



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod